Test Blu-ray : Survivor

0
575

Survivor


États-Unis, Royaume-Uni : 2015
Titre original : –
Réalisateur : James McTeigue
Scénario : Philip Shelby
Acteurs : Milla Jovovich, Pierce Brosnan, Dylan McDermott
Éditeur : M6 Vidéo
Durée : 1h37
Genre : Thriller, Action
Date de sortie DVD/BR : 2 juillet 2015

 

 

Une employée du Département d’État américain, mutée à l’ambassade de Londres, voit tous ses collègues mourir dans un attentat. Accusée de crimes qu’elle n’a pas commis par son propre camp, elle ne sait plus à qui faire confiance et se lance dans une folle cavale…

 

 

Le film

[3/5]

Survivor est un thriller d’espionnage post-11 septembre, faisant souvent explicitement référence aux événements tragiques du World Trade Center, dont la particularité est d’avoir été écrit par le romancier Philip Shelby. Et le moins que l’on puisse dire malheureusement, c’est que malgré ce nom « prestigieux » au générique, le film n’est pas franchement servi par son scénario, trop classique dans son déroulement, et dont les outrances patriotiques rappellent par moments les pires lignes de dialogue des Experts en mode « America über alles ».

Néanmoins, il faut admettre que les nombreux rebondissements (même stupides) font constamment évoluer une intrigue qui va toujours de l’avant, et que la réalisation efficace de James McTeigue confère à l’ensemble un dynamisme et un rythme qui font qu’il est quasiment impossible de s’ennuyer au visionnage de Survivor : voilà un très bon point pour un thriller en mode détente et 100% action, dont on retiendra principalement la prestation de Pierce Brosnan en terroriste fou à lier, machine à tuer implacable dont on se demande encore comment Milla Jovovich a pu lui échapper.

 

 

Le Blu-ray

[4/5]

C’est M6 Vidéo qui édite aujourd’hui Survivor sur support Blu-ray, dans un steelbook qui devrait ravir les amateurs et autres collectionneurs. Le transfert du film est assez sublime, nous proposant un piqué d’une précision à couper le souffle allié à des décors superbes et riches en détails et à une colorimétrie rendant pleine justice à la photo légèrement désaturée du film, signée Danny Ruhlmann (L’ombre du mal). Côté son, la galette nous propose deux mixages DTS-HD Master Audio 5.1 qui font le djaube avec dynamisme et intensité, soutenus par un caisson de basse faisant régulirement ressentir sa forte présence.

Dans la section suppléments, outre les traditionnelles bandes-annonces des sorties à venir chez l’éditeur, M6 Vidéo nous propose un making of très orienté promo, nous narrant la genèse d’un projet finalement assez ancien, étant passé de producteur en producteur avant de finalement voir le jour en 2015. Intéressant, même s’il ne s’agit que d’un survol très superficiel d’une production assez ambitieuse.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici