Test Blu-ray : Sea fog – Les clandestins

0
819

Sea fog – Les clandestins


Corée du Sud : 2014
Titre original : Haemoo
Réalisateur : Shim Sung-bo
Scénario : Shim Sung-bo, Bong Joon-ho
Acteurs : Kim Yun-seok, Park Yoo-chun, Han Ye-ri
Éditeur : Wild Side Vidéo
Durée : 1h51
Genre : Catastrophe
Date de sortie cinéma : 1er avril 2015
Date de sortie Blu-ray : 2 septembre 2015

 

 

Capitaine d’un bateau de pêche menacée d’être vendu par son propriétaire, Kang décide de racheter lui-même le navire pour sauvegarder son poste et son équipage. Mais la pêche est insuffisante, et l’argent vient à manquer. En désespoir de cause, il accepte de transporter des migrants clandestins venus de Chine. Lors d’une nuit de tempête, tout va basculer et la traversée va se transformer en cauchemar…

 

 

Le film

[4/5]

Si la plupart des cinéphiles ont retenu son nom, et appris à connaître le cinéma de Bong Joon-ho plus de dix ans après Memories of murder, on avouera pour être tout à fait honnête ne plus se souvenir du nom de Shim Sung-bo, qui signait pourtant à ses côtés le joli polar de 2003. En 2014, Bong Joon-ho et Shim Sung-bo inversent les rôles : s’ils écrivent toujours le script de Sea fog – Les clandestins à quatre mains, c’est cette fois Shim Sung-bo qui le réalisera.

Sea fog – Les clandestins développe cette même ambiance froide et clinique, teintée d’une légère distance, qui devient presque, avec le temps, une des caractéristiques indissociables du cinéma Sud-Coréen. Comme dans Memories of murder, Shim Sung-bo et Bong Joon-ho nous plongent aux côtés de personnages lunatiques, imprévisibles, obligés d’agir car ils sont au pied du mur ; ces personnages évoluent dans un univers très noir et misérable, et leur existence est parsemée d’accès de violence incontrôlable. L’action de Sea fog – Les clandestins est concentrée sur un bateau de pêche, et l’aspect « social » de l’intrigue (l’accueil des clandestins chinois) mis en place durant les premières minutes du métrage laissera peu à peu la place à la véritable nature du film : celle d’un huis-clos étouffant, d’un pur thriller, au cœur duquel une romance inattendue émergera néanmoins, dans les larmes et le sang.

Sea fog – Les clandestins s’avère donc une excellente surprise : un thriller d’une efficacité remarquable qui, comme souvent dans les films en provenance du pays du matin calme, se permet même un jeu d’équilibriste pratiqué avec un grand talent : celui de slalomer entre les genres, du drame social au film catastrophe en passant par le thriller horrifique -sans oublier l’indispensable petite touche d’humour.

 

 

Le Blu-ray

[4/5]

Le Blu-ray édité par Wild Side Vidéo nous propose une expérience visuelle et sonore immersive et bluffante. La définition et le piqué sont assez extraordinaires, les couleurs naturelles, les contrastes sont au taquet et permettent aux noirs de s’afficher avec une finesse étonnante. Côté son, et comme d’hab avec l’éditeur, à la fois la VF et la VO sont proposées dans des mixages DTS-HD Master Audio 5.1, tous deux explosifs et vraiment extrêmement dynamiques : malgré les apparences, le film est d’ailleurs suffisamment généreux en action pour solliciter de façon régulière le caisson de basses de façon à faire vibrer à mort votre parquet, et peut-être même vous donner le mal de mer.

Rayon suppléments, on ne trouvera, on trouvera, outre les traditionnelles bandes-annonces des films à venir en Blu-ray, deux featurettes sur le film : un court making of nous présentant le projet et le tournage en un peu moins de quatre minutes, et une présentation des personnages, revenant sur les traits de caractère les plus marquants de chaque personnage, décrits par leurs interprètes respectifs.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici