Test Blu-ray : Rick et Morty – Saison 6

0
1554

Rick et Morty – Saison 6


États-Unis : 2022
Titre original : Rick and Morty – Season 6
Création : Dan Harmon, Justin Roiland
Acteurs : Justin Roiland, Sarah Chalke, Chris Parnell
Éditeur : Warner Bros.
Durée : 4h environ
Genre : Série TV, Animation
Date de sortie DVD/BR : 29 mars 2023

Rick et Morty sont de retour ! On les retrouve là où on les a laissés, dans un sale état et en galère. Vont-ils réussir à rattraper le coup pour de nouvelles aventures ? Ou bien seront-ils emportés par un océan de pisse ? Va savoir… ! De la pisse ! Des moments en famille ! Des complots ! Quelques dinosaures ! Toujours plus de pisse !

La saison

[5/5]

Rick et Morty est une série d’animation pour adultes américaine créée en 2013 par Justin Roiland et Dan Harmon, et originellement diffusée sur Cartoon Network, dans la tranche de fin de soirée [adult swim]. Unanimement reconnue de par le monde comme une des séries les plus créatives et les plus drôles, la série Rick et Morty s’offre à ce jour un score de 87 sur l’agrégateur Metacritic, un joli 92% sur Rotten Tomatoes ainsi que le note de 9,1/10 sur le site de référence IMDb.

Et force est de constater que Rick et Morty mérite cette unanimité, tant les aventures inter-dimensionnelles de Rick – le scientifique complètement barré – et de son petit-fils Morty s’avèrent enthousiasmantes. Aussi tordu que subversif, nous proposant une plongée dans des dimensions parallèles délirantes et des rencontres extraterrestres complètement folles, le show américain semble avoir été conçu comme pour marquer le point de rencontre entre deux séries créées par Matt Groening : Futurama et Les Simpson. Les auteurs des Simpson ne s’y sont d’ailleurs pas trompés, offrant à Justin Roiland et Dan Harmon l’honneur de créer le fameux “gag du canapé” lors d’un épisode du show en 2015.

Se moquant des codes et des conventions, Rick et Morty est une série évoluant dans un univers et une tonalité étranges, posant ses personnages au cœur d’une espèce de réalité alternative sans règles et sans limites. A ce titre, elle demandera peut-être un léger temps d’adaptation au spectateur. Histoire d’assimiler le mélange d’absurde, de parodies et d’humour trash proposé par le show, qui reste paradoxalement bienveillant vis-à-vis de ses personnages, qui demeurent toujours attachants (contrairement à ceux des séries créées par Seth McFarlane, American Dad en tête).

Passé ce court délai d’acclimatation (grosso modo un ou deux épisodes), Rick et Morty s’imposera d’elle-même comme l’une des séries animées les plus intelligentes, les plus rythmées, les plus drôles, les plus imprévisibles et les plus audacieuses que l’on ait eu le loisir de découvrir à la télévision ces dernières années. Malgré une période de production plus difficile et mouvementée que la normale en raison du confinement de 2020, la sixième saison de Rick et Morty ne dérogera pas à la règle en matière d’humour et de provocation. Mais surtout, cette sixième saison de Rick et Morty risque de véritablement s’imposer comme une « date » dans l’histoire de la série pour des raisons intrinsèquement liées à la production du show.

Les admirateurs de la série Rick et Morty n’auront en effet pas pu louper le fait que le co-créateur de la série Justin Roiland ait été accusé par son ex-compagne de violences domestiques et de séquestration. Justin Roiland sera viré de l’équipe de Rick et Morty immédiatement après la révélation de l’affaire dans les médias courant janvier 2023, et se verra contraint de donner sa démission aux studios Squanch Games pour qui il avait développé le jeu vidéo High on Life. Le fait que Justin Roiland prête sa voix à la fois à Rick et Morty force [adult swim] à se mettre en quête de nouveaux acteurs pour doubler les deux personnages principaux. Deux mois plus tard, retournement de situation : le 22 mars 2023, Justin Roiland est blanchi de toutes les accusations à son encontre, et l’affaire classée par le procureur du comté d’Orange.

La tragique mésaventure de Justin Roiland constitue un exemple intéressant des ravages de la « Cancel Culture » qui sclérose aujourd’hui totalement la société occidentale. A ce jour, ni [adult swim] ni le staff de Rick et Morty ne sont revenus sur une hypothétique réintégration du co-créateur du show, et ce même si Justin Roiland représente sans aucun doute une partie de l’âme de la série. On peut dès lors supposer que les auteurs travaillant sur le show en profiteront pour le renouveler en profondeur. En attendant, la sixième saison de Rick et Morty s’avère toujours aussi bluffante en termes de créativité et de drôlerie, avec un épisode d’ouverture nous ramenant pile là où la cinquième saison s’arrêtait, soit avec nos deux héros coincés sur une planète remplie de clones.

Le show cependant ne tardera pas à reprendre son rythme de croisière, avec un nombre de personnages et de versions d’eux-mêmes allant en grandissant, des clones en pagaille et d’innombrables mondes parallèles… On navigue en pleine science-fiction, mais l’ensemble n’est pas si absurde qu’on pourrait l’imaginer : en dépit de ramifications narratives volontairement emberlificotées, les relations entre les différents personnages fonctionnent bien, et la saison 6 de Rick et Morty nous réserve même quelques révélations clairement inattendues sur Rick Prime et la perte de la femme du Rick tel qu’on le connait. Du côté des références à la pop culture les plus enthousiasmantes des épisodes de cette saison, on notera un des clins d’yeux appuyés à tout un tas de films, allant de Piège de cristal à Solaris, en passant par le cinéma de John Carpenter à l’occasion d’un épisode assez génial et époustouflant.

Mais pour être tout à fait honnête, il y a tellement d’idées folles et délirantes au cœur de chaque épisode de Rick et MortySaison 6 qu’il nous serait trop long et fastidieux d’y revenir en détail. Pour autant, n’hésitez pas un seul instant si vous avez aimé les saisons précédentes : foncez, vous ne serez pas déçus !

Le Steelbook Blu-ray

[4,5/5]

Présenté dans un joli Steelbook, le Blu-ray édité par HBO / Warner Bros pour Rick et MortySaison 6 affiche le même soin que celui que l’on avait pu constater sur les Blu-ray des premières saisons du show : transfert impeccable, doté d’un piqué précis et d’un niveau de détail bluffant, couleurs naturelles, contrastes solides. Côté son, seule la version originale est encodée en DTS-HD Master Audio 5.1, dans un mixage immersif, riche en effets d’ambiance s’avérant très réussis et même parfois assez étonnants (brouhaha, échos). Un poil en retrait, la version française uniquement mixée en Dolby Digital 5.1 s’avère également très efficace, mais fait naturellement montre d’un peu moins de finesse dans son rendu acoustique.

Du côté des suppléments, HBO et Warner nous proposent de découvrir plusieurs featurettes revenant sur l’envers du décor de chaque épisode de la saison, à travers un retour sur les différents arcs narratifs de la saison ainsi qu’une présentation en bonne et due forme de l’équipe d’auteurs (environ 18 minutes au total, le tout étant divisé en 10 segments). On reviendra également sur les coulisses de la saison 6 (6 minutes), en compagnie de l’équipe qui reviendra sur le défi de produire le show tout en étant en « télétravail ». On terminera ensuite avec l’analyse de trois scènes marquantes de la saison, tirées des épisodes « Bethic Instinct » (3 minutes), « Famille nocturne » (2 minutes) et « De mal en pisse » (3 minutes). Un tour du propriétaire plutôt intéressant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici