Test Blu-ray : Mateo Falcone

0
230


France : 2008
Titre original : –
Réalisation :
Scénario : d’après la nouvelle de
Interprètes : , ,
Éditeur :
Durée : 1h05
Genre : Drame
Date de sortie cinéma : 26 novembre 2014
Date de sortie DVD : 18 septembre 2018

 

Synopsis : Corse, XIXe siècle. Une ferme isolée à la lisière d’un maquis.
Laissé seul par ses parents, Fortunato voit arriver un fugitif qui lui demande de le cacher contre une pièce d’or. Dès lors, le jeune garçon se retrouve pris au piège de la violence des hommes…

Le film

[3/5]

est un écrivain renommé dont le dernier récit, « L’ordre du jour », a obtenu le Prix Goncourt en 2017. Grand amateur de cinéma, il s’est frotté à cet art en commençant par l’écriture du scénario de La vie nouvelle, film réalisé en 2002 par Philippe Grandrieux, puis en réalisant le court-métrage L’homme qui marche en 2006. , réalisé en 2008, est son premier long métrage. Ce film a attendu 6 ans pour sortir en salles. Il faut dire que c’est un film très radical par ses choix de réalisation, un film qui se mérite : presque pas de dialogues, de longs plans séquences durant lesquels il ne se passe pas grand chose, de quoi rebuter bon nombre de cinéphiles. Mais pour les spectateurs qui savent s’écarter des schémas classiques du cinéma, il y a la récompense, la vision d’un film aux images splendides, au son très travaillé, un film qui aborde le phénomène de la violence et celui de l’honneur de façon presque abstraite. Même si le film a été tourné dans les causses du sud du Massif Central, on doit garder en mémoire le fait que l’action de la nouvelle de dont le film est l’adaptation se déroule en Corse, terre où violence et honneur marchent souvent de concert.

Que ce soit les paysages des causses balayés par le vent ou les gros plans sur les visages, des protagonistes, les images tournées par sont toujours d’une grande beauté. D’autant plus belles qu’elle sont accompagnées par une bande sonore très travaillée, la musique du vent venant se fondre avec des morceaux de Wolgang Rihm et de Morton Feldman.

Parmi les comédiens de , à qui il a essentiellement été demandé de soigner les expressions et les gestes, on reconnait surtout la présence de la comédienne palestinienne dans le rôle de la mère.

Le Blu-ray

[4.5/5]

Les qualités cinématographiques de résidant principalement dans la beauté des images et le travail effectué sur le son, il était donc très important que le support les transmette de la façon la plus parfaite possible. Pour ce Blu-ray, ESC Editions a fait le choix d’une piste sonore en DTS-HD Master Audio 2.0, et, grâce à ce choix et à l’excellent transfert des images, le spectateur se retrouve immergé, tant auditivement que visuellement, dans une nature magnifiquement austère, ne perdant pas une miette des effets du vent sur la nature, de sa musique, des grains de peau des protagonistes.

Un seul supplément vient compléter le film mais il est riche et très intéressant. Il s’agit d’un entretien de 22 minutes avec le réalisateur, entretien au cours duquel répond à un certain nombre de questions : a-t-il une formation cinématographique ? Quels sont ses cinéastes et films préférés ? C’est quoi le cinéma ? Ecrivain et scénariste, est-ce la même chose ? etc.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici