Test Blu-ray : Les Tuche 2 – Le rêve américain

1
455

Les Tuche 2 – Le rêve américain

 
France : 2016
Titre original : –
Réalisateur : Olivier Baroux
Scénario : Nessim Chikhaoui, Lionel Dutemple, Julien Hervé, Philippe Mechelen, Benjamin Morgaine
Acteurs : Jean-Paul Rouve, Isabelle Nanty, Claire Nadeau
Éditeur : Pathé
Durée : 1h34
Genre : Comédie
Date de sortie cinéma : 3 février 2016
Date de sortie DVD/BR : 3 juin 2016

 

 

À l’occasion de l’anniversaire de « coin-coin », le benjamin de la fratrie, la famille Tuche part le retrouver aux États-Unis : les choses ne vont pas se passer comme prévu, mais alors pas du tout…

 

 

Le film

[3/5]

Avec 4,6 millions d’entrées en France en quelques semaines, on peut d’ores et déjà affirmer que Les Tuche 2 – Le rêve américain sera l’un des gros succès de la comédie franchouillarde de l’année 2016. A titre de comparaison, le film d’Olivier Baroux a réalisé deux fois plus d’entrées que Les visiteurs 3, qui ne parviendra à priori pas, même avec les ventes internationales, à rembourser ses 25 millions d’euros de budget.

Exemple type de la comédie française inoffensive et bas de plafond que « la critique » (le terme qui fait froid dans le dos !) se fait un malin plaisir à défoncer à qui mieux-mieux, Les Tuche 2 – Le rêve américain nous réservera, malgré des faiblesses d’écriture évidentes, quelques rires et sourires qui au final tendent à nous faire dire que le « contrat » est plutôt rempli. Si le film pêche un peu par un scénar trop linéaire et prévisible, il compte tout de même à son actif pas moins de cinq scénaristes, dont certains sont bien rôdés à l’humour télévisuel : Nessim Chikhaoui, Lionel Dutemple et Julien Hervé (Les guignols de l’info, H…), Philippe Mechelen (Prête-moi ta main, Burger Quiz…) et enfin Benjamin Morgaine (Morning live, Les 11 commandements).

Et le fait est que le film fonctionne relativement bien, malgré son rythme pas toujours des mieux gérés. Derrière sa caméra, Olivier Baroux tente des choses afin de nous proposer une réalisation pas si passe-partout : formé à la « mythologie » visuelle des films américains par le diptyque Qui a tué Pamela Rose, il torche des images globalement soignées ; on s’amusera aussi du petit clin d’œil au film mettant en scène Bullit et Riper, la Renault Nevada succédant ici à la Fuego. La seule ambition affichée par Les Tuche 2 – Le rêve américain est de faire passer au spectateur un moment de rigolade en mode décérébré, et le film remplit à ce niveau là plutôt bien son office : quelques punchlines s’avèrent efficaces, l’esprit est à la gaudriole bon-enfant (on pense souvent aux films des Charlots), au second degré et au comique de répétition qui font occasionnellement mouche. Au final donc, et si on est loin de tenir ici la tant attendue « comédie de l’année », le film d’Olivier Baroux n’en est pas moins une pochade souvent amusante et pas honteuse, pour peu que le spectateur soit dans le bon état d’esprit avant de s’embarquer dans l’aventure.

 


 

Le Blu-ray

[4/5]

C’est Pathé qui nous propose aujourd’hui de suivre les nouvelles aventures de la famille Tuche sur support Blu-ray. Comme à son habitude, l’éditeur nous propose un master assez sublime : piqué, contrastes, couleurs, profondeur de champ… Si l’on excepte une ou deux chutes de définition (la première rencontre avec le personnage de Maurice Bathelemy), tout est parfait, c’est du beau travail. Niveau son, l’éditeur se révèle également fidèle à ses habitudes, en nous offrant un mixage DTS-HD Master Audio 5.1 bien spatialisé et enveloppant.

Du côté des suppléments, si la galette qui nous a été fournie n’en contient aucun (même pas le plus petite bande-annonce !), on s’est laissé dire que la version proposée dans le commerce contenait en bonus le premier film (Les Tuche, 2011), le tout étant qui plus est proposé au prix d’appel très surprenant de 9,99€.

 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici