Le box-office de la semaine du 27 octobre 2021

0
425

The French Dispatch © 2021 Roger Do Minh / American Empirical Pictures / Indian Paintbrush / Searchlight Pictures /
The Walt Disney Company France Tous droits réservés

Le marché français

Le box-office français monte une fois de plus considérablement en cette semaine 44, allant du 27 octobre au 2 novembre. Jusqu’où les chiffres de la fréquentation hebdomadaire iront-ils ? En toute probabilité pas plus haut que ces plus de 4 380 000 entrées enregistrées en pleine période de vacances de la Toussaint. Le bonus du million de spectateurs supplémentaires par rapport à la semaine précédente est en effet à mettre exclusivement sur le compte de ces jours de congé national, qui se termineront bientôt. Toutefois, les cinémas français ont de quoi espérer que l’embellie se confirmera, face à de premières estimations pour le mois d’octobre à près de quinze millions de tickets vendus. C’est déjà pas mal, certes, mais on reste encore loin des sommets atteints pas plus tard qu’en 2019, avant la crise sanitaire.

Pour cette semaine en particulier, la fréquentation reste dans la moyenne depuis le début du siècle. Elle est surtout sans commune mesure avec les résultats de la même semaine l’année dernière, quand les salles obscures avaient dû fermer une deuxième fois pour cause de confinement … pour ne rouvrir que six longs mois plus tard. Alors que les nouveautés françaises n’attirent pas tant de spectateurs que cela, la part de marché des productions nationales augmente à d’impressionnants 45 %. Un niveau très élevé que l’on ne retrouvera certainement pas la semaine prochaine, quand Les Éternels de Chloé Zhao se seront imposés en tête du box-office.

La nouveauté

Le programme des sorties du dernier mercredi d’octobre aurait pu conduire à un renouvellement substantiel du classement. Il n’en aura finalement été rien, en raison de la progression assez spectaculaire des films à l’affiche depuis deux ou trois semaines. En dépit du battage médiatique et des critiques dithyrambiques de La Fracture de Catherine Corsini, de la popularité de Guillaume Canet, réalisateur pour la septième fois avec Lui, de l’humour décalé de Barbaque de Fabrice Eboué et du statut de cinéaste culte de Edgar Wright pour Last Night in Soho, on cherchera en vain ces titres dans la liste des dix films ayant attiré le plus de spectateurs.

Le seul rescapé aura été Wes Anderson et sa French Dispatch, avec une entrée à la huitième place, qui bénéficie d’une moyenne par copie honorable sur un parc de salles assez raisonnable. Si son succès ne dépendait que des spectateurs parisiens, il se serait même classé plus haut, puisque une semaine après sa sortie, il y a occupé hier la sixième place, devant la nouveauté Les Olympiades de Jacques Audiard. De là à lui prédire une aussi belle carrière sur la durée que celle de The Grand Budapest Hotel, le seul film millionnaire du réalisateur en France, on n’ira pas aussi loin.

Les films en continuation

Que des films reprennent un peu leur souffle en profitant des vacances et autres jours fériés tombant à côté du week-end, on connaissait bien ce phénomène. En cet automne 2021, il prend pourtant des allures de raz-de-marée, notamment parmi les films ciblés public familial qui font le plein de façon fulgurante. Avec un gain de fréquentation entre 66 % et 86 %, les films d’animation La Famille Addams 2 Une virée d’enfer et Ron débloque, ainsi que le conte animalier Le Loup et le lion de Gilles De Maistre se rattrapent aisément de leurs démarrages globalement corrects. A titre de comparaison, gagner près d’un tiers de spectateurs, comme l’ont fait Le Trésor du petit Nicolas de Julien Rappeneau et Halloween Kills de David Gordon Green, relève presque du minimum syndical.

Dans un tel contexte de regain de vigueur, perdre des entrées fait tout de suite mauvais genre. Pour Illusions perdues de Xavier Giannoli, cela réconforte notre théorie que c’est le public scolaire qui avait soutenu sa première semaine en salles. Quant au champion de la semaine passée, Venom Let There Be Carnage de Andy Serkis, son règne n’aura duré qu’une chronique économique, puisque James Bond a su dépasser son petit coup de mou en troisième semaine pour se hisser une dernière fois en tête au bout d’un mois à l’affiche. Enfin, on n’en parle pas beaucoup, mais un élan collectif de fierté nationale a permis à Eiffel de Martin Bourboulon de passer tranquillement la barre du million de spectateurs.

Le classement français

Voici les principaux chiffres du Top 10 du box-office français entre le mercredi 27 octobre et le mardi 2 novembre 2021 :

  1. Mourir peut attendre – distribué par Universal Pictures International France – 4ème semaine / + 5 % – 602 815 entrées / 3 337 579 cumul – 14 % part de marché
  2. Venom Let There Be Carnage – distribué par Sony Pictures Releasing France – 2ème semaine / – 28 % – 487 216 entrées / 1 163 306 cumul – 11 % part de marché
  3. Eiffel – distribué par Pathé – 3ème semaine / + 9 % – 349 482 entrées / 1 078 312 cumul – 8 % part de marché
  4. Le Loup et le lion – distribué par Studiocanal – 3ème semaine / + 70 % – 344 123 entrées / 745 492 cumul – 8 % part de marché
  5. La Famille Addams 2 Une virée d’enfer – distribué par Universal Pictures International France – 3ème semaine / + 86 % – 323 877 entrées / 653 944 cumul – 7 % part de marché

6. Ron débloque – distribué par The Walt Disney Company France – 2ème semaine / + 66 % – 227 635 entrées / 364 873 cumul – 5 % part de marché

7. Illusions perdues – distribué par Gaumont – 2ème semaine / – 8 % – 211 589 entrées / 441 695 cumul – 5 % part de marché

8. The French Dispatch – distribué par The Walt Disney Company France – Nouveauté – 197 450 entrées cumulées – 5 % part de marché

9. Le Trésor du petit Nicolas – distribué par Warner Bros. France – 2ème semaine / + 29 % – 191 178 entrées / 339 953 cumul – 4 % part de marché

10. Halloween Kills – distribué par Universal Pictures International France – 2ème semaine / + 31 % – 168 230 entrées / 296 929 cumul – 4 % part de marché


My Hero Academia World Heroes’ Mission © 2021 Toho Animation / Funimation Entertainment Tous droits réservés

Le marché américain

Aux États-Unis, se faire une toile pour Halloween n’appartient visiblement pas aux us et coutumes culturels. Un mois après avoir frôlé pour la première fois depuis longtemps un cumul de 130 millions de dollars, le box-office américain du week-end se contracte à nouveau de plus de 30 % par rapport à son prédécesseur. Avec moins de 65 millions de dollars cumulés au compteur, on se retrouve à peu près au niveau des week-ends les moins lucratifs de cet été, placé toujours sous le signe du coronavirus outre-Atlantique.

Alors qu’il a enfin quitté le classement français, Dune de Denis Villeneuve défend sans panache sa place de leader sur le marché américain. En effet, sa baisse de plus de 60 % est la plus importante dans le Top 15, à l’exception du Dernier duel de Ridley Scott – un film qui n’a absolument pas rencontré son public – et d’un certain Free Guy de Shaw Levy, en salles depuis trois mois. De même, sa moyenne par copie est tout juste au dessus de celle de The French Dispatch, projeté plus largement en deuxième semaine. A la deuxième place, Halloween Kills profite quand même un peu de l’effet de saison, avec les cent millions de dollars en ligne de mire, quoique pas si faciles à atteindre d’ici la fin de son parcours en salles dans quelques brèves semaines.

Comme ce fut le cas en France, les nouveautés ont également déçu cette semaine côté américain. L’anime My Hero Academia World Heroes’ Mission de Kenji Nagasaki a certes déplacé les fans de cet univers, découvert chez nous par le biais de My Hero Academia Two Heroes sorti en janvier 2019. Mais sinon, les deux films d’horreur au sens large, Affamés de Scott Cooper et Last Night in Soho de Edgar Wright, font leur entrée trop discrète, respectivement à la sixième et à la septième place du classement.

Le classement américain

Voici les principaux chiffres du Top 5 du box-office américain pour le week-end se terminant le dimanche 31 octobre 2021 :

  1. Dune – distribué par Warner Bros. – 2ème semaine / – 62 % – 15 413 486 $ / 69 284 718 $ cumul
  2. Halloween Kills – distribué par Universal Pictures – 3ème semaine / – 39 % – 8 743 355 $ / 85 876 965 $ cumul
  3. Mourir peut attendre – distribué par Metro-Goldwyn-Mayer – 4ème semaine / – 36 % – 7 753 194 $ / 133 263 929 $ cumul
  4. My Hero Academia World Heroes’ Mission – distribué par FUNimation Entertainment – Nouveauté – 6 403 286 $ cumulés, sans date de sortie en France
  5. Venom Let There Be Carnage – distribué par Sony Pictures Entertainment – 5ème semaine / – 38 % – 5 750 556 $ / 190 442 114 $ cumul

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici