DVD — 18 avril 2018
Test Blu-ray : Le crime de l’Orient-Express

Le crime de l’Orient-Express

 
États-Unis, Malte : 2017
Titre original :
Réalisation :
Scénario :
Acteurs : Kenneth Branagh, Penélope Cruz,
Éditeur :
Durée : 1h54
Genre : Thriller, Policier
Date de sortie cinéma : 13 décembre 2017
Date de sortie DVD/BR : 18 avril 2018

 

 

Le luxe et le calme d’un voyage en Orient Express est soudainement bouleversé par un meurtre. Les 13 passagers sont tous suspects et le fameux détective se lance dans une course contre la montre pour identifier l’assassin, avant qu’il ne frappe à nouveau…

 

 

Le film

[4/5]

« Avec l’un des romans les plus connus d’, Kenneth Branagh se retrouve devant et derrière la caméra, offrant au célèbre Hercule Poirot une incarnation très personnelle, dénuée de tout académisme. (…) Le prologue du Crime de l’Orient Express donne déjà une idée claire de la personnalité du nouveau Poirot, fidèle à ce que l’on en connaît mais plus complexe. Cette ouverture enjouée et précise souligne son tempérament quasi-maniaque, son esprit de déduction inégalé mais aussi ses nouvelles bacchantes, assez magistrales. Il est dépeint comme un être bienveillant qui voit le monde tel qu’il devrait être et en repère les imperfections pour les corriger. Son code moral est rigide, il désapprouve le meurtre sous toutes ses formes et ne tolère aucune exception. Farouchement attaché à la notion de bien et de mal, il devra pourtant revoir ses certitudes. Le récit s’ancre d’ailleurs plus sur la psychologie de Poirot et de ses proies que sur la résolution d’un assassinat. Ici, il est un homme avant tout porté par une forme de mélancolie sourde devant faire face au plus grand dilemme de sa carrière.

Le jeu de Branagh tranche avec les précédentes incarnations de Poirot, notamment celle d’Albert Finney dans la dernière adaptation de ce même livre. Il respecte les intentions d’Agatha Christie, notamment sur son génie à saisir le moindre détail qui lui permettra de tout comprendre à une vitesse éclair, en particulier son art de se trouver au bon endroit au bon moment et de ne pas rater les indices précieux. Chaque parole ou action, avant ou après le drame, lui sera utile lors de la confrontation finale mise en scène ici comme une reproduction de la Cène.

incarne une divorcée entreprenante recherchant son énième mari et flirtant avec Poirot, un homme d’affaires antipathique aux mœurs douteuses, (également à l’affiche du nouveau volet de Star Wars) une demoiselle en détresse dotée d’une forte personnalité mais aussi d’une grande fragilité, Penélope Cruz une grenouille de bénitier, Willem Dafoe un médecin victime de ses préjugés… Le casting de première classe est mis en valeur par la réalisation dynamique qui leur permet d’exister autrement que comme des archétypes utiles à l’intrigue. L’écriture est dynamique, les dialogues virtuoses, avec une impression de mouvement constant. En bloquant la troupe au bord d’un précipice, Branagh accentue l’impression de danger constant, le huis-clos ne se limitant pas à l’intérieur du train mais s’élargissant aux extérieurs. Malgré la dimension tragique du récit, la personnalité enjouée de Poirot s’illustre dans des dialogues enlevés. »

Extrait de la critique de notre rédacteur en chef Pascal Le Duff.

 

 

Le Blu-ray

[4,5/5]

Le Blu-ray de Le crime de l’Orient Express cuvée 2017 débarque en Blu-ray sous les couleurs de 20th Century Fox, après une belle carrière dans les salles obscures (1,5 millions de spectateurs en France et 350 millions de dollars de recettes dans le monde) qui devrait assurer à Kenneth Branagh la mise en chantier prochaine de Mort sur le Nil, annoncée en toute fin de métrage. Le film est naturellement proposé en 1080p, le piqué est précis, les couleurs explosives et l’ensemble compose de toutes façons avec un master récent et fort logiquement flambant neuf. En un mot, c’est du tout bon, et ce n’est pas la partie son qui mettra l’éditeur en porte à faux puisque la version originale nous est proposée en DTS-HD Master Audio 7.1, dans un mixage fin et très spectaculaire, proposant une étonnante répartition des voix et des effets. La version française ne démérite pas, et se démène même comme une sacrée bougresse dans son genre, mais le « simple » mixage DTS 5.1 s’avère logiquement inférieur à son modèle en termes d’immersion et de rendu acoustique.

Du côté des suppléments, on trouvera outre un riche commentaire audio de Kenneth Branagh et Michael Green (scénariste), un ensemble assez complet de featurettes sur le film ainsi que sur l’œuvre d’Agatha Christie, qui dresseront un ensemble d’environ une heure et demie, le plus souvent très intéressants. On commencera avec deux sujets dédiés à l’œuvre d’Agatha Christie, avec des interventions de son petit-fils et arrière-petit-fils et quelques enregistrements audio amusants de la romancière elle-même ; le premier est plus général, tandis que le second s’attarde exclusivement sur le personnage d’Hercule Poirot, et s’attardant notamment sur la question de sa fameuse moustache. On poursuivra ensuite avec un sujet découpé en trois parties consacré au casting du film, revenant donc sur chaque acteur et le personnage qu’il incarne. Les deux featurettes suivantes reviendront pendant un peu plus de trente minutes au cœur du tournage, avec beaucoup d’images des coulisses ainsi que des spectaculaires effets spéciaux, sur le mode toujours payant du avant / après. On terminera ensuite le tour de l’aspect « technique » avec un sujet consacré à la musique du film, aux côtés du compositeur Patrick Doyle, qui signe ici un score très « classique », dans le sens noble du terme naturellement. On s’attardera ensuite sur un peu plus d’un quart d’heure de scènes coupées ou alternatives, également présentées avec un commentaire optionnel de Kenneth Branagh et Michael Greene. La plupart de ces scènes se situent avant la montée dans le train, et certaines d’entre elles s’avèrent assez amusantes (notamment la séquence d’ouverture alternative, qui mettait en scène un Hercule Poirot se battant à la canne puis déjeunant ses deux œufs « parfaits » devant le mur des lamentations). Enfin, on terminera avec une série de bandes-annonces du film, ainsi qu’avec une galerie de photos de tournage.

 

Articles semblables

Partage

Auteur

Cet article a été écrit par Mickaël Lanoye, rédacteur cinéma / DVD / Blu-ray sur Critique-film.fr. Lire tous ses articles

(0) Readers Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *