Test Blu-ray : La famille Addams 2 – Une virée d’enfer

0
506

La famille Addams 2 – Une virée d’enfer

Canada, États-Unis : 2021
Titre original : The Addams Family 2
Réalisation : Greg Tiernan, Conrad Vernon, Laura Brousseau
Scénario : Dan Hernandez, Benji Samit
Acteurs (VO) : Oscar Isaac, Charlize Theron, Chloë Grace Moretz
Éditeur : Universal Pictures
Durée : 1h33
Genre : Animation
Date de sortie cinéma : 27 octobre 2021
Date de sortie DVD/BR : 23 février 2022

Dans cette nouvelle aventure, on retrouve Morticia et Gomez perdus face à leurs enfants qui ont bien grandi, ils sautent les repas de famille, et ils passent leur temps rivé à leurs écrans. Pour tenter de renouer les liens familiaux, ils décident d’embarquer Mercredi, Pugsley, Oncle Fétide et toute la bande dans leur camping-car hanté et de prendre la route pour les dernières tristes vacances en famille…

Le film

[3/5]

Créée par Charles Addams dans les années 30, La « Famille Addams » a donné naissance au fil des années à plusieurs longs-métrages de cinéma et séries TV, mais également à une comédie musicale, à plusieurs jeux vidéo, flippers ainsi qu’à de nombreux produits dérivés. L’engouement du public international pour cette famille hors normes tient naturellement au fait que l’humour macabre développé autour des différents personnages de cette famille se situe en dehors de toutes les modes : ils semblent vivre dans une réalité parallèle, et sont vêtus comme des Aristos du 19ème Siècle – même dans les années 30, rien ne les rattachait réellement à leurs contemporains.

On ne peut d’ailleurs s’empêcher de penser que le personnage de Morticia a eu une forte influence sur le mouvement « gothique » à partir des années 80, et a donc à sa manière donné naissance à de futures icônes de la culture populaire telles qu’Elvira et Siouxise & The Banshees. De plus, il semble que la structure « familiale » au cœur de la création de Charles Addams ait permis à La Famille Addams de se renouveler constamment au fil des décennies, un peu à la façon des Simpson, par exemple, qui squattent les écrans de la Fox depuis une trentaine d’années.

Les personnages de la Famille Addams s’inscrivant dans une sorte de perpétuel « esprit d’Halloween », la MGM et les québécois de Cinesite Animation ont eu l’idée de ressusciter La Famille Addams en octobre 2019, et le succès fut au rendez-vous : le film cumula en effet plus de 200 millions de dollars de recettes à travers le monde, ce qui entraîna naturellement la mise en chantier immédiate d’une suite, intitulée La Famille Addams 2 : Une virée d’enfer. Le film met en scène, sur le principe du road movie, le voyage des Addams à travers les États-Unis.

Dans le but de renouer les liens familiaux, le patriarche Gomez Addams (dont la voix est interprétée par Kev Adams, qui par le biais de son patronyme possède une légitimité immédiate pour assurer le doublage français du film) réunit donc son clan pour un voyage à travers le pays. Ce road trip leur permettra de se remémorer des souvenirs de famille, souvent liés avec une histoire sanglante ou une catastrophe. La Famille Addams 2 : Une virée d’enfer s’efforce par ailleurs d’ajouter au road movie une certaine dimension dramatique, dans le sens où le film remet en question la place de la petite Mercredi au sein de sa famille. Cette intrigue secondaire donne un peu plus de mordant à une intrigue cousue de fil blanc, voire fadasse, si elle se concentrait uniquement sur l’histoire des États-Unis revue et corrigée par les Addams.

Direction donc les chutes du Niagara, Miami, San Antonio et le Grand Canyon, où notre petite famille macabre mettra le dawa et sèmera le chaos, empêchant à chaque arrêt à un jeune homme de demander sa petite amie en mariage. Comme dans le cas des Valeurs de la Famille Addams, la principale originalité de La Famille Addams 2 : Une virée d’enfer est en fait de voir la Famille Addams en dehors du contexte familier de sa propre maison. Mais bon, c’est un peu aussi leur maison qui vient à eux avec l’intervention régulière du Cousin Machin, grand voyageur devant l’éternel.

Si on pourra regretter que les adultes ne trouvent pas davantage l’humour noir qui faisait le charme des deux films « live » de Barry Sonnenfeld, on reconnaîtra néanmoins que le boulot effectué par les équipes de Cinesite Animation est assez bluffant : La Famille Addams 2 : Une virée d’enfer s’impose en effet comme une sublime réussite visuelle, dotée d’une animation remarquable et assez unique en son genre, privilégiant des formes et des angles bizarres très fidèles aux dessins originaux de Charles Addams et qui accentuent l’esprit tordu de cette famille décidément hors-normes.

Le Blu-ray

[4/5]

Comme toujours – ou presque – avec les transferts Haute-Définition de films d’animation, l’éditeur Universal Pictures nous livre avec ce Blu-ray de La Famille Addams 2 : Une virée d’enfer un travail irréprochable sur l’image et le son : tout est tout simplement superbe. La définition optimale nous permet de savourer chaque couleur éclatante et chaque détail de l’animation, et de nous ébahir devant les prouesses techniques que nous livrent les animateurs de chez Cinesite Animation. Le piqué est d’une précision de tous les instants, les couleurs sont explosives, la tenue des noirs tout simplement parfaite… Qu’il s’agisse des plans d’ensemble ou de détail, tout est parfait. Contrastes et niveaux de noirs sont également impressionnants de profondeur, et le transfert semble exempt de toute trace de bruit, fourmillements, banding ou tout autre écueil numérique. Un sans-faute donc. Côté son, on commencera avec le mixage français qui, soyons honnête, sera celui que choisiront de regarder 95% des acquéreurs du Blu-ray français de La Famille Addams 2 : Une virée d’enfer. La VF est donc proposée dans un mixage DTS-HD High Resolution Audio 7.1 qui s’avère ultra-spectaculaire : parfaitement enveloppant, dynamique et vraiment punchy, avec des effets multidirectionnels dans tous les coins ; comme d’habitude avec la branche française d’Universal, la VF a donc bénéficié d’un beau soin éditorial, loin d’être reléguée au rôle de « parent pauvre » sonore ne bénéficiant pas des joies de la Haute-Définition audio. La version originale quant à elle est proposée dans un mixage DTS-HD Master Audio 7.1. L’ampleur et le dynamisme y sont naturellement au rendez-vous, le film n’étant d’ailleurs aucunement avare en passages explosifs, ce mixage nous propose une spatialisation littéralement renversante, époustouflante, qui ravira autant les petits que les grands.

Côté suppléments, Universal nous propose un petit quart d’heure de featurettes qui nous donneront un petit aperçu de l’envers du décor du film : le premier sujet sera consacré au doublage du film (9 minutes) et ce que chaque acteur tente d’apporter à son rôle. Le suivant sera consacré à l’esprit de famille au sein du clan Addams (3 minutes), et le troisième et dernier dressera la « liste de voyage » des objets indispensables à emporter en vacances si vous voulez faire comme les Addams (4 minutes).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici