Le box-office de la semaine du 2 février 2022

0
752

Vaillante © 2021 Main Journey / Simpatico / Caramel Films / M6 Films / SND Tous droits réservés

Le marché français

Après une fin du mois de janvier qui était plus ambiguë à ce sujet, le règne de Spider-man sur le box-office français a définitivement pris fin en cette semaine 6, allant du 2 au 8 février. Le début des vacances d’hiver sur une zone s’y est fait sentir assez modestement, puisque, en comparaison avec la semaine précédente horriblement exsangue, le cumul hebdomadaire gagne plus d’un demi-million d’entrées. Ce qui, à moins de 2,4 millions de spectateurs, représente un niveau de fréquentation douloureusement bas. Même avec la meilleure volonté du monde et de surcroît un allègement des restrictions sanitaires à partir du 28 février, il faudrait donc se résigner au fait que cette période-ci des vacances ne produira pas encore l’électrochoc salvateur que la profession des exploitants et celle des distributeurs attendent depuis des mois.

Encore et toujours la seule source de joie dans ce tableau durablement sombre : la part de marché des productions françaises. Déjà très solide la semaine précédente à plus de 50 %, elle atteint dès à présent le sommet de 72 % ! Dégustons cette domination nationale pendant qu’elle dure, l’arrivée imminente des productions américaines – à savoir Mort sur le Nil de Kenneth Branagh, Moonfall de Roland Emmerich et Marry Me de Kat Coiro – rendant sa répétition à l’avenir hautement improbable. Car c’est sans doute la seule et unique fois en 2022 que le Top 3 est trusté par trois nouvelles sorties françaises.

Les films en continuation

Cette fois-ci, il n’y a plus à tergiverser. Après près de deux mois en tête du classement, Spider-man No Way Home de Jon Watts entame enfin sa (très) lente descente vers la sortie. Avant de disparaître de ces chroniques économiques, il disposera de tout son temps pour amplement nous rappeler qu’il est le premier et peut-être le seul blockbuster d’envergure de la période de la pandémie du coronavirus. Sera-t-il en mesure d’atteindre la barre symbolique des sept millions et demi de spectateurs ? Ce n’est pas exclu, d’autant moins que les vacances riment pour beaucoup de spectateurs avec rattrapage des films dont tout le monde parle.

Et puis, au fil des mois à venir, un autre film sera-t-il en mesure de lui ravir le titre de champion récent des entrées ? Seule une évolution de la crise sanitaire favorable pour le marché de l’exploitation cinématographique pourrait préparer le terrain pour cela. Or, comme on le sait depuis près de deux ans, il est inutile de prévoir ces choses trop en avance.

En tout cas, un déclin d’à peine 15 % est plus qu’honorable pour un film déjà à l’affiche depuis si longtemps. Le champion contesté de la semaine passée, Presque de Bernard Campan et Alexandre Jollien, baisse légèrement plus et se trouve par conséquent en marge du Top 5, toujours au coude à coude avec Spider-man. Plus loin derrière, ce sont surtout deux films d’animation qui tirent leur épingle du jeu des vacances. Tandis que Tous en scène 2 de Garth Jennings fait preuve d’une belle stabilité, le Disney de Noël Encanto La Fantastique famille Madrigal réintègre le classement à la surprise générale. Qui sait, le retour du public familial dans les salles pendant ces quelques semaines de repos aura-t-il de quoi lui permettre de flirter avec les trois millions de spectateurs enchantés en fin de parcours … ?

Les nouveautés

Trois films nouvellement sortis qui trustent les trois premières places du classement avec une part de marché cumulée de près de 50 %, cela n’a rien de trop exceptionnel. Que ces films soient tous français et en plus de genres et de public ciblé hautement complémentaires, ça nous paraît déjà plus important à souligner. En effet, on serait étonné de voir un seul et même spectateur enchaîner le même week-end, voire la même journée les dernières frasques de la bande à Lacheau, un film d’animation à forte valeur féministe et une comédie romantique douce-amère avec des acteurs de talent, quoique pas nécessairement très populaires comme Fanny Ardant et Melvil Poupaud ! Pourtant, ils ont tous à peu près trouvé leur public en ce début du mois de février, à des degrés variables.

Exactement trois ans et une pandémie aux lourdes séquelles économiques et culturelles après son dernier film en tant que réalisateur, Nicky Larson et le parfum de Cupidon, Philippe Lacheau revient avec son cinquième long-métrage. Grâce à son démarrage plutôt solide à plus d’un demi-million de spectateurs, Super-héros malgré lui a certainement de quoi faire le plein d’entrées pendant les vacances. Ce qui ne veut nullement dire que cette parodie d’un genre bien dans l’air du temps puisse rêver d’atteindre les sommes mirobolantes accumulées par Spider-man No Way Home. Bref, il remplit son contrat, ni plus, ni moins. De même pour les aventures animées de la jeune fille pompier dans Vaillante de Laurent Zeitoun et Theodore Ty. La réalisatrice Carine Tardieu réussit par contre son premier petit succès public avec son cinquième film Les Jeunes amants.

Le classement français

Voici les principaux chiffres du Top 10 du box-office français entre le mercredi 2 et le mardi 8 février 2022 :

  1. Super-héros malgré lui – distribué par Studiocanal – Nouveauté – 576 138 entrées cumulées – 24 % part de marché
  2. Vaillante – distribué par Sony Pictures Releasing France – Nouveauté – 298 029 entrées cumulées – 12 % part de marché
  3. Les Jeunes amants – distribué par Diaphana Distribution – Nouveauté – 152 312 entrées cumulées – 6 % part de marché
  4. Spider-man No Way Home – distribué par Sony Pictures Releasing France – 8ème semaine / – 15 % – 128 815 entrées / 6 932 385 cumul – 5 % part de marché
  5. Presque – distribué par Apollo Films – 2ème semaine / – 18 % – 124 397 entrées / 275 673 cumul – 5 % part de marché

6. Adieu Monsieur Haffmann – distribué par Pathé – 4ème semaine / – 34 % – 90 711 entrées / 661 136 cumul – 4 % part de marché

7. Les Promesses – distribué par Wild Bunch Distribution – 2ème semaine / – 34 % – 85 422 entrées / 215 716 cumul – 4 % part de marché

8. Nightmare Alley – distribué par The Walt Disney Company France – 3ème semaine / – 21 % – 77 392 entrées / 317 247 cumul – 3 % part de marché

9. Tous en scène 2 – distribué par Universal Pictures International France – 7ème semaine / – 16 % – 69 487 entrées / 2 405 100 cumul – 3 % part de marché

10. Encanto La Fantastique famille Madrigal – distribué par The Walt Disney Company France – 11ème semaine / + 6 % – 62 656 entrées / 2 787 418 cumul – 3 % part de marché


Jackass Forever © 2021 Dickhouse Productions / Gorilla Flicks / MTV Films / Paramount Pictures France Tous droits réservés

Le marché américain

Après deux week-ends très mous, le box-office américain rebondit en quelque sorte. Un regain d’au moins 70 % de dollars rapportés par la petite cinquantaine de films distribués outre-Atlantique, ce n’est effectivement pas si mal. La répartition de cet argent pourrait nous surprendre davantage … si l’on faisait abstraction d’une bonne partie du public américain, friand de divertissements hautement débiles. Onze ans après Jackass 3D de Jeff Tremaine, le seul de ces spectacles grotesques à sortir en salles en France, la bande de Johnny Knoxville revient donc pour se faire maltraiter une dernière fois dans tous les sens dans Jackass Forever. Par temps de pandémie, un démarrage à 23 millions de dollars n’est certes pas si mal, quoique à moitié moins élevé que celui du film précédent, sorti sur les écrans américains à la mi-octobre 2010.

Le recyclage de vieilles idées n’a guère porté ses fruits non plus pour le réalisateur Roland Emmerich, le maître des films catastrophe au fond idéologique douteux. Deux ans après le démarrage déjà pas fameux de son film précédent Midway, à l’époque à moins de dix-huit millions de dollars, l’épopée spatiale Moonfall avec Halle Berry et Patrick Wilson fait moitié moins bien. On est loin, très loin, des phénomènes du box-office dont Emmerich détenait le secret dans les années 1990 et 2000, à travers entre autres Independence Day et ses 306 millions de dollars en fin de course en 1996, The Patriot Le Chemin de la liberté et ses 113 millions de dollars à l’été de l’an 2000 ou encore Le Jours d’après avec un cumul de 186 millions de dollars sur le marché américain, mais surtout 365 millions de billets verts supplémentaires à l’international.

Le classement américain

Voici les principaux chiffres du Top 5 du box-office américain pour le week-end se terminant le dimanche 6 février 2022 :

  1. Jackass Forever – distribué par Paramount Pictures – Nouveauté – 23 154 388 $ cumulés, sans date de sortie en France
  2. Moonfall – distribué par Lionsgate – Nouveauté – 9 868 997 $ cumulés
  3. Spider-man No Way Home – distribué par Sony Pictures Entertainment – 8ème semaine / – 13 % – 9 507 325 $ / 748 858 932 $ cumul
  4. Scream – distribué par Paramount Pictures – 4ème semaine / – 34 % – 4 752 852 $ / 68 962 596 $ cumul
  5. Tous en scène 2 – distribué par Universal Pictures – 7ème semaine / – 9 % – 4 214 650 $ / 139 622 575 $ cumul

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici