Cycle « L’Été » sur LaCinetek en juillet 2021

0
349

© 1958 Robert Willoughby / Wheel Productions / Columbia Pictures / Park Circus France
Tous droits réservés

On ne le dirait pas, au vu des trombes d’eau qui tombent sur la moitié nord de la France ces jours-ci, mais c’est l’été ! Heureusement pour tous les Français, Belges et Luxembourgeois en manque de sensations estivales, a préparé un cycle en parfaite adéquation avec la saison. Intitulée sobrement « L’Été », cette programmation mensuelle vous permettra encore jusqu’au lundi 9 août inclus de vous prélasser par le biais de dix films soigneusement choisis.

Bref rappel du fonctionnement de l’abonnement à la plateforme, créée en 2015 par Pascale Ferran, Laurent Cantet et Cédric Klapisch : pour moins de trois euros par mois ou trente euros par an, vous aurez un accès illimité à la sélection du mois sur le site de . Cette dernière joue toujours autant la carte de la transparence, en indiquant clairement le type de définition et la qualité des copies virtuelles proposées, tout comme les versions et éventuels sous-titres.

Dans l’actualité de la plateforme côté vidéo à la demande, signalons enfin les listes et autres focus mis en place en parallèle du Festival de Cannes. Ils sont notamment dédiés aux cinéastes en sélection officielle cette année, comme Leos Carax, Nanni Moretti et Paul Verhoeven et aux deux lauréats de la Palme d’or honorifique Marco Bellocchio et Jodie Foster. En guise d’outil précieux pour élargir votre horizon cinéphile, vous y trouverez également les listes des films de chevet d’une centaine de réalisatrices et de réalisateurs, dont ceux et celles en compétition en ce moment, comme Jacques Audiard, Nadav Lapid et François Ozon.

© 2001 Cuatro Cabezas Films / Wanda Vision / TS Productions / Ad Vitam Distribution Tous droits réservés

L’été, l’été, qu’est-ce qu’il peut bien nous inspirer l’été, en dehors de la crainte des canicules et de la quête effrénée du bronzage ? Si le cinéma populaire y voit un prétexte pour toutes sortes de comédies de vacances aux sujets plus ou moins puérils, les programmateurs de visent ostensiblement plus haut. Vous aurez donc droit à un cocktail savamment dosé, mi-français, mi-étranger, d’incursions d’une qualité filmique irréprochable dans le doux farniente de la saison chaude.

Côté français, les cinq films disponibles pendant un mois en visionnage à volonté couvrent des terrains aussi vastes et variés que le diptyque de l’adaptation de Marcel Pagnol par Claude Berri au milieu des années 1980, la guerre des sexes pas si intellectuelle chez Eric Rohmer dans , une chronique d’été sous forme de documentaire filmée par Jean Rouch et Edgar Morin à Paris en 1960, ainsi qu’une grande épopée d’aventure au large du Venezuela, filmée de main de maître par Jean-Paul Rappeneau avec les mythiques Catherine Deneuve et Yves Montand.

Côté cinéma américain, européen, latino-américain et asiatique, le choix s’avère encore plus éclectique. Entre le dernier film du grand réalisateur japonais Mikio Naruse – remplacé en Belgique et au Luxembourg par Le Bonheur de Agnès Varda –, le premier long-métrage de l’une des meilleures réalisatrices argentines, le deuxième rôle de la légendaire Jean Seberg, deux ans avant sa révélation dans A bout de souffle de Jean-Luc Godard, ainsi que deux rôles de femmes fortes, Monica Vitti dans L’Éclipse de Michelangelo Antonioni et Kristin Scott Thomas dans de Lucian Pintilie, vous aurez certainement de quoi remplir vos soirées d’été, après avoir joui en journée des plaisirs d’un séjour en bord de mer !

© 1967 Rome-Paris Films / Les Films du Losange Tous droits réservés

La sélection « L’Été » du mois de juillet 2021

(États-Unis / 1958) de Otto Preminger, avec Jean Seberg et David Niven

Chronique d’un été (France / 1961) de Jean Rouch et Edgar Morin

(Argentine / 2001) de Lucrecia Martel, avec Mercedes Moran et Graciela Borges

(France / 1967) de Eric Rohmer, avec Patrick Bauchau et Haydée Politoff, Ours d’argent au Festival de Berlin en 1967

L’Éclipse (Italie / 1962) de Michelangelo Antonioni, avec Alain Delon et Monica Vitti, Prix Spécial du Jury au Festival de Cannes en 1962

© 1986 DD Productions / Renn Productions / France 2 Cinéma / Pathé Films Tous droits réservés

(France / 1986) de Claude Berri, avec Yves Montand et Gérard Depardieu, César du Meilleur acteur en 1987 à Daniel Auteuil

(France / 1986) de Claude Berri, avec Yves Montand et Daniel Auteuil, César de la Meilleure actrice dans un second rôle en 1987 à Emmanuelle Béart

(Japon / 1967) de Mikio Naruse, avec Yoko Tsukasa et Yuzo Kayama

(France / 1975) de Jean-Paul Rappeneau, avec Yves Montand et Catherine Deneuve

(Roumanie / 1994) de Lucian Pintilie, avec Kristin Scott Thomas et Claudiu Bleont

© 1967 Toho / Les Acacias Tous droits réservés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici