Test Blu-ray : C’est quoi cette mamie ?!

0
157

C’est quoi cette mamie ?!

 
France : 2019
Titre original : –
Réalisation :
Scénario : Gabriel Julien-Laferrière,
Acteurs : , ,
Éditeur :
Durée : 1h39
Genre : Comédie
Date de sortie cinéma : 7 août 2019
Date de sortie DVD/BR : 11 décembre 2019

 

Après deux ans de joyeuse colocation, la tribu des 7 demi-frères et soeurs doit quitter le grand appart’ avant la rentrée. Alors que chacun part en vacances pour l’été avec ses parents respectifs, Gulliver, le petit dernier, est envoyé tout seul chez sa grand-mère au bord de la mer. Mais l’excentrique Mamie Aurore n’est pas une baby-sitter comme les autres et préfère faire la fête plutôt que de garder son petit-fils… Le reste de la troupe décide de venir à sa rescousse. C’est le début d’une nouvelle révolution. Elle voulait se la couler douce… Ils vont lui mener la vie dure !

 


 

Le film

[3,5/5]

Véritable miraculée du one woman-show, ayant su, à l’inverse de ses confrères, traverser les années et les modes sans pour autant jamais être étiquetée « ringarde », Chantal Ladesou promène sa drôle de voix et sa drôle de diction depuis plus de 30 ans dans les médias français. Et pourtant, on peut dire qu’elle revient de loin : repérée dans « La classe » de FR3 en 1987, elle incarne par la suite un des personnages récurrents de la série Maguy avec Rosy Varte (elle voit souvent rouge, avec elle ça bouge). Après des années de one woman-show, de pièces de théâtre populaires et de seconds rôles au cinéma dans les années 90/2000, elle finit par obtenir un net regain de popularité au tournant des années 2010, suite à des participations à des émissions de TV ou à des séries humoristiques à succès – telles que Scènes de ménages – au cœur desquelles elle cultive son image de « foldingue », imprévisible et sans filtre.

Cette longévité dans le domaine de l’humour assez incroyable, surtout si l’on considère la trajectoire de ses petits camarades de jeu de l’époque de « La classe » : des humoristes tels que Jean-Marie Bigard, Jean-Louis Blèze, Jean-Jacques Devaux, Didier Gustin, Olivier Lejeune, Bernard Mabille, Gustave Parking, Muriel Robin, Anne Roumanoff, Tex ou encore les Vamps ont par exemple tous souffert d’un rude effet de « ringardisation » au fil des années, et n’amusent guère plus aujourd’hui que ceux que l’on appelle respectueusement les « séniors ». Chantal Ladesou en revanche, avec ses allures de mamie déjantée, plait autant aux jeunes qu’aux plus âgés. La preuve, elle était même à l’affiche des deux derniers films de Philippe Lacheau, Alibi.com (2017) et Nicky Larson (2019), ainsi que dans Les déguns (2018), le premier film d’une paire de YouTubeurs que les plus de vingt ans ne peuvent pas connaître. Chantal Ladesou est donc « universelle ». Et ce ne sont pas les 1.180.000 français s’étant rués dans les salles cet été pour découvrir C’est quoi cette Mamie ?! qui diront le contraire : l’actrice / humoriste de 71 ans est ainsi parvenue à se créer une image de gentille fofolle qui a fini par faire son trou dans l’inconscient collectif.

C’est sur cette image que tablait Gabriel Julien-Laferrière pour C’est quoi cette famille ?! en 2016, c’est à nouveau sur celle-ci qu’il se base pour C’est quoi cette Mamie ?!, à la différence près que cette fois, Chantal Ladesou est clairement promue tête d’affiche de ce film choral, loin devant les enfants ou les autres membres du casting (, , , Julie Gayet, , etc). On notera d’ailleurs qu’après son diptyque Neuilly sa mère / Neuilly sa mère sa mère, le cinéaste a renouvelé l’exploit de convaincre à nouveau toute l’équipe de son film original : tous les acteurs répondent en effet présent à l’appel du réalisateur, dans la joie et la bonne humeur.

La bonne humeur est d’ailleurs ce qui caractérise le mieux C’est quoi cette Mamie ?!, sympathique film familial porté par la personnalité de Chantal Ladesou qui s’offre une poignée de répliques mythiques. Si bien sûr le scénario n’est qu’un prétexte à réunir les sept enfants (les « sept nains ») du film précédent auprès de leur « mamie », on rit régulièrement, notamment également grâce à Claudia Tagbo et Philippe Katerine, qui s’offrent tous les deux une poignée de répliques parfaitement efficaces. Le quotas d’éclats de rires et de bons sentiments est respecté, et c’est bien là l’essentiel pour passer un bon petit moment devant la TV avec toute la famille.

Avant de terminer, on ne résiste pas à l’envie de vous faire découvrir le résumé « anglais » proposé à l’international par le site de référence IMDb : « A mamie is having a good vacances with her small children ». Étant donné ce niveau de maîtrise de la langue anglaise, on peut en conclure sans trop de chances de tomber à côté que c’est un français qui s’est occupé de la traduction…

 

 

Le Blu-ray

[4/5]

Côté Blu-ray, TF1 Studio a fait le boulot et nous propose une galette de haute volée. L’image est très belle, avec une définition sans problème et un piqué précis, faisant la part belle aux beaux paysages du sud de la France où réside la fameuse « mamie ». Les couleurs son éclatantes, les noirs profonds, bref il n’y a quasi rien à redire niveau image. L’éditeur nous propose également un boulot soigné du côté des pistes audio, la version française s’imposant sans peine en DTS-HD Master Audio 5.1, dans un mixage enveloppant et dynamique, prenant toute son ampleur dans les passages les plus « musicaux » (la boite de nuit, le concours de chant…).

Du côté des suppléments, on trouvera deux scènes coupées (2 minutes), courtes et toutes deux plutôt amusantes : on ne s’explique pas qu’elles aient été écartées du montage final. On continuera avec un épisode de l’émission « La cantine » (44 minutes), diffusée sur la chaîne Numero 23 et présentée par Alessandra Sublet. Cette dernière y rencontrera, pendant le repas, les actrices Chantal Ladesou et Claudia Tagbo ainsi que les enfants Sadio Diallo et Violette Guillon, cette dernière se trouvant être – on l’apprend durant l’émission – la fille de l’humoriste Stéphane Guillon et de l’animatrice Muriel Cousin. Les propos échangés autour des plats s’éloignent bien souvent du film en lui-même – qui durant le tournage s’appelait encore CK7F?!2 pour C’est quoi cette famille ?! 2 – mais les anecdotes sont assez intéressantes. On découvrira également au cours de ce repas partagé à la cantine la coach des enfants et le producteur du film.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici