Test Blu-ray : Batman – The killing joke

2
1083

Batman – The killing joke

 
États-Unis : 2016
Titre original : –
Réalisateur : Sam Liu
Scénario : Brian Azzarello
Acteurs (VO) : Kevin Conroy, Mark Hamill, Ray Wise
Éditeur : Warner Bros.
Durée : 1h17
Genre : Animation
Date de sortie DVD/BR : 3 août 2016

 

 

Inspiré du roman graphique à succès DC Comics, Batman : The Killing Joke explore l’esprit sombre du Clown Prince du Crime. De ses débuts modestes en tant que comique raté à sa rencontre fatidique avec le Chevalier Noir qui a tout changé. Après s’être échappé de l’Asile d’Arkham, Le Joker cherche à prouver qu’une mauvaise journée peut rendre n’importe quelle personne aussi folle que lui. Avec le Commissaire Gordon dans le viseur du Joker, Batman pourra-t-il arrêter son plan fou à temps ?

 

 

Le film

[3,5/5]

Tous les ans depuis quelques années, DC Comics, Warner Premiere et Warner Animation s’associent pour livrer aux fans du chevalier noir et du DCU une à deux nouvelles aventures animées de Batman. Abordant le genre avec sérieux et déférence, les films se suivent et s’imposent au fil des années comme de très solides œuvres au ton étonnamment adulte. Volontiers violents et/ou sexy, ces films se payent même le luxe de s’offrir à intervalles réguliers de très belles séquences de « cinéma », dont la force ou l’impact émotionnel sur le spectateur impose par moments carrément le silence. On pense notamment à la mort de Robin, tabassé par un Joker carrément flippant dans Sous le masque rouge (2010), ou au diptyque The dark knight returns (2012-2013), adapté des graphic novels de Frank Miller, et dont la force aurait à coup sûr de quoi faire rougir Christopher Nolan…

Adaptation maniaquement fidèle de l’un des comics les plus importants des années 80 (« The killing joke » d’Alan Moore et Brian Bolland, initialement parue en France sous le titre « Souriez »), The killing joke permet à Sam Liu et à son équipe d’artistes dévoués de rendre un hommage assez bluffant à ce véritable chef d’œuvre du graphic novel. Warner et le scénariste du film Brian Azzarello (scénariste d’un nombre incalculable de comic books chez DC Comics, parmi lesquels on trouvera quelques petites perles de noirceur) ont donc pris le pari de ne pas édulcorer le récit d’origine, et livrent donc quelques scènes vraiment bizarres et dérangeantes, ainsi qu’une scène d’amour entre Batman et Batgirl qui, si chaste soit-elle, a déjà fait couler beaucoup d’encre sur le Net et les réseaux sociaux.

Si le résultat est incontestablement maitrisé et émotionnellement puissant (grâce notamment à un casting vocal hors du commun), The killing joke risque de s’attirer les mêmes critiques que le Sin City de Robert Rodriguez : à trop respecter le matériau de base, en en calquant les cadrages, les auteurs du film ont peut-être un peu oublié qu’une adaptation réussie se doit également de « modifier » un tant soit peu l’œuvre originale, surtout quand comme ici on passe d’un médium à un autre. Les codes de la bande dessinée et du cinéma sont différents, aussi aurait-on probablement apprécié que le graphic novel de Moore et Bolland soit peut-être un peu plus « malmené » pour son passage sur grand écran. Mais rassurez-vous : en l’état, The killing joke demeure un hommage sincère et passionnant, et un formidable dessin animé de Batman.

 

 

Le Blu-ray

[5/5]

Le Blu-ray du film, édité par Warner bros. nous permettra donc de découvrir cette nouvelle petite perle du film d’animation dans les meilleures conditions possibles. L’image est de toute beauté, les couleurs éclatantes et le niveau de définition ainsi que le piqué ne baissent jamais, nous proposant un confort de visionnage vraiment optimal, si l’on excepte un léger effet de « banding » sur les scènes les plus sombres (et uniquement perceptible sur des écrans de très grande taille). Côté son, la VO encodée en DTS-HD Master Audio 5.1 est littéralement tonitruante, et pleine d’emphase dans ses effets acoustiques, surtout lors des scènes dans le parc d’attraction. En comparaison, la VF simplement proposée en Dolby Digital 5.1 a un peu de mal à suivre : si la spatialisation est là et bien là, elle s’avère naturellement moins efficace que son ainée, surtout au niveau du relief sonore.

Comme à son habitude avec ses films d’animation du DC Universe, la section suppléments de The killing joke est très fournie et passionnante. L’éditeur nous permet en effet de découvrir deux passionnants sujets en HD et VOST revenant sur la genèse du film et le travail d’adaptation des auteurs ; on trouvera également un sujet sur la création de la musique, explorant les arcanes du cerveau malade du Joker. On a également droit à deux épisodes de séries TV autour de Batman dans l’univers DC Comics : un épisode de Batman (Batman – The animated series, 1992-1995) et un épisode des Nouvelles Aventures de Batman (The new Batman adventures, 1997-1999). Les deux sont sous-titrés en français (définition standard). L’éditeur nous offre également une featurette sur les deux épisodes de The dark knight returns, ainsi qu’une autre featurette consacrée à la production du prochain dessin animé DC Universe, Justice League Dark. Enfin, et pour clore la section interactivité, on aura droit à une poignée de bandes-annonces, dont celle du film Suicide Squad, actuellement dans les salles obscures de France et de Navarre.

On notera également que l’éditeur nous propose avec le combo Blu-ray / DVD une jolie figurine du personnage du Joker.

 

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici