DVD — 24 juillet 2017
Test Blu-ray : À ceux qui nous ont offensés

À ceux qui nous ont offensés

 
Royaume-Uni : 2016
Titre original :
Réalisateur :
Scénario :
Acteurs : , ,
Éditeur :
Durée : 1h40
Genre : Drame, Policier
Date de sortie cinéma : 1 mars 2017
Date de sortie DVD/BR : 5 juillet 2017

 

 

Les Cutler vivent comme des hors-la-loi depuis toujours dans une des plus riches campagnes anglaises, braconnant, cambriolant les résidences secondaires et narguant la police. Luttant pour faire perdurer leur mode de vie, Chad est tiraillé entre les principes archaïques de son père et la volonté de faire le nécessaire pour ses enfants. Mais la police, les traquant sans relâche, l’obligera peut-être à choisir entre les traditions du clan et le bonheur des siens…

 

 

Le film

[3,5/5]

Savoir où l’on va, sans oublier d’où l’on vient : tel semble être le crédo de Michael Fassbender, qui délaisse régulièrement les énormes productions américaines (Alien, X-Men…) afin de retourner, avec une certaine régularité, au Royaume-Uni afin de tourner des films « coups de poing » dans la veine d’Eden Lake (James Watkins, 2008) ou Fish Tank (Andrea Arnold, 2009). À ceux qui nous ont offensés permet donc à l’acteur de s’offrir un retour aux sources, d’autant plus remarquable que le film lui permet un face à face tendu et puissant avec le vétéran Brendan Gleeson, impeccable en patriarche traditionnaliste et obtus. A eux deux, les deux acteurs bouffent littéralement l’écran, ne laissant que peu de place aux autres acteurs pour faire leur trou ; on saluera néanmoins les prestations toutes en émotion retenue de Lyndsey Marshal et du jeune Georgie Smith, parfaits en membres « paumés » du clan Cutler.

Développant une ambiance sombre et réaliste, dans la mouvance de l’australien Animal Kingdom (David Michôd, 2010), À ceux qui nous ont offensés s’offre également de belles scènes de poursuites avec la police, qui dénotent d’un indéniable savoir-faire de la part du nouveau venu Adam Smith, qui avait eu l’occasion de se faire la main sur une poignée de séries made in UK (Skins, Dr Who) et sur quelques clips et publicités. Si le récit adapté d’une histoire vraie ne réservera pas réellement de surprises au spectateur, le rythme extrêmement bien tenu ainsi que la touche d’émotion que nous propose la dernière bobine font au final d’À ceux qui nous ont offensés un excellent premier long-métrage de fiction, marquant la naissance d’un cinéaste à suivre à coup sûr.

 

 

Le Blu-ray

[4,5/5]

Le Blu-ray de À ceux qui nous ont offensés édité par M6 Vidéo, sorti presque timidement et sans grand renfort de promo, peut-être à cause de son échec dans les salles (20.000 spectateurs sur 59 copies), s’en sort comme d’habitude extrêmement bien. Le film est bel et bien proposé en 1080p, le piqué est précis, les couleurs explosives et l’ensemble compose de toutes façons avec un master récent et fort logiquement flambant neuf. En un mot, c’est du tout bon, et ce n’est pas la partie son qui mettra l’éditeur en porte à faux puisque les deux mixages sont proposés en DTS-HD Master Audio 5.1, fins et très spectaculaires, même si l’on note une nette domination de la V.O dans la répartition des voix et des effets.

Du côté des suppléments, on trouvera outre la traditionnelle poignée de bandes-annonces un long entretien avec Michael Fassbender, proposé dans un montage brut de décoffrage probablement destiné à l’origine à être découpé afin de faire des petits sujets pour la promo du film sur le Net.

 

Articles semblables

Partage

Auteur

Cet article a été écrit par Mickaël Lanoye, rédacteur cinéma / DVD / Blu-ray sur Critique-film.fr. Lire tous ses articles