Test Blu-ray 4K Ultra HD : Trois mille ans à t’attendre

0
901

Trois mille ans à t’attendre

États-Unis, Australie : 2022
Titre original : Three Thousand Years of Longing
Réalisation : George Miller
Scénario : George Miller, Augusta Gore
Acteurs : Tilda Swinton, Idris Elba, Pia Thunderbolt
Éditeur : Metropolitan Vidéo
Durée : 1h48
Genre : Fantastique
Date de sortie cinéma : 24 août 2022
Date de sortie BR/4K : 3 janvier 2023

Alithea Binnie, bien que satisfaite par sa vie, porte un regard sceptique sur le monde. Un jour, elle rencontre un génie qui lui propose d’exaucer trois vœux en échange de sa liberté. Mais Alithea est bien trop érudite pour ignorer que, dans les contes, les histoires de vœux se terminent mal. Il plaide alors sa cause en lui racontant son passé extraordinaire. Séduite par ses récits, elle finit par formuler un vœu des plus surprenants…

Le film

[3,5/5]

Depuis toujours, la carrière de George Miller est placée sous le signe de la saga Mad Max, qui l’occupe depuis plus de quarante ans. Cependant, avant la sortie du très attendu Furiosa, le fameux spin-off de Mad Max : Fury Road dont le tournage s’est achevé il y a quelques mois, le cinéaste australien s’est laissé aller à une petite récréation en mode « Mille et une nuits » avec Trois mille ans à t’attendre.

Projet extrêmement ambitieux, doublé d’une claque visuelle de tous les instants, Trois mille ans à t’attendre n’en a pas pour autant trouvé son public à travers le monde : avec seulement neuf millions de dollars de recettes à l’international et moins de 200.000 entrées enregistrées en France sur 417 salles, le petit dernier de George Miller s’est en effet payé un bide assez cataclysmique, que ne méritait pas cette belle et grande histoire d’amour à travers le temps.

Conçu à la manière d’un film à sketches, Trois mille ans à t’attendre confronte Alithea (Tilda Swinton) et un Djinn (Idris Elba) fraîchement sorti d’une bouteille. Avant de lui accorder ses trois vœux, qui doivent vraiment venir du cœur, le Djinn entreprend donc de lui raconter la façon dont il s’est retrouvé, à plusieurs reprises, enfermé dans une bouteille. Le film de George Miller nous propose donc quatre histoires, très différentes les unes des autres, chacune d’entre-elles étant centrée sur un personnage féminin : la reine de Saba (Aamito Lagum), tombée sous le charme du roi Salomon, Gülten (Ece Yüksel), une jeune concubine du palais de Soliman le Magnifique, Pierre de Sucre (Anna Adams), une voluptueuse concubine du sultan Ibrahim 1er, et enfin Zefir (Burcu Gölgedar), la brillante épouse d’un marchand turc du XIXème siècle.

Chaque histoire au cœur de Trois mille ans à t’attendre nous propose sa propre morale et sa propre portée émotionnelle (voire philosophique), mais toutes sont reliées entre elles non seulement par la présence du Djinn, mais aussi et surtout par un production design absolument somptueux. Les décors, la photographie, les costumes ou encore les effets spéciaux sont absolument magnifiques, au point de prendre régulièrement l’ascendant sur ce qui nous est raconté. L’atmosphère développée par le film et l’intensité des images permettent au spectateur d’oublier la structure hétéroclite du film, forcément inégale et un brin répétitive. Du côté des acteurs, les performances de Tilda Swinton et Idris Elba sont également à souligner, leurs deux personnages se rapprochant évidemment dans la peur de l’enfermement / emprisonnement. A voir !

Le Blu-ray 4K Ultra HD

[5/5]

Disponible au format Blu-ray 4K Ultra HD sous les couleurs de Metropolitan Vidéo, Trois mille ans à t’attendre s’offre un écrin Ultra Haute-Définition absolument sublime et ô combien mérité. Visuellement flamboyant dès que nous quittons la chambre d’hôtel où discutent Alithea et le Djinn, le film de George Miller nous emmène dans les lieux plus exotiques du Moyen-Orient, qui plus est à différentes époques, et le film de passer d’une palette de couleurs à l’autre, d’un éclairage à l’autre… Le film est un grand spectacle visuel, à un tel point d’ailleurs qu’on en viendrait à penser que Trois mille ans à t’attendre a été conçu pour être découvert en 4K (Katka), et la présentation UHD 2160p / HDR-10 que nous propose Metro est tout simplement exceptionnelle. Le niveau de détails est d’une finesse remarquable, et les couleurs, alliés aux compositions de plans et à la photo de John Seale, nous proposent une large gamme de contrastes qui contribuent clairement à rendre le film absolument superbe. La technologie HDR permet par ailleurs de subtiles améliorations dans la profondeur des couleurs et des niveaux de noir et de blanc. Au final, la découverte de Trois mille ans à t’attendre en 4K constitue réellement une expérience puissante et immersive.

Même constat d’excellence du côté des pistes son, puisque Metropolitan Vidéo nous propose deux mixages Dolby Atmos (VF / VO) absolument ébouriffants. Les dialogues et les effets sonores multicanaux sont subtilement séparés, le dynamisme est exceptionnel – qu’il s’agisse des canaux arrière ou du caisson de basse – et les dialogues nous sont présentés avec une clarté cristalline. De quoi nous offrir une immersion optimale au cœur du film…

Du côté des suppléments, l’éditeur nous propose une petite série de six featurettes, d’une durée de deux minutes en moyenne, et revenant sur divers aspects du film. Le ton est très promotionnel, mais l’ensemble demeure tout de même informatif et nous dévoile un peu l’envers du décor.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici