Test Blu-ray 4K Ultra HD : American Sniper – Édition Collector

0
531

American Sniper

États-Unis : 2014
Titre original : –
Réalisation : Clint Eastwood
Scénario : Jason Dean Hall
Acteurs : Bradley Cooper, Sienna Miller, Luke Grimes
Éditeur : Warner bros.
Durée : 2h13
Genre : Biopic, Guerre
Date de sortie cinéma : 18 février 2015
Date de sortie DVD/BR/BR4K : 29 mai 2024

La mission de Chris Kyle est de protéger ses frères d’armes en endossant le rôle de cible privilégiée des insurgés. Malgré le danger et l’angoisse dans laquelle vit sa famille, Chris participe à quatre batailles décisives parmi les plus terribles de la guerre en Irak, s’imposant ainsi comme l’incarnation vivante de la philosophie des Navy SEAL : « Ne jamais abandonner un camarade ». Mais en rentrant au pays, auprès de sa femme et de ses enfants, Chris prend conscience qu’il ne parvient pas à laisser la guerre derrière lui…

Le film

[4,5/5]

« Le patriotisme est une valeur capitale aux États-Unis, qui tend à particulièrement mal s’exporter en dehors des frontières américaines, et peut-être encore plus particulièrement dans l’hexagone, la France étant comme chacun sait un pays de râleurs et d’éternels insatisfaits. Et même Clint Eastwood, star devant l’éternel pourtant adulée de part et d’autre dans notre pays, n’échappera pas à la volée de bois vert en s’attaquant au sujet très épineux de l’amour aveugle de son pays et de son drapeau avec American Sniper.

La preuve en est encore visible sur notre beau site : la critique rédigée en février 2015 par notre rédacteur Thibaud Savignol, trop aveuglée par les forts relents de patriotisme US que dégageait le dernier effort de Clint Eastwood, oubliait de parler de la maestria technique du cinéaste, toujours aussi flagrante (American Sniper nous propose en effet son lot de séquences guerrières brillantes et sans concessions), de l’implication époustouflante de ses acteurs, ainsi et surtout du véritable rouleau compresseur d’émotions au cœur duquel nous emporte le film…

Étonnant, puissant et au final réellement bouleversant, American Sniper est une nouvelle preuve de la maîtrise totale de l’Art Cinématographique de la part du vieux briscard qu’est Clint Eastwood. Si la vision d’un drapeau américain flottant fièrement dans le ciel ne vous donne pas de boutons, il est de grandes chances que son dernier film, tout comme les précédents, touche votre corde sensible. »

C’est par ces mots que l’on avait évoqué American Sniper en 2015. Le dixième anniversaire du film de Clint Eastwood et sa sortie au format Blu-ray 4K Ultra HD nous permettent aujourd’hui de revenir, avec un petit recul supplémentaire, sur les immenses qualités de ce faux film de guerre, qui s’évertue plutôt à proposer au spectateur une réflexion sur la condition humaine. En effet, le film de Clint Eastwood s’intéresse moins à nous décrire la guerre que la façon dont elle transforme l’être humain, extérieurement et intérieurement, tout en soulignant le lourd tribut émotionnel qu’elle prélève sur l’âme.

Bien sûr, une partie de l’intrigue d’American Sniper suit le personnage de Bradley Cooper en Irak, mais Clint Eastwood et son scénariste Jason Dean Hall restent fidèles aux mémoires de Chris Kyle, ancien membre des SEAL, en offrant un regard direct et sans complaisance sur la façon dont la guerre a modifié Kyle, changé sa vision de la vie et du mariage, tout en créant un profond sentiment d’impuissance et de frustration. Le propos d’Eastwood n’est en aucun cas de glorifier la guerre ou de se complaire dans le chaos des combats : il ne s’agit pas non plus d’un film d’action, et en dépit de son propos patriotique, il ne s’agit pas davantage d’un film de propagande.

American Sniper s’échine plutôt à nous démontrer à quel point la guerre détruit de l’intérieur, et à quel point l’engagement de Kyle (Bradley Cooper) vis-à-vis de ses frères d’armes nuit à ses engagements personnels : son engagement envers sa famille diminue au fur et à mesure qu’il est déployé et redéployé pour de multiples missions sur le terrain. Tout au long du film, Kyle se livre une véritable bataille intérieure, cherchant à trouver un équilibre entre l’homme que la guerre a façonné, celui que les autres voient en lui, et bien sûr celui dont sa femme et sa famille ont besoin.

Si un film tel que Du sang et des larmes mettait clairement en évidence l’impact de la guerre d’un point de vue « physique », American Sniper s’attache donc plus à nous décrire les dégâts émotionnels infligés par les conflits armés – un aspect qui s’avérera exploré d’une manière de plus en plus évidente et approfondie à chaque nouvel enchaînement de scènes faisant l’aller et retour entre les États-Unis et l’étranger. Brillant !

Le Blu-ray 4K Ultra HD – Édition Collector

[5/5]

Warner Bros. nous propose aujourd’hui de redécouvrir American Sniper au format Blu-ray 4K Ultra HD, et afin de fêter comme il se doit le dixième anniversaire du film de Clint Eastwood, le film débarque en « Édition Collector » dans un packaging grand luxe, contenant le film en Steelbook surmonté d’un fourreau et de goodies. Côté image, le master du film était en 2K, et la conversion 4K que nous propose aujourd’hui Warner est extrêmement satisfaisante, même s’il ne s’agit pas d’une totale révolution sur le plan visuel. L’ensemble est supérieur au Blu-ray de 2015, notamment du point de vue des couleurs et des textures : le rendu 4K Ultra HD est plus lumineux, les contrastes plus affirmés et brillants, grâce à la technologie HDR qui fait ici le taf d’une manière assez remarquable. Le niveau de détail est excellent, la définition a probablement connu un petit coup de boost, et la clarté générale de l’ensemble a été accrue, notamment au niveau des arrière-plans. L’upgrade est donc appréciable, même s’il n’est pas spectaculaire. Du côté des pistes sonores en revanche, place au grand spectacle avec deux pistes Dolby Atmos (VF/VO) absolument ébouriffantes : dans les deux cas, l’immersion est absolue, avec des effets dans tous les coins et un rendu acoustique plus enveloppant qu’une grosse doudoune d’hiver. Il n’y a rien à redire, c’est tout simplement exceptionnel : la scène audio fourmille de détails et d’effets en tous genres, autour du spectateur, au-dessus, en-dessous… Les basses font littéralement trembler les murs, le spectacle est total – une expérience d’écoute exceptionnelle.

Dans la section suppléments, on retrouvera tout d’abord l’intégralité des bonus de l’édition « Collector » Blu-ray de 2015. On commencera donc avec un intéressant making of (29 minutes), qui reviendra sur le scénario et la construction du personnage, les thèmes de l’histoire, la performance de Bradley Cooper ou encore l’authenticité du film. On continuera ensuite avec un autre module de making of, construit sur un parallèle entre le montage du film et le parcours de Chris Kyle, le « vrai » American Sniper (31 minutes). On y reviendra sur les difficultés qu’ont dû surmonter Clint Eastwood et son équipe pour monter le film, mais également sur l’évolution du personnage au fil des différentes étapes du scénario, sur le casting, et bien entendu sur l’assassinat de Chris Kyle pendant les premières étapes de la production. On continuera ensuite avec un sujet documentaire consacré à la vie de Chris Kyle (30 minutes) : on y reviendra sur le parcours du sniper, vu par sa famille, ses amis et ses collègues soldats. Parmi les intervenants, on pourra noter Jim DeFelice (co-auteur de l’autobiographie de Chris Kyle), son frère Jeff et sa veuve Taya, et le soldat Marcus Luttrell, le fameux membre des Navy SEALs ayant inspiré le film Du sang et des larmes.

On passera ensuite du temps avec des soldats, avec une featurette sur le monde des Navy SEALs (30 minutes), leur entraînement éprouvant et leurs difficultés pour concilier leur engagement et la vie de famille, propos qui seront corroborés par l’intervention de plusieurs épouses de soldats. Dans le même état d’esprit, on aura également le droit à une rencontre avec des vétérans (21 minutes), qui nous expliqueront que le retour à une vie « normale » peut être aussi difficile que les temps de guerre, et nous proposeront l’ébauche d’une réflexion sur les conséquences psychologiques de la guerre, sur les soldats ainsi que sur leurs familles. On terminera enfin le tour des bonus par deux nouvelles featurettes : la première reviendra sur la figure du héros dans le cinéma de Clint Eastwood (15 minutes), avec un tour rapide des « héros » réels et fictifs qui apparaissent dans ses films, et un court sujet qui reviendra sur la performance de Bradley Cooper dans American Sniper (4 minutes).

Mais ce n’est pas tout, puisque comme d’habitude avec Warner Bros., vous trouverez également au sein du coffret American Sniper « Édition Collector » plusieurs Goodies qui raviront les amateurs :

Le Steelbook du film, Combo 4K + Blu-ray

Un poster double face au Format A3

5 Cartes Postales

Un livret de 32 pages avec des notes de production

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici