Accueil Tags Pascal Demolon

Tag: Pascal Demolon

À voir sur Amazon Prime Video : Connectés / Embrouille confinée

0
Autant évacuer d’entrée de jeu l’épineuse question qui sera, à coup sûr, au centre de tous les débats concernant Connectés. Impossible en effet de ne pas évoquer les similitudes en termes de dispositif technique entre le film français et le film-concept américain Unfriended sorti en 2015.

À voir sur Amazon Prime Video : Brutus vs César /...

3
Avec Brutus vs César, Kheiron prend donc à nouveau le parti de changer radicalement de style, d’aller là où personne ne l’attendait vraiment, avec une comédie non-sensique sur fond de péplum probablement pensée comme un appel du pied aux Monty Python

Critique : Le rire de ma mère

1
Ce film, dans lequel rode pourtant la mort, est un véritable hymne à la vie, plein de chaleur et de justesse.

Critique : Five

3
La bande des potes inséparables et prêts à commettre les pires conneries ensemble est l’un des dispositifs scénaristiques préférés de la comédie française. On ne compte ainsi plus les films où les amis traversent des expériences extrêmes pour mieux se prouver à quel point ils tiennent les uns aux autres.

Critique : Elle l’adore

0
C'est l'histoire d'une star de la chanson dont la compagne meurt dans un accident bizarre qui va demander à sa fan numéro un de l'aider à faire disparaître le corps. Normal...

L’Ex de ma vie

0
Un voyage de noces à Paris pour un couple qui va divorcer : Géraldine Nakache et Kim Rossi Stuart vont se laisser prendre par leurs sentiments contradictoires dans une bien agréable comédie romantique.

Les sorties du 25 juin 2014

0
    Que voir au cinéma cette semaine ? Premier événement de l'été 2014 : l'envoûtant Under the Skin de Jonathan Glazer avec Scarlett Johansson rarement aussi...

Festival de Gardanne 2013 : troisième jour

0
Outre le fait de proposer une compétition entre un grand nombre de films en avant-première, le Festival Cinématographique d'automne de Gardanne permet de « rattraper » des films sortis dans l'année et qu'on avait manqués, ou bien, parfois, de les revoir.