Accueil Tags Midnight collection

Tag: Midnight collection

Test Blu-ray : Tourist Trap / Le Piège

0
Le scénario de Tourist Trap / Le Piège a été écrit par David Schmoeller et J. Larry Carroll, qui l’avaient présenté le film à Samuel Z. Arkoff et Bruce Cohn Curtis, mais sans parvenir à trouver un accord. La situation se débloqua grâce à Charles Band...

Test Blu-ray : The boys next door

0
The boys next door est sorti sur les écrans américains en 1985 – soit il y a plus de 35 ans – mais s'avère encore aujourd'hui extrêmement méconnu en France.

Test Blu-ray : À armes égales

0
S’il est plus que probable qu'en 1982, la production d’À armes égales ait fortement profité de l’immense succès rencontré par L'implacable ninja l'année précédente, on serait bien mal avisé de ne voir dans le film de John Frankenheimer qu'un succédané de la franchise dégénérée créée par la Cannon. Bien entendu, les deux films ont en commun le fait d’avoir au centre de leur récit un américain initié aux Arts du combat japonais, mais on ne pourra que reconnaître que le film de Frankenheimer fait preuve d’une ambition plus grande, et de qualités cinématographiques bien supérieures au film de Menahem Golan. 

Test Blu-ray : Frankenhooker

0
Frankenhooker est un petit trésor de créativité potache, rendant un hommage évident au récit de Mary Shelley tout en saupoudrant l'histoire de Frankenstein d'une folie furieuse rappelant beaucoup un film tourné approximativement à la même époque, La fiancée de Re-Animator, réalisé par un autre génie de la barbaque barrée couchée sur pellicule, le formidable Brian Yuzna.

Test Blu-ray : Basket Case / Frère de sang : La...

0
Grâce soit rendue à Carlotta, qui nous a permis de revoir la trilogie Frère de sang (Basket Case) dans des conditions décentes ! Si le premier film de la saga (1982) était disponible en DVD en France depuis 2007, ses deux suites demeuraient jusqu'ici toujours inédites sur galettes numériques dans l'hexagone. L'éditeur a même réussi à repêcher les versions françaises d'origine pour les deux premiers films.

Test Blu-ray : Exterminator – Le droit de tuer

0
En 1974, le succès d’Un justicier dans la ville a donné des ailes à tous les réacs américains, et donné naissance au « vigilante movie », un nouveau genre cinématographique qui nous livrerait une série de petits chefs d’œuvres du polar urbain durant la décennie suivante : jouant sur la surenchère dans le craspec et les méthodes expéditives pour nettoyer le paysage urbain, Exterminator – Le droit de tuer (James Glickenhaus, 1980) et Vigilante (William Lustig, 1983) ont en effet donné au genre ses lettres de noblesse, la mâchoire serrée et le flingue au poing. Car avant que Charles Bronson et Michael Winner se lancent dans l’auto-parodie involontaire avec Le justicier de New York (1985) et Le justicier braque les dealers (1987), le « vigilante movie » était une affaire sérieuse.

Test Blu-ray : Maniac cop

0
« To serve and protect » ? Mon cul, ouais ! L'affiche de Maniac cop prévenait le spectateur d'un laconique « You have the right to remain silent... Forever ! », tandis que celle de Blue-jean cop avertissait le public : « whatever you do... Don't call the cops ! ». Probablement très énervés de s'être mangé quelques prunes pour stationnement illicite, James Glickenhaus, Larry Cohen et William Lustig nous livraient avec ces deux petits classiques des vidéo-clubs du début des années 90 des portraits hargneux de flics vraiment ripoux.

Test Blu-ray : Blue-jean cop

0
A en croire les deux premiers films de la vague « Midnight movies » lancée par Carlotta Films début juillet, la police n'était pas des mieux perçues en 1988 à New York. Sortis à quelques jours d'intervalle aux États-Unis, Maniac cop et Blue-jean cop dressaient en effet un portrait bien peu flatteur des forces de l'ordre...

[Sorties Blu-ray / DVD] Action, Gore et Polar made in 80’s...

0
Dans la poursuite de son travail sur les films des années 1970-80-90, Carlotta Films inaugure une nouvelle collection autour du cinéma de genre des années 1980 et 1990. Films d’action, polars urbains, slasher, films d’horreur low-fi... il y en aura pour tous les goûts !