DVD — 04 septembre 2016
Test Blu-ray : Frankenhooker

 
États-Unis : 1990
Titre original : –
Réalisateur :
Scénario : Frank Henenlotter, Robert Martin
Acteurs : , ,
Éditeur :
Durée : 1h24
Genre : Horreur
Date de sortie cinéma : 21 août 1991
Date de sortie DVD/BR : 7 septembre 2016

 

 

Jeffrey Franken aime s’adonner à des expériences scientifiques singulières durant son temps libre. Lorsque sa fiancée Elizabeth se fait hacher par une tondeuse à gazon, le jeune homme va tenter de la ramener à la vie. Il lui suffit pour cela de rassembler des parties de corps humains et d’y greffer la tête d’Elizabeth, qu’il a conservée précieusement…

 

 

Le film

[5/5]

Étant donné sa rareté au cinéma et l’engouement que suscite chacun de ses nouveaux films auprès d’une petite communauté de fans surexcités, on pourrait considérer Frank Henenlotter comme le « Terrence Malick » du cinéma d’horreur underground. Carlotta Films l’a bien compris, puisque l’éditeur français entreprend dés le 7 septembre de réévaluer sur support Blu-ray sa riche mais très courte filmographie (seulement six longs-métrages de fiction en 35 ans) avec les quatre petits chefs d’œuvres que sont la trilogie Frère de sang (, Basket Case 2, Basket Case 3) et Frankenhooker.

Les français peuvent d’ailleurs se réjouir, puisqu’à l’initiative de l’éditeur (du moins on le suppose) et à l’occasion de la 22ème édition de L’étrange Festival qui se déroulera du 7 au 18 septembre 2016, le maestro Henenlotter sera présent à Paris pour une programmation spéciale de quelques-uns de ses films, ainsi que le 10 septembre pour une séance de dédicaces au cœur de l’excellente boutique Metaluna Store (7 rue Dante, 75005 Paris), dans laquelle vous pourrez également croiser Bruno Terrier (Mad mutilator, Trepanator), Jean-Pierre Putters (créateur de la revue Mad Movies) ou encore Fabrice Lambot, dont les productions Metaluna font beaucoup pour le rayonnement du cinéma de genre « made in France » à travers le monde.

Grâce soit rendue à Carlotta, qui nous permet aujourd’hui de revoir Frankenhooker dans des conditions décentes ! En effet, si le film était disponible en DVD en France depuis 2001 (la préhistoire !), la galette éditée à l’époque par Antartic ne rendait pas réellement hommage au boulot abattu par Henenlotter et son équipe sur ce film (image instable, format non respecté…). Parce que mine de rien, Frankenhooker est un petit trésor de créativité potache, rendant un hommage évident au récit de Mary Shelley tout en saupoudrant l’histoire de Frankenstein d’une folie furieuse rappelant beaucoup un film tourné approximativement à la même époque, La fiancée de Re-Animator, réalisé par un autre génie de la barbaque barrée couchée sur pellicule, le formidable Brian Yuzna.

Frankenhooker permet donc à Henenlotter de replonger le spectateur dans les ruelles les plus sordide d’un New-York en déliquescence, peuplé de créatures interlopes mais attachantes. Suivant au plus près les macabres pérégrinations d’un Frankenstein de pacotille se vrillant la tête à la perceuse pour stimuler sa créativité, le film enchaîne les rebondissement avec un rythme et une drôlerie très maîtrisés qui vont crescendo jusqu’à un final assez hallucinant et branque.

 

 

Le Blu-ray

[4/5]

On vous l’avait annoncée en mai (lire notre article), et voici donc la première salve de la « » de Carlotta Films. L’idée forte de cette collection est donc de faire redécouvrir une poignée de films cultes des années 80, le tout présenté dans des visuels des DVD / Blu-ray qui reprennent l’esprit des jaquettes VHS d’époque.

Carlotta nous propose donc de redécouvrir Frankenhooker dans un Blu-ray proposé au format 1.85 respecté et encodé en 1080p. Côté image, le Blu-ray enterre littéralement le DVD de 2001 : même si quelques taches et imperfections demeurent, le film d’Henenlotter retrouve enfin toute sa superbe. Le grain argentique a été scrupuleusement préservé, même s’il est naturellement un peu plus épais pendant les séquences nocturnes ou en basse lumière. Côté son, VO et VF d’origine sont proposées en DTS-HD Master Audio 1.0, clairs et efficaces.

Dans la section suppléments, Frankenhooker, comme les autres films de la collection, est simplement accompagné de sa bande-annonce.

 

Articles semblables

Partage

Auteur

Cet article a été écrit par Mickaël Lanoye, rédacteur cinéma / DVD / Blu-ray sur Critique-film.fr. Lire tous ses articles

(0) Readers Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *