Accueil Tags Jean Rochefort

Tag: Jean Rochefort

Test Blu-ray : Le placard – Réédition 2019

0
Trois ans après l’immense succès du Dîner de cons, Francis Veber remettait le couvert avec Le placard, une nouvelle comédie mettant en scène le personnage – récurrent dans sa filmographie – de François Pignon, cette fois incarné par Daniel Auteuil. Malgré une affiche atrocement laide, le bouche à oreille fut excellent et le succès fut à nouveau au rendez-vous, le film ayant réuni plus de cinq millions de français dans les salles françaises en 2001.

Test Blu-ray : Un étrange voyage

0
Alain Cavalier n’a pas toujours été le maître du documentaire autobiographique. Alors qu’il est surtout resté dernièrement dans l’actualité cinématographique grâce à ses autoportraits austères, qui tiennent finement compte du processus de son propre vieillissement, le réalisateur s’était exercé jusqu’au milieu des années 1980 dans une forme de fiction pas moins personnelle. Avant que son film suivant, Thérèse, ne lui apporte cinq ans plus tard la consécration, il avait d’ores et déjà remporté le prix Louis Delluc avec Un étrange voyage, drame aussi singulier que poignant. La caméra de Cavalier, toujours aussi peu sentimentale, y suit un père et sa fille le long des voies du chemin de fer entre Troyes et Paris. Leur odyssée macabre n’est guère un prétexte pour le rapprochement lourd de sens entre ces deux membres de la même famille, qui ne sont pas particulièrement proches. Elle permet davantage d’ouvrir, puis de refermer subtilement une parenthèse dans la vie des personnages, dont les bienfaits ne sautent pas forcément aux yeux.

Test Blu-ray : Symphonie pour un massacre

0
Adapté du roman « Les mystifiés » d'Alain Reynaud-Fourton (publié chez Gallimard dans la fameuse collection Série Noire, n° 717), Symphonie pour un massacre s'impose rapidement comme un thriller très noir, dont les influences majeures vont chercher du côté du « Film Noir » américain. Déployant une intrigue implacable, suivant une ligne directrice claire, le troisième long-métrage de Jacques Deray tourne autour d'une série de personnages de truands, semblant tous uniquement motivés par l’appât du gain et de savoir qui s'en mettra le plus dans les fouilles. Dès les premières séquences, qui mettent en scène José Giovanni et Charles Vanel, le ton est en effet donné : l'argent est considéré comme un moteur pour cette improbable gang de malfrats.

Test DVD : Comment réussir… quand on est con et pleurnichard

0
Co-écrit par Jean-Marie Poiré et Michel Audiard, qui en assurait bien évidemment les dialogues, Comment réussir quand on est con et pleurnichard est un des films les plus « mal aimés » de la carrière de Michel Audiard.

César 2018: le palmarès

0
Étrange édition que cette 43ème cérémonie qui a affiché un des plus beaux palmarès de ces dernières années. Étrange car plombé par une direction...

Décès de l’acteur Jean Rochefort

0
L'acteur français Jean Rochefort est décédé hier soir à Paris. Il était âgé de 87 ans. Avec Jean Rochefort, le cinéma français perd l'un de ses acteurs de légende, autant à l'aise dans des comédies que dans des rôles dramatiques, au fil d'une très longue et illustre carrière qui l'avait vu se renouveler de nombreuses fois.

Test Blu-ray : Trois films d’Yves Robert chez Gaumont

0
Si les grandes réussites de la carrière d'Yves Robert en tant que cinéaste ne sont pas toutes liées au nom de Jean-Loup Dabadie, la complicité des deux hommes aura tout de même durablement marqué les mémoires : à travers le succès du diptyque Un éléphant ça trompe énormément / On ira tous au paradis, public et critique ont découvert un duo dont la tendresse et l'humour n'empêchaient pas un regard acéré sur leurs contemporains. Si ces deux films ont définitivement marqué les années 70, la collaboration artistique de Robert et Dabadie aura permis la naissance de six longs-métrages, étalés entre 1969 et 1992.

Test Blu-ray : Les vécés étaient fermés de l’intérieur

0
Au début des années 70, Marcel Gotlib et Patrice Leconte, collègues au sein de la rédaction de Pilote, commencent l'adaptation des aventures de Bougret et Charolles, créées par Gotlib et publiées dans Rubrique-à-brac ; après plusieurs mois de tournage et autant de soucis de production, Les vécés étaient fermés de l'intérieur sortira finalement sur les écrans français en janvier 1976, dans l'indifférence générale.

Dinard 2016 : jury, invités et sélection

0
La 27ème édition du Festival du film britannique aura lieu cette année du mercredi 28 au dimanche 2 octobre 2016, toujours à Dinard. Le...

Don Quichotte de Terry Gilliam : c’est (re) parti

1
Une rencontre qui sonne comme une évidence : un producteur branque et audacieux et un réalisateur branque et audacieux vont travailler ensemble. Paulo Branco...

Rencontres et événements parisiens de la semaine (31mars)

1
Une nouvelle semaine riche en projections et débats, rétrospectives et festivals franciliens... Paris est vraiment la ville du cinéma... On commence dès ce jeudi...

Test DVD : Floride

2
Pour cette adaptation au cinéma d'une pièce où avaient brillé de grands comédiens, le choix des interprètes des deux rôles principaux était d'une importance capitale mais aussi très difficile. En optant pour Jean Rochefort et Sandrine Kiberlain, Philippe Le Guay ne s'est pas trompé tant ces deux acteurs semblent fait pour endosser les personnalités de Claude et de Carole.