Accueil Tags Gérard Jugnot

Tag: Gérard Jugnot

Test DVD : Pourris gâtés

0
En dépit de sa nature de remake, Pourris gâtés s’inscrit tout à fait dans le schéma typique de la comédie française contemporaine : les thèmes abordés ici traiteront surtout de conflit entre les générations et de l’esprit de famille au sens large.

Test Blu-ray : Nuit d’ivresse

0
Nuit d'ivresse vient de fêter ses 35 ans, mais le temps n'a pas d'emprise sur le talent, et dès les premières minutes du film, rythmées par la musique des Rita Mitsouko, les amoureux du Splendid tomberont probablement sous le charme...

Test Blu-ray : Shéhérazade

0
Shéhérazade est un de ces films fleurant bon les contes des mille-et-une nuits et la romance historique, qui plus est tourné en Scope et en 70MM : la Haute-Définition des années 60 !

Vu sur Ciné + : Pinot simple flic

0
A première vue, Gérard Jugnot est le maître incontesté de la ringardise dans le cinéma français. Dès son premier film en tant que réalisateur, Pinot simple flic, il s'est en effet employé à cultiver l'image d'un bonhomme bien franchouillard comme il faut.

Test Blu-ray : Scout toujours

0
A la (re)découverte de Scout toujours, on ne pourra s’empêcher de constater à quel point Gérard Jugnot prenait le contrepied de ses collègues œuvrant dans le genre, avec un réel souci de construction narrative, une vraie belle photo, des compositions de plans réfléchies qui imposent au final une véritable valeur ajoutée à l’ensemble.

Revu sur OCS : Monsieur Klein

0
Impossible de se soustraire au mystère que dégage Monsieur Klein, sans aucun doute l'un des films les plus énigmatiques et les plus magistraux tournés jusqu'à ce jour sur la déportation des juifs au temps de la Deuxième Guerre mondiale. Car ce lauréat du César du Meilleur Film en 1977, qui disparaîtra d'ici ce soir du service replay d'OCS, mais qu'on vous conseille chaudement de découvrir ou de revoir par d'autres moyens, se garde soigneusement de pratiquer le chantage sentimental sous quelque forme que ce soit, afin de produire un impact encore plus froidement viscéral.

Test Blu-ray : Grosse fatigue

0
Dans le court entretien faisant office de making of sur le DVD Collector de Grosse fatigue sorti en 2002, Michel Blanc évoquait, quelques années après le tournage du film, son admiration pour Woody Allen, et expliquait la façon dont il avait « co-écrit » la première mouture du scénario avec Bertrand Blier. Avouant lui-même qu'il se rendait aux séances de travail en simple « spectateur » de l'imagination de Blier, il avait finalement du remanier un scénario trop fou, nous proposant par exemple un final mettant en scène une quarantaine de clones de Michel Blanc, afin de lui remettre un pied dans le réel en quelque sorte. C'est amusant au final, car ces influences manifestes représentent exactement les défauts et les qualités du film.

Test Blu-ray : Nicky Larson et le parfum de Cupidon

0
Projet porté par la nostalgie, développé autour du désir de porter à l'écran une adaptation « live » de leur dessin animé d'enfance, Nicky Larson et le parfum de Cupidon semblait l'occasion idéale afin de reformer à l'écran la fameuse « Bande à Fifi ».

Test DVD : Marthe

0
Film humaniste et résolument anti-militariste, "Marthe" est également un film sur l'amitié et un très beau film d'amour.

Test Blu-ray : La 7ème compagnie en Haute-Définition

3
La comédie « franchouillarde » compte aussi ses classiques : La 7ème Compagnie en fait partie. Mais où est donc passée la 7ème compagnie ? osait le pari de faire rire avec un trio de soldats lâches et hypocrites, en plein cœur de la seconde Guerre Mondiale...

Les anniversaires de la semaine 18 / 2016

1
Voici la liste des personnalités du cinéma qui célébreront un anniversaire important pendant cette semaine, entre le 2 et le 8 mai 2016 :

Test DVD : Benoît Brisefer – Les taxis rouges

0
Avant même les premières traductions françaises des séries Marvel, mais quelques années après les premières apparitions de Superman dans les pages d'Aventures ou du Journal de Spirou, une réponse franco-belge aux comic-books de super héros qui pullulaient aux États-Unis est apparue sous la plume de Peyo, le papa des Schtroumpfs