Accueil Tags Franck Dubosc

Tag: Franck Dubosc

À voir sur Amazon Prime Video : Connectés / Embrouille confinée

0
Autant évacuer d’entrée de jeu l’épineuse question qui sera, à coup sûr, au centre de tous les débats concernant Connectés. Impossible en effet de ne pas évoquer les similitudes en termes de dispositif technique entre le film français et le film-concept américain Unfriended sorti en 2015.

Critique : Toute ressemblance

0
Il y aurait tant de choses à dire sur la télévision française, à la fois sur son état actuel, comme sur ses égarements du passé et ses projets d'avenir dans un monde médiatique en pleine évolution. En tant que vieil « animal » du paysage audiovisuel, Michel Denisot, ancien poids lourd de chez Canal +, était sans doute bien placé pour nous dévoiler les coulisses de cet univers particulier.

Test DVD : All inclusive

0
Autant le dire d’entrée de jeu, au regard de son affiche et de sa bande-annonce (qui sont de celles qui font lever le sourcil en se disant « ah ouais quand même »), on pensait passer devant All inclusive un moment poussif et laborieux. On se le disait d’autant plus que le film affiche à ce jour la note de 3/10 sur IMDb, et que les critiques françaises réunies sur Allociné

Test Blu-ray : Tout le monde debout

0
« Will success spoil Rock Hunter ? » nous demandait Frank Tashlin en 1957. On n'en sait rien concernant le film avec Jayne Mansfield, mais en revanche, on avait l'impression diffuse qu'avec le succès, depuis une quinzaine d'années, on avait un peu perdu de vue Franck Dubosc. Même si cette sensation était peut-être erronée, ses errances cinématographiques au cœur de comédies oubliables et toutes ressemblantes entre elles (Bis, Le marquis, Fiston, Pension complète…), l'étrange expérience Cinéman, un Disco et trois Camping nous avaient confortés dans l'idée que l’on ne retrouverait peut-être bien jamais celui que l’on avait découvert, discret, aux côtés d’Elie Semoun dans ses petites annonces au milieu des années 90, puis rue Pierre Demours sur la scène de Comédie à roder les sketches qui composaient son premier spectacle en solo.

Test DVD : Les têtes de l’emploi

0
S'il tient clairement du grand écart artistique, le parcours cinématographique d'Alexandre Charlot et Franck Magnier semble avoir toujours été tourné vers le divertissement populaire. Après quelques années passées en tant qu'auteurs pour Les guignols de l'Info, les duettistes quittent Canal + au tournant des années 2000 afin d'écrire le film d'horreur Maléfique pour Eric Valette, pour qui ils signeront également le scénario d'Une affaire d'état en 2009. Entre temps, ils avaient également signé le scénario et les dialogues d'Astérix aux jeux olympiques et de Bienvenue chez les Ch'tis, dont la paternité et le mérite reviendront, dans l'inconscient général, à Dany Boon et à lui-seul. Après un passage par Exbrayat (Imogène McCarthery, 2010) et un nouveau crochet par la bande dessinée franco-belge avec Boule & Bill en 2013, Charlot et Magnier reviennent en 2016 à leurs premières amours : avec Les têtes de l'emploi, ils retrouvent enfin la féroce satire socio-politique de leurs débuts aux Guignols, et forts de presque vingt ans d'expériences diverses et variées au cœur du cinéma français, livrent probablement leur film le plus drôle, le plus abouti et le plus intéressant.

Test Blu-ray : Le monde de Dory

0
Le monde de Dory arrive en Blu-ray sous les couleurs de Walt Disney France, et comme à son habitude, l’éditeur s’est fendu d’un travail assez magnifique : définition exemplaire, piqué précis, couleurs éclatantes, noirs d’une belle densité... Le rendu est impeccable, homogène, en tous points parfait, le rendu à l’écran est littéralement bluffant. Côté audio, la VO est encodée en DTS-HD Master Audio 7.1 et propose un mixage explosif

Test Blu-ray : Les visiteurs 3 – La révolution

0
En ne réussissant à réunir que 2,2 millions de fans et autres nostalgiques dans les salles françaises, le troisième opus de la franchise Les visiteurs restera malheureusement un cuisant échec pour le trio Jean-Marie Poiré / Christian Clavier / Jean Réno. Dix-huit ans après Les visiteurs II, il faut croire que le public n’a plus envie de revenir vers la gaudriole du passé, préférant se tourner vers des franchises plus modernes et dans l’air du temps. Cependant, il faut tout de même admettre que Les visiteurs 3 : La révolution a de beaux restes, et efface même en partie l’affront fait aux spectateurs avec le navrant deuxième épisode, qui était quant à lui à réserver aux enfants de huit à dix ans uniquement.

Programme télé du lundi 6 juin

1
Le Grand Bleu Réalisé par Luc BESSON Avec Jean Reno, Rosanna Arquette Drame / France, Italie / 1988 / 2h40 20h50 sur France Ô Classique incontestable du cinéma de...

Test Blu-ray : Bis

0
Il existe une mouvance dans la comédie française contemporaine dont la particularité est de laisser porter son intrigue par un ou plusieurs acteurs populaires de façon plus ou moins indolente, comme si leur seule présence à l'écran suffisait à assurer le spectacle pendant une heure et demie et s'attirer les faveurs de la majorité du public.

Critique : Bis

1
Franck Dubosc et Kad Merad réunis dans le même film, cela ne peut donner rien de bon ! Notre appréhension ne résulte pas tant d’un a priori général à l’égard de la comédie populaire française, mais de l’absence d’évolution de la carrière de ces deux acteurs, qui paraissent incapables de transgresser les limites rigides des personnages caricaturaux grâce auxquels ils ont fait fortune. Dubosc, le bon vivant un brin libidineux, et Merad, le bon bougre qui se démène comme il le peut dans son existence de souffre-douleur, représentent certes une sorte de pilier du genre. Mais leurs frasques finissent rapidement par lasser, faute d’un quelconque renouvellement de leur registre. L’espoir de voir quelque chose d’à peu près frais s’estompe ainsi sans tarder face à cette comédie, qui recycle de surcroît bon nombre de dispositifs éculés du fantastique.

Décès de Michel Lang, réalisateur d’À nous les petites anglaises

0
Né en 1939, ce réalisateur de comédies françaises à succès dans les années 70-80 est décédé ce jeudi 24 avril. Il souffrait de la...

Le 15ème Printemps du Cinéma commence aujourd’hui !

0
À partir de ce dimanche 16 et jusqu'au mardi 18 mars, toutes les séances dans les quelques 5400 salles françaises sont au tarif unique...