Accueil Tags Fabrice Luchini

Tag: Fabrice Luchini

Venise 2015 : Luchini primé, le Lion d’or au Venezuela

0
C'est une première dans l'histoire de la Mostra : un film d'Amérique latine remporte le Lion d'or. Primé par le jury présidé par le...

Test Blu-ray : Le bossu

1
Réaliser un hommage au film de cape et d'épée à la papa, en 1997, quelques mois après que Jan Kounen ait lâché son Dobermann sur la France, il fallait oser. C'est à Philippe de Broca que l'on doit cet exploit avec Le bossu, qui tenait peut-être finalement autant du doigt d'honneur au mainstream que le glaviot filmique du trublion Kounen.

Reda Kateb et Adèle Haenel, Prix Patrick Dewaere et Romy Schneider...

2
Les acteurs césarisés cette année pour Hippocrate de Thomas Lilti (second rôle masculin) et Les Combattants de Thomas Cailley (actrice) sont une nouvelle fois...

Critique : Max mon amour

0
La subversion sulfureuse se manifeste exclusivement dans la prémisse de ce film faussement iconoclaste. Une femme qui tombe amoureuse d’un singe, au point de le préférer à son mari, qui est à son tour assez téméraire pour accepter cette concurrence à la fois animale et déloyale dans le foyer familial : il y aurait eu de quoi en faire une satire cinglante sur l’hypocrisie des mœurs, si seulement le scénariste Jean-Claude Carrière avait encore pu faire équipe avec son trublion de collaborateur Luis Buñuel. Puisque le maître de la provocation filmique n’était déjà plus de ce monde au milieu des années 1980, Carrière a dû se rabattre sur un autre cynique invétéré en la personne de Nagisa Oshima, lors de l’un de ses très rares films coupés complètement de la sphère japonaise. Le résultat est bien trop sage pour défrayer encore la chronique de nos jours. Même à l’époque, pareille entorse aux conventions sexuelles n’a pas non plus dû faire trop de vagues, vu comment le récit tourne obstinément autour du pot, sans jamais vraiment oser choquer le spectateur.

Test DVD : Gemma Bovery

0
Adapté du roman graphique de Posy Simmonds, Gemma Bovery se veut surtout et avant tout une ode filmée à Gemma Arterton, qui va perturber l'équilibre mental et amoureux de Luchini boulanger. La photo de Christophe Beaucarne est superbe, la musique de Bruno Coulais prête à la rêverie et Luchini f

Youpi, Jean Rochefort revient

0
L'un de nos acteurs les plus enthousiasmants avait annoncé mettre un frein à sa carrière au moment de la sortie de L'Artiste et le...

Les sorties cinéma du 10 octobre 2012

0
Petite semaine quant au nombre de sorties, absence de très grosse production : toutes les conditions sont réunies pour attirer les spectateurs vers des films comme Dans la maison, Like Someone in Love ou Sous la ville.

Dans la maison

0
Un garçon de 16 ans s'immisce dans la maison d'un élève de sa classe, et en fait le récit dans ses rédactions à son professeur de français. Ce dernier, face à cet élève doué et différent, reprend goût à l'enseignement, mais cette intrusion va déclencher une série d'événements incontrôlables.