Accueil Tags 20th Century Fox

Tag: 20th Century Fox

Test DVD : Larguées

0
S’il n’est pas sorti dans les salles françaises mais uniquement en e-cinema (un système de VOD proposant des films inédits en avant-première), le dernier film de Jonathan Levine, Snatched, rebaptisé Larguées pour son exploitation sur le marché français a fait pas mal parler de lui au premier semestre 2017. La nouvelle comédie du réalisateur de Tous les garçons aiment Mandy Lane, 50/50 et The night before a en effet fait le buzz pour plusieurs raisons. Déjà, le film marquait le « grand » retour devant la caméra de l'actrice Goldie Hawn, qui s'était éloignée du cinéma depuis Sex fans des sixties en 2002. Deuxièmement, le film a reçu des critiques très sévères de la part de la presse spécialisée US ainsi que des spectateurs, se mangeant une note de 4,3/10 sur IMDb ainsi qu’un pourcentage de 37% sur Rotten tomatoes. Enfin et surtout, le film a fait couler beaucoup d’encre à cause de la personnalité très controversée d’Amy Schumer.

Test Blu-ray : La planète des singes – Suprématie

0
Derrière la réussite de La planète des singes – Suprématie ne se cachent pas seulement le talent de Matt Reeves et des auteurs de cette nouvelle trilogie simiesque, entamée avec La planète des singes – Les origines en 2011. Si les acteurs –et notamment l’époustouflant Andy Serkis– sont également à féliciter le plus chaleureusement du monde pour les grands moments de cinéma que nous a offert la saga ces dernières années, on a tout de même une pensée pour les studios 20th Century Fox qui tentent visiblement de renouer avec l’excellence d’une époque que l’on pensait révolue durant laquelle les « blockbusters » n’étaient pas de simples produits marketing à destination des familles, et pouvaient s’imposer comme des œuvres pensées et réfléchies à destination d’un public adulte, n’insultant pas l’intelligence du spectateur et se révélaient, avant tout, de grands films de cinéma.

Test DVD : Table 19

0
Genre bien établi de la comédie américaine depuis de nombreuses années maintenant, la « comédie de mariage » a toujours le vent en poupe, les auteurs rivalisant littéralement d’ingéniosité afin de tourner en dérision une cérémonie et plus largement une « institution » incontournable de l’American Way of Life. On se souvient, pêle-mêle, de Serial noceurs, Mariage à la grecque 1 et 2, The big divorce, Mes meilleures amies, Donne-moi ta main, I love you man, Meilleures ennemies, Le témoin amoureux, Témoin à louer ou encore du très amusant Hors contrôle… Aujourd’hui, c’est Table 19 qui débarque directement en vidéo sous les couleurs de 20th Century Fox, sans passer par la case cinéma – malgré un solide capital sympathie du côté des colonnes de critique-film, le film s’est en effet ramassé un beau gadin au box-office américain en ne réalisant que 3,6 millions de dollars de recettes, ne suffisant même pas à rentabiliser un budget –pourtant modeste– de cinq millions.

Test Blu-ray : L.A. Confidential

0
Contrairement à d’autres écrivains aimant à « cracher dans la soupe » une fois leur confortable cachet empoché, James Ellroy n’a jamais été spécialement virulent à l’encontre des films adaptés de son œuvre littéraire. Il a même à de nombreuses reprises salué le talent de James B. Harris, qui avait adapté Lune sanglante pour réaliser le très efficace Cop, de même que Brian Helgeland et Curtis Hanson, respectivement scénariste et réalisateur de L.A. Confidential, dont il a toujours souligné l’excellent travail de « compactage » de son œuvre, tout en précisant que si bonnes soient-elles, les adaptations cinématographiques de ses livres ne seraient jamais tout à fait représentatives de son travail.

Test DVD : Fargo – Saison 3

0
Après les incontestables réussites que constituaient la première et la deuxième saison de Fargo, Noah Hawley, créateur et scénariste de la série librement inspirée du film des frères Coen, était pour le moins attendu au tournant. Là où une poignée de haters se seraient probablement réjouis de le voir se planter, Hawley a su prendre le temps (un an et demi) de plancher sur le scénario de sa nouvelle saison, et livrera dix épisodes renouvelant le niveau d’inventivité, de virtuosité et d’audace auquel nous avaient habituées les deux premières années du show.

Test Blu-ray : Ash vs Evil Dead – Saison 2

0
On ne va pas faire durer le suspense plus longtemps ; vous avez vu la note accordée par l'auteur de ces lignes à la deuxième saison du show créé par Sam Raimi et sa clique – Ash vs. Evil Dead est probablement la meilleure série ayant débarqué sur nos écrans ces dernières années, une réussite inespérée qui, chose vraiment étonnante, est même parvenue à encore s'améliorer d'une saison à l'autre, en renouvelant le show avec une inventivité de tous les instants qui tient vraiment de l'état de grâce, s'il ne s'agit pas, tout simplement, de génie pur et simple. En effet, après une première saison qui avait littéralement réussi l'impossible en restant fidèle à l'esprit des trois films de la saga Evil Dead tout en apportant des nouveautés enthousiasmantes auxquelles même les fans de la première heure n'auraient pas osé rêver, la deuxième saison du show confirme tout le bien que l'on pensait de la série, et dépasse même toutes nos attentes avec dix épisodes extraordinaires.

Test Blu-ray : American Horror Story – Roanoke – L’intégrale de...

0
La cinquième saison d’American Horror Story avait fait le choix –assez contesté dans les rangs des téléspectateurs– de s’attarder bien d’avantage sur la forme que sur le fond, comme pour fêter l’arrivée dans ses rangs de l’icône pop du bizarre Lady Gaga. Hotel fut en effet le théâtre d’expérimentations formelles assez folles, mais ressemblait, avec le recul, bien d’avantage à un long clip horrifique, dont les deux acteurs choisis pour être les têtes d’affiche de la saison, à savoir Lady Gaga et Wes Bentley, n’avaient peut-être pas encore les épaules pour supporter une telle mise en avant, d’autant qu’il n’était pas aisé de passer « après » le départ de Jessica Lange.

Test Blu-ray : A cure for life

0
A cure for life, Logan, La planète des singes – Suprématie… En 2017, les studios de la 20th Century Fox n’auront eu de cesse de surprendre le spectateur avec de grands films sans concessions pensés et fabriqués non plus pour des adolescents mais pour des adultes, et rompant de fait clairement avec les codes du grand spectacle familial. Ainsi, le studio est parvenu à imposer des œuvres fortes qui bouleversent toutes les idées préconçues et ne rechignent pas à « secouer » le spectateur dans son fauteuil, ce dont il n’avait plus guère l’habitude de la part de grosses productions Hollywoodiennes.

Test Blu-ray : Logan

0
A une époque où le film de super héros est dominé par des impératifs de grand spectacle familial, l'arrivée sur les écrans d'un film tel que Logan tient purement et simplement du miracle. Le succès inattendu de Deadpool au box-office mondial l'année dernière avait certes ouvert la voie à une nouvelle vague de blockbusters « Rated R », mais rien ne pouvait véritablement nous préparer au choc ressenti devant le film de James Mangold. Et outre le cinéaste et Hugh Jackman, qui sont les deux personnalités se cachant derrière la réussite du film, on ne pourra de fait également que s'incliner devant le courage des studios 20th Century Fox qui, depuis quelques années, semblent bien déterminés à nous livrer des blockbusters qui sont avant tout de grands films de cinéma.

Test Blu-ray : The Strain – Intégrale de la Saison 1

0
Une chose est sûre, le visionnage de la première saison de The Strain ne dépaysera pas les amateurs du cinéma de Guillermo Del Toro. On retrouve en effet dans cette adaptation de la série de romans qu’il a lui-même écrite avec Chuck Hogan (disponible dans toutes les bonnes librairies, sous le titre La lignée) bon nombre des obsessions du cinéaste, à tel point que l’on ne pourra s’empêcher, durant le visionnage de la série, de dresser mentalement des passerelles avec le reste de son œuvre.

Test Blu-ray : Assassin’s creed

0
Comme tous les films adaptés de jeux vidéo à succès (on pense forcément à Resident Evil, Doom, Prince of Persia, Silent Hill, Warcraft ou encore Tomb Raider), le nouveau venu Assassin's Creed, adapté de la franchise vidéoludique créée par Ubisoft en 2007, a énormément ait réagir une communauté de fans outragés, criant à la trahison éhontée, au carnage cinématographique et appelant au boycott pur et simple. Et une fois de plus, pour tout spectateur étranger à la série de jeux vidéo dont le film de Justin Kurzel est tiré, les cris d'orfraies poussés par les gamers hardcore à la découverte du produit final pourront paraître non pas absolument injustifiés (certains arguments mis en avant par les critiques les plus virulents semblent tout à fait valables), mais probablement un peu exagérés, dans le sens où dans l’état, cet Assassin's Creed version cinéma s'avère finalement un divertissement tout à fait fréquentable, proposant qui plus est une certaine originalité par rapport au tout venant des classiques blockbuster US qui inondent avec régularité les multiplexes de France et de Navarre.

Test Blu-ray : Heat – Director’s Definitive Edition

0
Dés sa sortie en 1995, Heat a tout de suite été considéré par la critique internationale comme un classique immédiat, « LA » référence en matière de film policier et l'aboutissement ultime de la carrière de Michael Mann. Si quelques voix dissonantes s'élevaient à l'époque, c'était le plus souvent pour exprimer une préférence presque irrationnelle pour Le Solitaire ou Manhunter, comme on peut préférer un « premier jet », un croquis ou un « brouillon » à une œuvre terminée qui, dans sa perfection formelle, a quelque chose de plus définitif, de plus universel peut-être, qui pourra paradoxalement toucher un peu moins certains spectateurs. Tout est une question de sensibilité : l'influence de William Friedkin, ou des années 80 en général, indissociables du rendu final de Manhunter, ne sont plus par exemple perceptibles qu'en de très rares instants dans Heat, le style de Michael Mann s'étant très affiné en dix ans...