Programme télé du dimanche 3 avril

1
468

Le Dictateur

Le dictateur

Réalisé par Charlie CHAPLIN

Avec Charlie Chaplin 

Comédie dramatique / USA / 1945 / 2h06

20h45 sur Arte 

Au sortir de la guerre, Charlie Chaplin, maître du burlesque et de l’humour comme étendard de message social, dévoilait Le Dictateur, une comédie dramatique présentant le fuhrer sous un attrait assez ridicule. Drôle et touchant, le metteur en scène de Les Lumières de la Ville, signe avec Le Dictateur une de ses oeuvres emblématiques, un film fédérateur qui trouve sa quintessence dans une séquence où le tyran joue avec le monde, un passage poétique et lourd de sens. 2 nominations aux Oscar. 

 

Signes

signes

Réalisé par M. Night SHYAMALAN 

Avec Mel Gibson, Joaquin Phoénix 

Fantastique / USA / 2002 / 1h45

21h00 sur D8 

Signes reste un film efficace du metteur en scène de Sixième Sens, mais il souffre de quelques répétitions et d’un manque d’approfondissement dans les thématiques mystiques que présente Shyamalan. Reste une ambiance lancinante et pesante bien mise en valeur, créant un épais mystère passionnant et quelques passages de suggestion haletants.

 

Source Code

source-code

Réalisé par Ducan JONES 

Avec Jake Gyllenhaal, Jeffrey Wright 

Science fiction, action / USA / 2011 / 1h33 

20h55 sur W9 

Source Code peut se voir comme un séduisant mélange entre Déjà Vu et Inception. Le long métrage se rapproche du film de Tony Scott, grâce a sa trame uniforme et efficace : retour en avant et en arrière tout du long, son rythme assez effréné qui offre des poses opportunes bienvenues et souvent émouvantes, et certaines thématiques en commun. Il peut également se rapprocher du film de Christopher Nolan, grâce a cette idée de monde fictif, parallèle, ce monde de rêverie, et également grâce a quelques plans visuels, parfois au ralentis, qui peuvent rappeler certaines séquences de InceptionDucan Jones , futur réalisateur de Warcraft, offre une belle vision fantastique des songes et de la perception de la réalité, un film rapide et court, qui évite les dérapages mais qui manque pourtant d’impact.

 

La Mort dans la Peau

la-mort-dans-la-peau

Réalisé par Paul GREENGRASS

Avec Matt Damon, Bryan Cox, Karl Urban 

Action / USA /  2004 / 1h49 

20h50 sur HD1

En 2004 Paul Greengrass initiait la meilleure saga d’action pure depuis James Bond. Porté par Matt Damon, La Mort dans la Peau est un film solide, à l’action impressionnante et très physique, également appuyé par un scénario efficace et intelligemment écrit. La Mort dans la Peau, et par la suite les deux opus suivants, sont des longs métrages efficaces et brillamment exécutés en attendant le retour du duo Greengrass/Damon pour une quatrième aventure en août prochain. 

 

Les Visiteurs

LES-VISITEURS

Réalisé par Jean-Mari POIRE

Avec Jean Reno, Christian Clavier, Valérie Lemercier, Marie-Anne Chazel, Isabelle Nanty 

Comédie / France / 1993 / 1h45

20h55 sur TF1

Les Visiteurs, à l’inverse des deux suites légèrement douteuses, est devenu au fil du temps une comédie populaire culte grâce surtout au talent du duo principal, Reno/Clavier, fonctionnant à merveille et dégageant une alchimie salvatrice. Les personnages caricaturaux à souhaits, desservent quelques vannes bien senties. A noter qu’un quatrième opus sort ce mercredi. 

 

Willow

Willow

Réalisé par Ron HOWARD 

Avec Val Kilmer 

Fantastique / USA / 1988 / 2h05

20h55 sur 6ter

Ce long métrage de Ron Howard, considéré comme un classique parmi tant d’autre n’est pourtant pas si convaincant que prétendu. Au delà de l’aspect kitsch à cause de l’obsolescence des images de synthèse, c’est surtout le rendu actuel du long métrage qui pose problème. Les dialogues sont puérils, la mise en scène n’évite aucune facilité, les personnages sont pathétiques, le scénario est simpliste, et le long métrage déborde de sentimentalisme à la guimauve exécrable. Et bien évidemment aujourd’hui le film souffre de la comparaison avec Le Seigneur des Anneaux, et ce n’est pas la verve de Val Kilmer qui y changera quelque chose. Dommage on l’aime bien Ron Howard d’habitude. 2 nominations aux Oscar. 

 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici