Prix Louis-Delluc 2017 : les films en lice

0
290
(photo : AFP)

Quel long-métrage succédera à Une Vie de Stéphane Brizé, lauréat surprise l’an dernier du prestigieux Prix Louis-Delluc 2017 ? Parmi les neuf finalistes, un ancien lauréat, Arnaud Desplechin et un autre cinéaste, Bruno Dumont qui n’a étrangement jamais reçu ce prestigieux trophée du cinéma français remis entre autres à Jean Renoir (le premier, en 1937), Marcel Carné, Jean Cocteau, Jacques Becker, Robert Bresson, Henri-Georges Clouzot, René Clair, Louis Malle, Jean Rouch (dont la rétrospective à la Cinémathèque s’est ouverte ce soir avec Babatu, les trois conseils, œuvre étonnante projetée à Cannes Classics en mai dernier), Claude Chabrol, Georges Franju, Pierre Étaix, Jacques Demy, Agnès Varda, Jean-Paul Rappeneau, Alain Resnais, Michel Deville, François Truffaut, Claude Sautet, Éric Rohmer, Costa-Gavras, Bertrand Tavernier, Alain Cavalier, Maurice Pialat, Claude Miller, Patrice Leconte, André Téchiné, Robert Guédiguian, Philippe Garrel, Raymond Depardon, Raoul Ruiz, Aki Kaurismäki et bien d’autres.

Dix des quinze films ont été dévoilé au Festival de Cannes : en compétition (120 battements par minute), en sélection officielle hors-compétition (Carré 35 ; Les Fantômes d’Ismaël), à Un Certain regard (Barbara ; Jeune femme), à la Quinzaine des réalisateurs (Jeannette, l’enfance de Jeanne d’Arc) ou, last but not least à la Semaine de la Critique (Makala ; Ava et Petit paysan pour 2017 ; Grave pour 2016, sacré palmarès). Trois documentaires sont en lice, un film d’horreur, un film musical, des histoires vraies, des histoires rêvées, d’aujourd’hui ou d’hier, des portraits de femmes (beaucoup), d’hommes aussi (un peu moins) avec deux fois Mathieu Amalric, devant et/ou derrière la caméra. Une sélection de toute façon originale et assez noble, portée par de nobles ambitions, choisie par un groupe de seize critiques présidé par Gilles Jacob.

Le lauréat sera révélé le 15 décembre parmi neuf films sélectionnés dans la catégorie du meilleur film et six dans celle du premier film. Pronostic ? Disons Barbara de Mathieu Amalric et Petit paysan d’Hubert Charuel.

Prix Louis-Delluc du meilleur film

  • 120 battements par minute de Robin Campillo (critique)
  • Barbara de Mathieu Amalric (critique)
  • Belle dormant d’Adolfo Arrietta
  • Carré 35 d’Eric Caravaca (critique)
  • Les Fantômes d’Ismaël d’Arnaud Desplechin
  • Les Gardiennes de Xavier Beauvois
  • I am not your Negro de Raoul Peck (critique)
  • Jeannette, l’enfance de Jeanne d’Arc de Bruno Dumont
  • Makala d’Emmanuel Gras

Prix Louis-Delluc du premier film

  • Ava de Léa Mysius (critique)
  • Compte tes blessures de Morgan Simon
  • Grave de Julia Ducournau (critique)
  • Jeune femme de Léonor Serraille (critique)
  • Jours de France de Jérôme Reybaud (critique 1) (critique 2)
  • Petit paysan d’Hubert Charuel

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici