Parenthood Saison 4 Episode 15 – Because You’re My Sister

« Tout est bien qui finit bien » pourrait être la morale de ce dernier épisode de la 4e saison de . Remplissant son rôle à la perfection, il conclue de manière heureuse tous les arcs narratifs qui ont rythmés cette saison.

Après une déclaration enflammée de Mark, Sarah doit faire un choix entre le jeune professeur et Hank. Amber retombe dans les bras de Ryan, Jasmine est enceinte et Kristina apprend qu’elle est guérie. Enfin, la finalisation de l’adoption de Victor semble avoir résolu ses problèmes de comportements.

Les derniers épisodes de saison sont toujours un peu délicats. Ils doivent clôturer les intrigues développées tout au long des épisodes et ouvrir la voie à de nouvelles histoires qui lanceront la saison d’après. Because you’re my sister parvient à conjuguer ces deux éléments à la perfection en fermant la boucle sur la maladie de Kristina, la relation entre Drew et Amy et pour notre plus grand bonheur celle entre Amber et Ryan. Le jeune couple, malgré leurs problèmes, reste extrêmement  touchant. Ryan souffre clairement de ses accès de colère, de ses frustrations et leurs conséquences pèsent lourd sur Amber. Et si après leur rupture les deux jeunes gens ont été mis sur la touche, la déclaration d’amour de Ryan et la réaction d’Amber leur permettent de revenir sur le devant de la scène avec brio. et ont une alchimie si incroyable qu’ils parviennent à happer sans mal le téléspectateur dans leur histoire. On souhaite simplement que le couple enfin réuni aura de beaux jours devant lui…

Parenthood Saison 4 Episode 15

Faisant écho à la scène entre Ryan et Amber, Sarah a droit, elle aussi, à sa déclaration enflammée. Mark, plus déterminé que jamais, se présente à la porte de son ex-fiancée en lui disant qu’il compte tout mettre en œuvre pour la récupérer. Sarah est interloquée puis réalise la position délicate dans laquelle elle se trouve. Qui choisir ? Contre toutes attentes, la jeune femme décide de rester avec Hank. Et dans une scène déchirante, elle l’annonce sans détours à Mark. Alors que la jeune femme s’imaginait pouvoir vivre en toute tranquillité son histoire, Hank lui annonce qu’il compte se rapprocher de sa fille qui vit désormais dans le Minnesota. Sarah est sous le choc. Pourtant on ne peut réellement croire que cette nouvelle puisse marquer la fin de leur histoire et cela se confirme lorsque Hank, après lui avoir « Je t’aime » lui propose de partir avec lui. Sarah est sous le choc et ne lui donne pas de réponse. Mais on ne voit pas trop comment pourrait continuer à faire partie régulièrement de la série en étant séparée du reste du cast. Preuve en est avec . En fin de saison dernière, Haddie est partie faire ses études à des milliers de kilomètres de sa famille et à part quelques apparitions sporadiques, la jeune femme n’a beaucoup été présente cette année.

Le dernier grand arc qui nécessitait une conclusion était l’adoption de Victor. Personnage antipathique durant toute la saison, le garçonnet s’est magiquement assagi dans cet épisode. D’ailleurs le Because You’re My sister du titre est une phrase qui lui revient lorsqu’il demande à Sydney de venir à la finalisation de son adoption et qu’elle lui répond qu’elle ne voit pas pourquoi elle devrait y assister. Si on ne peut qu’être soulagé face à l’apaisement de Victor, le changement de comportement est bien trop soudain pour totalement y adhérer. Espérons que la saison prochaine – si elle a lieu – donnera à l’occasion d’interpréter un Victor moins irritant !

Enfin ce dernier épisode est l’occasion de revenir sur cette quatrième saison. Moins bonne que les précédentes, elle nous a offert quelques bons moments souvent collégiaux, comme ici lors de l’adoption définitive de Victor où tous les débarquent, unis tels un seul homme, dans le bureau du juge. Malheureusement, ils ne parviennent pas à faire oublier les égarements scénaristiques qui ont entachés ces quinze épisodes : la voisine hystérique du studio de Crosby et Adam dont on ne voit toujours pas l’utilité mais surtout l’introduction du personnage de Victor qui les semaines passant a été de plus en plus difficile à supporter.

Aucune nouvelle n’a filtré quant à l’avenir de Parenthood. La situation de la série n’a pas changé : elle jouit toujours du même succès critique et de ses audiences certes moyennes mais suffisamment bonnes pour avoir été renouvelée les années précédentes. Mais le monde de la télé étant ce qu’il est, on ne peut jamais être sûr de rien…

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Marina

Cet article a été rédigé par Marina Leggiero, Responsable séries de Critique Film.