Parenthood : portraits de famille

0
241
Parenthood

Parenthood

Après des débuts fastidieux, le premier épisode de Parenthood a finalement été diffusé en mars 2010. Acclamée par la critique, la série, dans sa troisième saison, n’obtient cependant pas les audiences qu’elle mérite. Focus sur une famille formidable.

Fraîchement divorcée, mère de deux enfants Amber (Mae Withman) et Drew (Miles Heizer) et sans emploi, Sarah (Lauren Graham), n’a d’autres choix que de retourner chez ses parents Zeek (Craig T.Nelson) et Camille (Bonnie Bedelia). C’est ainsi l’occasion pour la famille Braveman de se retrouver au complet.

Adam (Peter Krause) l’aîné de la fratrie est marié à Kristina (Monica Potter). Cadre dans une grande chaîne de magasin de chaussures, et heureux père de famille de Haddie (Sarah Ramos) et de Max (Max Burkholder), il mène une existence presque paisible. Presque, puisqu’il apprend que son fils, considéré jusque-là comme simplement excentrique, est en réalité atteint du Syndrome d’Asperger, une forme d’autisme.

Aux antipodes de sa sœur, Julia (Erika Christensen) est une jeune avocate dont la carrière est aussi importante que sa famille. Joel (Sam Jaeger), son mari, est un ancien entrepreneur s’occupant désormais à plein temps de leur fille Sydney (Savannah Paige Rae).

Enfin, le benjamin de la fratrie Crosby (Dax Shepard) est un ingénieur du son, étranger au concept de monogamie. Sa vie se voit retournée quand l’une de ses anciennes petites amies Jasmine (Joy Bryant) réapparaît avec un fils, Jabbar (Tyree Brown) qu’il ignorait avoir.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=5vCDj0tsEp0[/youtube]

Une famille -presque- comme les autres

Initialement prévue sur la grille de rentrée 2009, la série a été repoussée à la mi-saison. Donnant ainsi la possibilité à Maura Tierney (Urgences) -qui jouait initialement Sarah- de soigner son cancer. Malheureusement, le diagnostic ne lui permettait pas de reprendre son rôle à ce moment-là et Lauren Graham a été engagée à sa place.

Ces débuts laborieux n’ont pas favorisé la série. Diffusée sur NBC, Parenthood souffre depuis d’audiences suffisamment raisonnables pour ne pas être annulée mais insuffisantes pour la qualité de la série. Empreinte de réalisme,-les acteurs improvisent beaucoup, se coupent, comme dans une vrai famille-, la série s’attache à dépeindre toutes ces phases, ces questionnements que traversent à tous les âges les membres d’une même tribu. Les acteurs sont brillants, les scénarios intelligents… une série à ne pas manquer.

Voir tous les articles sur la série Parenthood :

 

listearticleparenthood

 
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici