Oscars 2021 : 93 pays en lice pour le Meilleur Film international

0
827

© 2020 Mark Ralston / AFP / Academy of Motion Picture Arts and Sciences Tous droits réservés

La liste des candidats officiels à l’Oscar dans la catégorie du Meilleur Film international a été dévoilée jeudi dernier, le 28 janvier, par l’Académie du cinéma américain. Elle comporte 93 titres, c’est-à-dire exactement autant que l’année dernière. Ce nombre élevé constituait alors un nouveau record. Bien que la catégorie ait changé de nom en 2020 – elle s’appelait auparavant « Meilleur Film étranger » –, le principe est resté le même. Chaque pays qui souhaite y participer doit élire de son côté le candidat national officiel. Celui-ci sera ensuite approuvé ou pas par le comité compétent de l’Académie. Comme cela fut déjà le cas l’année dernière, trois pays participent pour la première fois à la course à l’Oscar « étranger » : le Lesotho, le Soudan et le Suriname.

En amont de cette annonce, qui intervient bien plus tard que d’habitude pour cause de crise sanitaire mondiale, films ont été disqualifiés. Le candidat biélorusse Les Leçons persanes de Vadim Perelman avec Nahuel Perez Biscayart a été refusé début janvier, puisque l’équipe du film n’avait pas de lien suffisamment étroit avec le pays l’ayant soumis. semaines plus tôt, le choix canadien Funny Boy de Deepa Mehta n’a pas été admis en raison de sa langue principale, l’anglais. Il a depuis été remplacé par le ième choix du comité de sélection canadien, 14 jours 12 nuits de Jean-Philippe Duval.

Peu importe les cinq films qui figureront sur la liste des nommés aux Oscars, communiquée le lundi 15 mars, il est fort probable qu’ils ne feront pas aussi bien que le gagnant de l’année dernière. En effet, le sud-coréen Parasite de Bong Joon-ho avait dominé la 92ème cérémonie des Oscars, remportant pas moins de quatre prix majeurs : Meilleur Film international, Meilleur scénario original, Meilleur réalisateur et Meilleur Film. Il s’agissait alors du premier film étranger et non-anglophone à réussir pareille consécration à Hollywood.

La prochaine étape sur la route vers la 93ème cérémonie des Oscars, qui aura lieu le dimanche 25 avril, sera l’annonce dans une semaine, le mardi 9 février, de la liste des quinze candidats préliminaires. Le nombre de ces heureux élus préalables a été augmenté de cinq par rapport à l’année dernière, voire de six en comparaison aux demi-finalistes d’avant 2020.

Enfin, fermeture jusqu’à nouvel ordre des salles de cinéma françaises oblige, nous ferons état ici d’abord des films déjà sortis, puis de ceux qui disposent au moins d’un distributeur en France, faute de visibilité sur leur éventuelle date de sortie. Des chiffres qui sont restés étonnamment stable par rapport à ceux de l’année dernière, alors que nos chers cinémas ont dû baisser leur rideau pendant quasiment six mois, suite aux diverses mesures de confinement. Les plateformes de vidéo en ligne ont pu en profiter au moins en partie, puisque vous pourriez y découvrir également quelques uns des candidats nationaux.


Cancion sin nombre © 2019 Beatriz Torres / La Vida Misma Films / Dulac Distribution Tous droits réservés

Les 10 films déjà sortis au cinéma en France

Cancion sin nombre (Pérou) de Melina Leon

(Costa Rica) de Sofia Quiros Ubeda

(France) de Filippo Meneghetti

(Danemark) de Thomas Vinterberg

Filles de joie (Belgique) de Frédéric Fonteyne et Anne Paulicevich

© 2019 Andolfi / Transit Films / Duofilm / Die Gesellschaft DGS / Station Films / Film Clinic /
Pyramide Distribution Tous droits réservés

La Llorona (Guatemala) de Jayro Bustamante

Le Miracle du saint inconnu (Maroc) de Alaa Eddine Aljem

(Soudan) de Amjad Abu Alala

(Espagne) de Aitor Arregi, Jon Garaño et Jose Mari Goenaga

(Singapour) de Anthony Chen


© 2019 Joeydidi / JHR Films Tous droits réservés

Les 17 films qui disposent d’un distributeur en France

L’Affaire Collective (Roumanie) de Alexander Nanau

(Grèce) de Cristos Nikou

Chers camarades (Russie) de Andreï Konchalovsky

(Palestine) de Arab Nasser et Tarzan Nasser

L’Homme qui a vendu sa peau (Tunisie) de Kaouther Ben Hania

Notturno (Italie) de Gianfranco Rosi

La Nuit des rois (Côte d’Ivoire) de Philippe Lacôte

L’Oubli que nous serons (Colombie) de Fernando Trueba

(Sénégal) de Mamadou Dia

La Saveur des coings © 2019 Abraxas Films / Graal Films / Urban Distribution Tous droits réservés

Petite sœur (Suisse) de Stéphanie Chuat et Véronique Reymond

Le Procès de l’herboriste (République Tchèque) de Agnieszka Holland

Les Racines du monde (Mongolie) de Byambasuren Davaa

La Saveur des coings (Bulgarie) de Kristina Grozeva et Petar Valchanov

Los sonambulos (Argentine) de Paula Hernandez

(Japon) de Naomi Kawase

(Portugal) de Pedro Costa

La Voix d’Aida (Bosnie-Herégovine) de Jasmila Zbanic


L’Homme du président © 2020 Gemstone Pictures / Hive Media Tous droits réservés

Les 6 films sortis sur les plateformes en ligne en France

7. Kogustaki Mucize (Turquie) de Mehmet Ada Öztekin

Charter (Suède) de Amanda Kernell

L’Homme du président (Corée du Sud) de Woo Min-ho

Je ne suis plus là (Mexique) de Fernando Frias

Un soleil (Taïwan) de Chung Mong-Hong

La Vie que nous voulions (Autriche) de Ulrike Kofler

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici