Once Upon A Time Saison 2 Episode 14 – Manhattan

0
475

Quand les personnages débarquent dans la City !

Après trois dernières diffusions plutôt en baisse niveau audiences, la série magique d’ABC semble avoir retrouvé la bonne formule et regagne 400 000 spectateurs en une soirée ! Et lorsque l’on voit la qualité de l’épisode présenté ce soir-là, on ne peut que comprendre l’engouement. En espérant que cela continue encore jusqu’à la fin de la saison…

Ce New York Special de la série apporte son lot de nouveautés : première fois (en excluant Emma et Henry) qu’un autre personnage de Storybrooke se retrouve hors de la ville magique ; Gold retrouve ENFIN son fils Bae…qui n’est autre que Neal Cassidy (Michael Raymond-James) le seul amour d’Emma et accessoirement… le père d’Henry ! Tout se recoupe….

Au rayon de ce qu’on savait-déjà-mais-qui-se-confirme : Cora (Barbara Hershey) désormais main dans la main avec Regina dupe Crochet (Colin O’Donoghue) ; Greg (Ethan Embry) décide de rester un peu plus à Storybrooke pour fouiner et récolter plus d’informations sur cette ville étrange ; Belle (Emily de Ravin) est toujours amnésique…

D’ailleurs on apprend que ceux qui n’ont pas étés touchés par la Malédiction ne perdent pas leur mémoire en traversant la frontière (Hook, Cora, Regina…).

OUAT Saison 2 Episode 14

Cet épisode a été écrit par les créateurs de la saga themselves à savoir Adam Horowitz et Edward Kitsis. Autant dire qu’ils avaient l’histoire de Gold/Rumplestiltskin à cœur et ça se sent. On se retrouve avec des scènes de dialogue très bien construites, profondes où les protagonistes dévoilent toute l’étendue de leur talent. On n’a jamais vu Jennifer Morisson (Emma) en si grande forme : son personnage a souvent connu de rudes moments, mais devoir faire face à son fils pour lui avouer qu’elle a menti lui déchire le cœur, et ça se ressent. Tout comme lorsqu’elle apprend que Neal est en fait le fils de Gold. Un grand moment de cette saison 2, assurément.

Le passage dans le monde enchanté sur l’évènement qui fit de Rumpel le lâche qu’il est devenu fut quant à lui remarquablement intégré aux évènements de New York : chaque scène se faisant presque écho. Et l’image finale, outre sa force, en est la parfaite représentation.

Après avoir pris de la taille dans l’épisode précédent, la saison 2 d’Once Upon a Time gagne encore en intensité dramatique et en qualité d’écriture. Si l’action faisait quelque peu défaut, la narration en a gagné en profondeur et c’est tant mieux. On espère encore d’autres épisodes d’une si bonne facture, ce que le reste de la saison nous promet, assurément.

Il faudra encore patienter deux semaines avant de découvrir la suite des aventures de la famille Swann-Blanche Neige-Charmant-Rumplestiltskin, puisque la 85ème Cérémonie des Oscars a lieu dimanche 24 février en direct sur ABC.

Le retour d’Once se fera le 3 mars. En attendant, vous pourrez patienter en regardant ce trailer de l’épisode 15, The Queen is dead :

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=OrGzmdedKHs[/youtube]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici