New Girl Saison 3 Episode 3 – Double Date

Comme le titre de l’épisode l’indique, le postulat de départ réunit les couples / et / à l’occasion d’un  double rencard proposé par Jess. Le est une tradition américaine présente majoritairement dans les comédies entre potes. Ici c’est un prétexte pour réunir les deux couples et prendre du recul sur la colocation même.

Le problème majeur étant que Schmidt partage ses journées entre Cece et Elizabeth à qui il n’a toujours rien dit et que cette soirée était justement prévue pour Elizabeth. À l’image de Nick dans l’épisode précédent, la crainte principale qui plane au-dessus du personnage de Schmidt est qu’il soit cantonné à ces histoires de couple. La bataille Cece/Elizabeth est clairement inégale dans ce troisième épisode puisque Elizabeth est là de manière anecdotique. Un choix dommageable le personnage, interprété par l’excellente Merritt Wever (de Nurse Jacky, « emmyisée » récemment) permettait de voir une toute autre facette de Schmidt.

Ce rendez-vous met d’ailleurs le garçon dan un tel état second que Cece vient  à s’inquiéter de son état de santé, elle va donc demander conseil à sa meilleure amie Jess et Nick se retrouve impliqué… Les scénaristes ont laissé peu de répit à l’euphorie des débuts du couple Jess/Nick en les confrontant directement à un dilemme amical. Les deux ont un bon fond et les deux ne veulent ni se mentir, ni mentir à leurs meilleurs amis.

Jesse-Nick-Cece-Schmidt

Le retour dans la coloc est donc rude et impulse une nouvelle énergie à la série et aux différents personnages. C’est le cas notamment pour Jess qui délaisse ses niaiseries avec Nick et sa naïveté habituelle pour rester fidèle à sa meilleure amie en tenant tête à Schmidt. Pilier de colocation, le personnage de Nick prend de plus en plus ses marques comme celui qui frise le politiquement incorrect dans sa maladresse. L’épisode lui permet de sympathiques échappées verbales.

En parallèle de ces histoires de couples et de tromperies, Winston continue dans ses délires, se révélant au fur et à mesure des épisodes, de plus en plus étrange dans sa solitude. Cette facette de ce personnage est nécessaire pour éviter de sombrer dans les histoires de couples basiques. Aussi, ce double rencard impliquerait que Winston, le fraîchement célibataire, soit mis de côté. Mais il n’en est rien puisque la bande d’amis lui propose d’arriver à réserver une table dans un restaurant à la mode et complet depuis des mois. Allant à contre-courant du cliché qui aurait valu à Winston de tenir la chandelle bêtement, l’épisode exploite jusqu’au bout sa storyline. Cette nouvelle obsession est une occasion supplémentaire pour le personnage de se distinguer.

Ayant pour thème principal, le mensonge, ce troisième épisode se révèle donc plus dramatique que les précédents puisqu’il creuse des fossés entre les différents membres de la colocation. Il va même jusqu’à remettre en question les véritables raisons qui motivaient chacun pour habiter ensemble. En outre, à voir le final de cet épisode – avec un Schmidt dévoilant sa face diabolique -, le couple Jess/Nick est promis à un avenir troublé ! Le côté weirdo que Nick et Jess partage donne lieu à une scène finale hilarante tant ils sont inquiétants dans leurs névroses. Ce dialogue sur les croyances de chacun rappelle aux yeux du spectateur que finalement ils forment un couple ordinaire avec ses petits secrets. L’ennemi du couple ne serait finalement pas là où on l’attendait et la série prend alors une direction inattendue….

 

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Juliette Olieu

(0) Readers Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *