Mr. Sunshine

0
655

Mr. Sunshine

USA : 2011
Titre original : Mr. Sunshine
Réalisateur : Matthew Perry, Marc Firek, Alex Barnow
Scénario : Matthew Perry, Alex Barnow
Acteurs : Matthew Perry, Allison Janney, Andrea Anders, James Lesure
Distribution : Sony Pictures Television, Fanfare Productions
Durée: 1 saison, 13 épisodes, en production
Genre : Comedie
Date de sortie : inédit en France, aucune date de sortie annoncée.

Réalisation :    [rating:4.0]
Scénario :         [rating:3.5]
Acteurs :           [rating:4.5]
Musique :          [rating:3.0]
Globale :            [rating:4.0]
[five-star-rating]

Mr. Sunshine est une série comique créée par Matthew Perry et Alex Barnow en 2011. Cette série est encore inédite en France. Diffusée depuis le mois de février sur ABC, elle remet à l’écran cet acteur que l’on avait pas vu depuis des années, Matthew Perry, et semble plaire au public américain avec une moyenne de 10 millions de téléspectateurs pour chaque épisode. Après le “Joey” vite oublié de Matt LeBlanc et le “Dirt” loupé de Courteney Cox, c’est maintenant à lui de faire face à la malédiction qui touche les anciens acteurs de Friends; séduire le public avec une autre image que celle laissée par Friends, en réalisant sa propre série. Et c’est pas gagné.

synopsys: A San Diego, Ben Donovan est le directeur d’un stade événementiel; rencontres sportives, concerts, cirques et bien d’autres. Ben est égocentrique, célibataire et n’a pas vraiment d’amis. Lorsque la crise de la quarantaine se fait sentir, il repense à son parcours et se dit qu’il faudrait peut-être changer quelques choses. Il va devoir répondre aux caprices de sa patronne Crystal, gérer le tempérament enfantin et parfois débile de son nouveau collègue Roman, ainsi que de commencer à s’intéresser à la vie de ses autres collègues. Jamais il n’avait pris la peine de connaître ses employés et d’apprendre leurs prénom, il les appelle tous Steve ou Bob. Il se rend compte surtout que son charme et son humour n’ont plus d’impact sur son entourage. Alors comment ce changement de vie va t-il se dérouler? et va t-il pouvoir surmonter les obstacles qui vont se mettre au milieu de sa quête? Ben a du pain sur la planche.

En tant que scénariste, Matthew Perry n’a pas un grand parcours derrière lui. “The End of Steve” qu’il a écrit en 2008 c’est arrêté après le pilot et “Mr. Sunshine” commence à peine à être diffuser. Quant à Alex Barnow, on ne peut retenir de lui que “ ‘Til Death”. Comment va se passer cette aventure, on peut être sceptique. En tant que réalisateur, Matthew Perry a participé à la réalisation de la saison 4 de “Scrubs”, mais est-ce que cela va l’aider à maintenir sa nouvelle série sur le devant? espérons le pour lui. La série réalise un très bon démarrage, sur ABC, pour une série comique.
Elle ne bat pas l’audience du premier épisode de “Cougar Town”, série de l’ex “Friends” Courteney Cox, elle aussi sur la crise de la quarantaine, mais “Mr. Sunshine” peut se vanter d’avoir en vedette Matthew Perry et ses mimiques de comique. Il faut dire qu’il a bien choisi les rôles qui plaisent, une patronne exécrable, une blonde bimbo, le black sexy et le jeune idiot. Cette série part d’un concept simple, classique et qui ne nécessite aucun effort de compréhension. Bonne répartie et gags visuels, la recette d’une bonne série comique.

Dans le rôle phare de cette série nous avons donc Matthew Perry (Friends, Mon Voisin le Tueur). Il incarne l’archétype quadragénaire mal dans sa peau et il le fait bien. Grisonnant et bedonnant, Matthew Perry n’a rien perdu de son talent comique. Cette série n’a pas une intrigue très passionnante et elle manque d’épaisseur. Sans lui, elle n’aurait aucun intérêt. On peut dire que “Mr. Sunshine” est une suite de la vie de Chandler (Personnage incarné par Matthew Perry dans “Friends”). On a droit à son expression de l’étonnement, ses blagues lourdes et pas souvent hilarantes ainsi que son cynisme qui méritaient un bon retour sur les écrans.

 

Sa patronne insupportable, Crystal Cohen, est incarnée par Allison Janney (A la Maison Blanche, American Beauty). Je suis totalement fan de son personnage. Un peu simplette et complètement excentrique, elle en devient hilarante. Elle déteste les enfants et les clowns et fait vivre un quasi-enfer à Ben. Allison Janney est une actrice qui a déjà une certaine renommée et elle n’a pas besoin de prouver qu’elle est capable de tout jouer.
Dans “American Beauty”, elle incarne la mère folle de Ricky Fitts et dans “Mr. Sunshine” elle joue totalement le contraire. Bonne pioche pour Matthew Perry, je ne voyais vraiment personne d’autre pour jouer ce rôle à la perfection. Si cette femme n’aime pas les enfants, elle va devoir faire face à une drôle de situation. Son improbable fils unique, Ramon, qu’elle n’a pas vu depuis des années, va rejoindre ses employés. Elle, qui n’est déjà pas compréhensive avec les adultes, doit gérer sa relation perdue avec Ramon.

 

Ramon Cohen est interprété par Nate Torrence (Trop Belle !, Max la Menace), qui est déjà catalogué comme l’idiot de remplacement dans ses films ou ses apparitions. Sa collaboration avec Matthew Perry n’est pas récente, ils se sont déjà donné la réplique dans “Studio 60 on the Sunset Strip”. Duo de comique des nouveaux temps, ces deux là se sont bien trouvés. Ben Donovan n’est pas sympa avec ses employés et Ramon va être l’homme test de ses résolutions. Comme dans toutes ces situations, il va aussi être celui qui se retrouve plus malin que le maître et parfois donner des leçons à Ben.
J’ai lu dans un article, une comparaison avec le duo Chandler/Joey. Mais je n’irais pas jusque là. Nate Torrence est, certes, un acteur comique, mais il lui manque un petit quelque chose pour qu’on s’y intéresse plus.

 

Ben Donovan se sent vieux et seul, et son collègue, le tombeur, Alonzo Pope représente la jeunesse et la bonne humeur, ancien joueur de basket professionnel, il a tout pour irriter Ben. Alonzo est incarné par James Lesure (Las Vegas, La guerre des Pères). Dans “Las Vegas” on connaissait déjà James Lesure pour ses petites touches d’humour. Ici, il incarne la joie de vivre et ne se peut pas s’empêcher de le montrer.
A ses côtés, on retrouve la splendide Andrea Anders (Better of Ted, Joey), qui interprète Alice. Alice c’est la collègue sexy et toujours pimpante. Si Ben décide de changer de vie c’est à cause d’elle. Se fréquentant uniquement pour des rapports sexuels, elle lui explique que leur relation ne lui suffit plus et qu’il s’avère être trop égocentrique pour elle. Leur relation ne pourra mener à rien. Et Ben n’est pas au bout de ses surprises avec elle. Relation sérieuse ou pas relation sérieuse? je n’en dirais pas plus pour ne pas tout gâcher.

 

En bref, “Mr. Sunshine” ne sera pas une grande série à la “How I Met Your Mother” ou “Modern Family”, mais elle est divertissante à souhait. Matthew Perry a déjà 3 saisons en prévision et avec pour surprise, tous ses amis de “Friends” pour les saisons à venir. Cette série se regarde sans effort particulier et les 20 minutes des épisodes suffisent à mettre de bonne humeur. Nous verrons bien les audiences de la fin de saison. Si elle arrive à ne pas passer sous la barre des 10 millions d’adeptes et qu’elle ne se rend pas ridicule et plate, nous aurons peut-être une chance de la voir sur nos chaînes françaises.
[youtube width= »620″ height= »380″]http://www.youtube.com/watch?v=nCmPPEs6wN4[/youtube]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici