Man of Steel

0
125

manofsteel affiche

USA : 2013
Titre original : Man of Steel
Réalisateur :
Scénario :
Acteurs : , , , ,
Distribution : Warner Bros
Durée : 2h20
Genre : Action, drame, fantastique
Date de sortie : 19 juin 2013

Globale : [rating:3.5/5][five-star-rating]

19 juin : la saison des blockbusters est belle et bien commencée. Après Star Trek  Into Darkness, ce mois estival accueille en France un reboot de plutôt attendu après un décevant « Superman Returns » en 2006. Alors, ce Man of Steel sans slip rouge made in Zack Snyder parviendra-t-il à convaincre le public ?

Synopsis : Un petit garçon découvre qu’il possède des pouvoirs surnaturels et qu’il n’est pas né sur Terre. Plus tard, il s’engage dans un périple afin de comprendre d’où il vient et pourquoi il a été envoyé sur notre planète. Mais il devra devenir un héros s’il veut sauver le monde de la destruction totale et incarner l’espoir pour toute l’humanité.

superman henry cavill

Chris Nolan Style

Même si le film est signé Zack Snyder (300, Watchmen), force est des constater que l’on sent grandement l’influence de l’écriture de Christopher Nolan (trilogie Batman) derrière tout ça. C’était ce qu’une partie du public attendait, et cette partie sera comblée tant Snyder abandonne ici ses tics qui agacent comme les ralentis à outrance.

Mais Nolan se montre avant tout dans ce Superman derrière son rôle de scénariste. De la même façon que Batman Begins prenait le temps d’explorer la part sombre des origines du héros Batman, Man of Steel semble être une énorme phase d’introduction à ce qui sera une trilogie ( ?) puissante sur le Dieu des super-héros. De la relation père-fils à la recherche des origines en passant par le doute, l’amour, la dévotion, l’apprentissage du courage et l’empathie, ce Superman tout en restant un Alien, demeure très humain et nous fait aimer ce héros comme jamais. De plus, cette réinvention du mythe ne pouvait pas mieux tomber pour tenter de délivrer un message pacifiste au travers d’un personnage qui serait capable de restaurer la paix entre les peuples en les unissant tous derrière sa cause.

zod mos

Un film puissant et surprenant

Quoi qu’il en soit, Man of Steel est une énorme surprise sur bien des plans, loin du film que l’on attendait. Tout d’abord, ce Superman s’impose comme l’un des films d’action les plus impressionnants jamais réalisé. Accompagné constamment de la bande son d’Hanz Zimmer que l’on ne présente plus, Man of Steel explose littéralement l’écran.

Peut-être est-ce pour faire de la concurrence aux Avengers (impossible de ne pas faire la comparaison) que Snyder décide de détruire Métropolis et Smallville sans faire dans la dentelle, dans un vrai film de bourrin maitrisé. Car toute cette action et ces batailles ininterrompues restent toujours claires et lisibles, mettant une bonne claque aux héros Marvel et à la mise en scène de Whedon. On en prend plein les yeux, plein les oreilles et ça ne s’arrête pas.

Un peu trop peut-être et c’est le gros défaut du film que l’on sent partagé entre l’envie de faire un reboot ultra fidèle et calme et le besoin de prouver aux spectateurs qu’un blockbuster qui vaut des millions de dollars se doit d’être spectaculaire et sans émotion. Tout est prétexte au spectacle dans ces 2h20, si bien que de nombreuses scènes apparaissent inutiles. Résultat, on ne sait pas trop en sortant de la salle quel film on vient de voir, film d’auteur, film de science-fiction, film d’action… et ce Man of steel agacera et fatiguera autant qu’il captivera de façon jouissive.

Mais entre 2 scènes de vol spectaculaires, on retient surtout du film le casting choisi à la perfection. Même si Loïs Lane est assez transparente, tous les rôles même secondaires sont traités avec beaucoup d’importance. Kevin Costner, Russell Crowe, Amy Adams, Laurence Fishburne…sont fondamentaux pour le développement de Clark Kent en Kal-El et leurs talents de comédiens font le reste. Mention spéciale à Michael Shannon en Zod qui aurait bien pu paraître ridicule si ce n’était pas lui qui l’interprétait avec autant de virulence.

lois man of steel

Bien entendu, la révélation du film reste Henry Cavill, qui pour devenir Superman est aussi devenu Super Mâle avec une masse musculaire à en faire pâlir plus d’un habitué des salles de sport. Avec ce qu’il faut d’innocence, de faiblesse, de douceur mais aussi de rancœur, d’humour et de force, Henry Cavill est LE superman qu’on attendait. Il séduit les filles sans agacer ces messieurs, le compromis idéal. Quant au film, il remplit sa mission de gros divertissement sans aucuns soucis, se termine en clin d’oeil pour les fans et développe en nous l’envie de voir la suite, le principe même d’un bockbuster en gros!

Résumé

En attendant Pacific Rim, Man of Steel risque bien de marquer l’histoire des blockbusters par sa puissance d’action ininterrompue mêlée à un scénario assez léger tourné vers le développement des personnages. Un reboot surprenant, puissant mais plaisant à défaut d’être subtil, avec un casting bien choisi même si le tout n’est pas sans défaut.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=y5LPY4jg6XE[/youtube]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici