Les sorties du 3 novembre 2021

0
654

Albatros © 2020 Guy Ferrandis / Les Films du Worso / Orange Studio / France 3 Cinéma / Pathé Films Tous droits réservés

En cette fin des vacances de la Toussaint 2021, les distributeurs se montrent une fois de plus généreux en termes d’offre de nouveaux films à l’affiche dès aujourd’hui. Comme presque tous les mercredis – et on ne soulignera jamais assez le luxe d’un tel choix sur grand écran, sans cesse renouvelé –, il y en a pour tous les goûts. Entre les épopées de superhéros et les comédies populaires à la française, l’espace de découverte reste certes restreint. Mais nous ne manquons pas de recommandations cette semaine pour rendre vos sorties cinéma encore plus palpitantes.

Grâce à Careless Crime de Shahram Mokri, le cinéma iranien sort en effet de sa zone de confort doucement misérabiliste, pour vous emmener dans un labyrinthe temporel proprement passionnant. La facture de Albatros de Xavier Beauvois nous paraît infiniment plus sobre. Le septième film du réalisateur de Des hommes et des dieux plonge une fois de plus dans le malaise social carrément tragique, sous forme du quotidien d’un gendarme de province, interprété par Jérémie Renier. Enfin, ce n’est pas vraiment la frivolité qui est à l’ordre du jour de Les Olympiades de Jacques Audiard. Ce poème filmique en noir et blanc vous fera ressentir le choc pas forcément salutaire entre les moyens de communication modernes et l’amour ou à défaut le sexe. Notre critique maison Jean-Jacques l’avait plutôt apprécié, quand il l’avait découvert au Festival de Cannes cet été.

Pingouin et Goéland et leurs 500 petits © 2019 Agat Films / Ex Nihilo / Dulac Distribution Tous droits réservés

Le seul documentaire de ce mercredi pourrait également valoir le détour. D’habitude abonné à la représentation de la lutte des classes par l’intermédiaire d’une fiction doucement corrosive, le réalisateur Michel Leclerc s’y intéresse au sort peu commun du couple Hagnauer, investi corps et âme dans l’éducation d’enfants orphelins. Une très belle histoire d’humanité et de partage, à l’opposé de l’univers plus toxique de Burning Casablanca de Ismaël El Iraki ou la rencontre sulfureuse entre un rocker et une prostituée sur fond de Maroc complètement déjanté. Quant au Grand Prix du dernier Festival de Cannes, le finlandais Compartiment N°6 de Juho Kuosmanen, Jean-Jacques ne lui a guère trouvé de qualités.

Puisque l’on considère que la poignée de sorties ciblées grand public en salles dès ce jour n’a point besoin de notre soutien pour attirer un nombre plus ou moins hallucinant de spectateurs et que les films en reprise sont peu nombreux cette semaine, permettez-nous de nous en tenir à cette demi-douzaine de citations de films qui nous rassurent, malgré tout, sur la reprise progressive du cinéma sous toutes ses formes après la crise.


Albatros de Xavier Beauvois (France, Drame, 1h56, distribué sur 213 copies) avec Jérémie Renier, Marie-Julie Maille et Victor Belmondo

Burning Casablanca de Ismaël El Iraki (Belgique, Drame, 2h00) avec Khansa Batma, Ahmed Hammoud et Saïd Bey

Careless Crime de Shahram Mokri (Iran, Comédie dramatique, 2h14) avec Babak Karimi, Razie Mansori et Abolfazl Kahani

Compartiment N°6 de Juho Kuosmanen (Finlande, Drame, 1h46, distribué sur 95 copies) avec Seidi Haarla, Yuriy Borisov et Dinara Drukarova (critique)

Les Éternels de Chloé Zhao (États-Unis, Fantastique, 2h36) avec Gemma Chan, Richard Madden et Kumail Nanjiani

Many Saints of Newark Une histoire des Soprano de Alan Taylor (États-Unis, Gangster, 2h00, distribué sur 86 copies) avec Alessandro Nivola, Leslie Odom Jr. et Jon Bernthal

My Son de Christian Carion (Royaume-Uni, Thriller, 1h36, distribué sur 201 copies) avec James McAvoy, Claire Foy et Tom Cullen

Les Olympiades de Jacques Audiard (France, Drame, 1h45, distribué sur 229 copies) avec Lucie Zhang, Makita Samba et Noémie Merlant (critique)

Pingouin et Goéland et leurs 500 petits de Michel Leclerc (France, Documentaire, 1h49, distribué sur 80 copies)

Si on chantait de Fabrice Maruca (France, Comédie, 1h36, distribué sur 355 copies) avec Jérémy Lopez, Alice Pol et Artus

Reprises

Chromosome 3 (1979) de David Cronenberg (Canada, Horreur, 1h32) avec Oliver Reed, Samantha Eggar et Art Hindle

La Porte de l’enfer (1953) de Teinosuke Kinugasa (Japon, Drame, 1h29) avec Kazuo Hasegawa, Machiko Kyo et Isao Yamagata

The Strange Affair of Uncle Harry (1945) de Robert Siodmak (États-Unis, Drame, 1h21, distribué sur 1 copie) avec Geraldine Fitzgerald, George Sanders et Ella Raines

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici