Les sorties du 28 janvier 2015

0
504

Au programme de la semaine :

2 temps, 3 mouvements de Christophe Cousin (France – Canada, Drame, 1h25), avec Zacharie Chasseriaud, Antoine L’Ecuyer, Aure Atika et Anne-Marie Cadieux


Hope de Boris Lojkine (France, Drame, 1h31), avec Justin Wang et Endurance Newton


Imitation Game de Morten Tyldum (Grande-Bretagne, Biopic, 1h54), avec Benedict Cumberbatch, Keira Knightley, Matthew Goode, Mark Strong, Rory Kinnear, Charles Dance, Allen Leech et Tuppence Middleton


L’ Interview qui tue ! de Seth Rogen et Evan Goldberg (Etats-Unis, Comédie, 1h52), avec James Franco, Seth Rogen, Lizzy Caplan et Randall Park


Into the Woods, Promenons-nous dans les bois de Rob Marshall (Etats-Unis, Comédie musicale, 2h04), avec Meryl Streep, James Corden, Emily Blunt, Anna Kendrick, Chris Pine, Johnny Depp, MacKenzie Mauzy, Christine Baranski, Daniel Huttlestone, Tracey Ullman, Annette Crosbie, Tammy Blanchard, Lucy Punch, Frances de la Tour et Simon Russell Beale


Nuits blanches sur la jetée de Paul Vecchiali (France, Drame, 1h34), avec Astrid Adverbe et Pascal Cervo


Les Nuits d’été de Mario Fanfani (Drame, 1h40), avec Guillaume De Tonquédec, Jeanne Balibar et Nicolas Bouchaud (critique)


Phoenix de Christian Petzold (Allemagne, Drame, 1h38), avec Nina Hoss et Ronald Zehrfeld


Pioneer d’Erik Skjoldbjaerg (Thriller, 1h46), avec Aksel Hennie, Wes Bentley, Stephanie Sigman, Jorgen Langhelle, Jonathan LaPaglia et Stephen Lang


Sam de Elena Hazanov (Suisse, Drame, 1h20), avec Isabelle Caillat, Serge Musy et Frédéric Landenberg


Snow Therapy de Ruben Östlund (Suède, Comédie dramatique, 1h58), avec Johannes Bah Kuhnke et Lisa Loven Kongsli (critique)


Toute première fois de Noémie Saglio et Maxime Govare (France, Comédie, 1h30), avec Pio Marmai, Franck Gastambide, Camille Cottin, Adrianna Gradziel, Lannick Gautry, Frédéric Pierrot, Isabelle Candelier, Sébastien Castro et Diane Tell (critique)

Les reprises :

Le Cri du sorcier de Jerzy Skolimowski (Grande-Bretagne, 1978, Epouvante-horreur, 1h27), avec Alan Bates, Susannah York et John Hurt (critique)


La Dixième victime d’Elio Petri (Italie, 1965, Science fiction, 1h32), avec Marcello Mastroianni et Ursula Andress


Pandora d’Albert Lewin (Etats-Unis, 1951, Romance – Fantastique, 2h02), avec James Mason et Ava Gardner


Soleil vert de Richard Fleischer (Etats-Unis, 1973, Science fiction, 1h37), avec Charlton Heston

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici