Les sorties du 19 juillet 2017

0
337

L’été au cinéma n’est plus ce qu’il était. Et tant mieux pour les spectateurs français qui préfèrent de gré ou de force la fraîcheur de la salle de multiplexe à celle de la plage ! Le nombre des sorties par semaine a certes baissé en cette période estivale, mais ce n’est pas pour autant que l’on devra se contenter de quelques misérables restes, ayant pris la poussière sur les étagères des distributeurs. C’est surtout du côté du cinéma international exigeant que la sélection est des plus alléchantes, avec en coup de cœur de la rédaction le drame saisissant sur la condition des femmes en Iran dans Un vent de liberté de Behnam Behzadi. Mais nous vous recommandons presque aussi chaudement le drame d’enfance touchant venu d’Espagne Été 93 de Carla Simon Pipo ou bien, pour les esprits plus aventureux, la fantaisie érotique du Mexicain Amat Escalante La Région sauvage et la biographie du dessinateur gay Tom of Finland par Dome Karukoski.

Le choix des blockbusters de la saison est pour une fois plus prometteur du côté hollywoodien, grâce au très attendu film de guerre Dunkerque de Christopher Nolan et le légèrement plus confidentiel mais infiniment plus divertissant Baby driver de Edgar Wright. Ce ne sont certes pas des exemples qui brillent par leur incroyable originalité, mais ces deux films-là font au moins l’effort de réinventer quelques codes de leurs genres respectifs. Un compliment que l’on se voit mal faire à leurs pendants comiques français, qui restent coincés soit dans une boucle temporelle pour La Colle de Alexandre Castagnetti, soit dans des blagues pubères à l’égard des personnes âgées pour Sales gosses de Frédéric Quiring. De quoi comprendre pourquoi la part de marché du cinéma français a tendance à dangereusement baisser pendant le mois de juillet, comme la semaine passée où les 10 % d’espoir de la production nationale reposaient sur une sortie aussi improbable que Mission Pays basque !

Enfin, mieux vaut avoir des affinités avec la culture nippone pour apprécier à leur juste valeur deux des trois sorties en reprise cette semaine ! L’exploration de l’œuvre de deux maîtres du cinéma japonais du siècle dernier continue en effet de plus belle avec une rareté de Kenji Mizoguchi, Le Destin de Madame Yuki, et un film plus célèbre de Mikio Naruse, Nuages épars. Ils permettent tous les deux à merveille de se plonger dans la société japonaise et ses codes de conduite très stricts en vigueur à l’époque. Puis, le portrait du peintre Rembrandt dans Rembrandt Fecit 1669 de Jos Stelling constituerait la moitié ingénieuse d’un double programme hors du commun avec le film du même genre autour des esquisses très peu respectueuses couchées sur papier par Tom of Finland.


Afrika Corse de Gérard Guerrieri (France, Comédie, 1h30) avec Michel Ferracci, Jacques Leporati et Gérard Guerrieri

Baby driver de Edgar Wright (Etats-Unis, Action, 1h53) avec Ansel Elgort, Kevin Spacey et Lily James

Barrage de Laura Schroeder (Luxembourg, Drame familial, 1h52) avec Lolita Chammah, Thémis Pauwels et Isabelle Huppert (critique)

La Colle de Alexandre Castagnetti (France, Comédie, 1h31, distribué sur 294 copies) avec Arthur Mazet, Karidja Touré et Thomas Vandenberghe

Dunkerque de Christopher Nolan (Etats-Unis, Guerre, 1h46, distribué sur 669 copies) avec Tom Hardy, Cillian Murphy et Mark Rylance

Eté 93 de Carla Simon Pipo (Espagne, Drame d’enfance, 1h34, distribué sur 71 copies) avec Laia Artigas, Paula Blanco et Bruna Cusi (critique)

La Région sauvage de Amat Escalante (Mexique, Drame, 1h40) avec Kenny Johnston, Ruth Ramos et Simone Bucio

Sales gosses de Frédéric Quiring (France, Comédie, 1h28, distribué sur 322 copies) avec Thomas Solivères, Tanya Lopert et Albert Delpy

Tom of Finland de Dome Karukoski (Findlande, Biographie filmique, 1h56, distribué sur 36 copies) avec Pekka Strang, Lauri Tilkanen et Werner Daehn

Un vent de liberté de Behnam Behzadi (Iran, Drame, 1h24) avec Sahar Dolatshahi, Ali Mosaffa et Shirin Yazdanbakhsh (critique)

Reprises

Le Destin de Madame Yuki (1950) de Kenji Mizoguchi (Japon, Drame, 1h29, distribué sur 3 copies) avec Michiyo Kogure, Yoshiko Kuga et Ken Uehara

Nuages épars (1967) de Mikio Naruse (Japon, Drame, 1h48, distribué sur 13 copies) avec Yuzo Kayama, Yoko Tsukasa et Mitsuko Kusabue

Rembrandt Fecit 1669 (1977) de Jos Stelling (Pays-Bas, Biographie filmique, 1h51) avec Frans Stelling, Ton De Koff et Hanneke Van Der Velden

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici