Les sorties du 18 janvier 2017

0
530

Le cycle des sorties cinéma se conforme d’année en année à une étrange régularité. Après avoir mis en avant, il y a un an exactement, les reprises Télérama faute d’autres options alléchantes, nous nous trouvons à peu de choses près face au même dilemme en ce mercredi de janvier 2017. C’est comme si les distributeurs se servaient de ce creux entre les deux périodes fastes des vacances de Noël et d’hiver pour se débarrasser de quelques titres peu porteurs. Pris en sandwich entre ce qui était apparemment le jour le plus déprimant de l’année et le jour de l’investiture de Donald Trump, qui devrait nous inciter à nous cacher dans un bunker antiatomique pendant les quatre années à venir, ce mercredi n’invite donc guère à l’enthousiasme, cinématographique ou autre.

Le cinéma français fait encore le plus vaillamment preuve de résistance, puisque les deux grandes maisons de production et de distribution Gaumont et UGC s’affrontent dans un duel à armes inégales. Tandis que le premier sort Un sac de billes de Christian Duguay, un énième rappel historique, lourd de mises en garde et beaucoup trop proche dans le temps et le thème des Enfants de la chance de Malik Chibane, sorti il y a seulement sept semaines, le deuxième colle avec plus de désinvolture à l’actualité grâce à Il a déjà tes yeux de Lucien Jean-Baptiste. Le quatrième film du réalisateur avait été présenté au dernier Festival d’Albi en novembre, tout comme le nouveau long-métrage de fiction de Dominique Cabrera, le saisissant et solaire Corniche Kennedy. Ces films présentent en outre l’occasion de retrouver l’actrice Aïssa Maïga dans des rôles diamétralement opposés. Enfin, le conte Belle dormant de Ado Arrietta, au ton sensiblement plus décalé qu’Un jour mon prince la semaine dernière, et Fleur de tonnerre de Stéphanie Pillonca nous laissent déjà plus dubitatifs. Côté documentaire, vous aurez le choix entre l’irrévérencieux La Cigale le corbeau et les poulets de Olivier Azam et l’intimiste, voire confidentiel Vivere de Judith Abitbol.

Le cinéma étranger se porte un peu moins bien, en dépit du nouveau film de Thomas Vinterberg La Communauté, un peu trop mélodramatique à mon goût, mais qui a trouvé les faveurs de Jean-Jacques. Car les deux grosses sorties américaines sentent désagréablement le réchauffé : d’un côté Vin Diesel de retour dans l’univers de XXX, pas moins de quinze ans après ses premiers exploits d’agent secret surmusclé dans XXX de Rob Cohen ; et de l’autre, Ben Affleck arrivé enfin au moment du désenchantement critique et commercial avec son quatrième film en tant que réalisateur – lui aussi –, une épopée de gangster comme seuls des maîtres tels que Roman Polanski, Sergio Leone et les frères Coen ont réussi à les rendre pertinentes depuis un demi-siècle. Profitez donc plutôt du tarif doux des séances de rattrapage Télérama pour vous réchauffer dans une salle de cinéma près de chez vous !


30 days in Atlanta Les Aventures d’Akpos de Robert Peters (Nigéria, Comédie, 1h51) avec Ramsey Nouah, Kenneth Delozier et Ayodeji Richard Makun

Belle dormant de Ado Arrietta (France, Comédie dramatique, 1h22) avec Niels Schneider, Agathe Bonitzer et Mathieu Amalric

La Cigale le corbeau et les poulets de Olivier Azam (France, Documentaire, 1h36) (critique)

La Communauté de Thomas Vinterberg (Danemark, Drame, 1h51) avec Trine Dyrholm, Ulrich Thomsen et Helene Reingaard (critiques de Tobias et de Jean-Jacques)

Corniche Kennedy de Dominique Cabrera (France, Drame d’adolescents, 1h30, distribué sur 43 copies) avec Aïssa Maïga, Lola Creton et Kamel Kadri (critique)

Fleur de tonnerre de Stéphanie Pillonca (France, Drame, 1h40, distribué sur 52 copies) avec Déborah François, Benjamin Biolay et Jonathan Zaccaï

Il a déjà tes yeux de Lucien Jean-Baptiste (France, Comédie, 1h35) avec Aïssa Maïga, Lucien Jean-Baptiste et Zabou Breitman

Live by night de Ben Affleck (Etats-Unis, Gangster, 2h08, distribué sur 300 copies) avec Ben Affleck, Elle Fanning et Brendan Gleeson

Un sac de billes de Christian Duguay (France, Drame, 1h50, distribué sur 515 copies) avec Dorian Le Clech, Batyste Fleurial et Patrick Bruel

Vivere de Judith Abitbol (France, Documentaire, 1h49, distribué sur 6 copies)

Where horses go to die de Antony Hickling (France, Drame, 1h07) avec Manuel Blanc, Jean-Christophe Bouvet et Amanda Dawson

XXX Reactivated de D.J. Caruso (Etats-Unis, Action, 1h47) avec Vin Diesel, Samuel L. Jackson et Rory McCann

Reprise

 

La Plus belle soirée de ma vie (1972) de Ettore Scola (Italie, Comédie dramatique, 1h46) avec Alberto Sordi, Michel Simon et Charles Vanel

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici