http://www.lebenssalz.ch http://www.paulplaza.nl http://www.ostendsurfing.be http://www.qsneaker.nl http://www.wtcbentille.be http://www.thegooddeal.ch http://www.kantoorencreatief.nl
Sorties de la semaine — 10 avril 2019
Les sorties du 10 avril 2019
Les Oiseaux de passage © Mateo Contreras / Ciudad Lunar Blonde Indian / Diaphana Distribution
Tous droits réservés

Vous pourriez faire un tour quasiment complet de l’Amérique, grâce aux films qui sortent aujourd’hui au cinéma. Depuis le Canada et le drame adolescent exubérant de Philippe Lesage jusqu’à l’Argentine et le regard engagé sur son agriculture par l’un des doyens du documentaire Fernando Solanas dans Le Grain et l’ivraie, en passant par une offre hollywoodienne assez médiocre et des films beaucoup plus notables venus du Venezuela et de la Colombie, ainsi que du Pérou. Ce sont en effet de Gustavo Rondon Cordova et Les Oiseaux de passage de Cristina Gallego et Ciro Guerra que nous vous conseillons le plus chaudement cette semaine, ces deux films ayant enthousiasmé à la fois le public dans les nombreux festivals où ils ont été projetés en avant-première et notre rédaction. Avec le documentaire cité plus haut, ils forment un trio de films tout à fait représentatif de la bonne santé du cinéma latino-américain ces derniers mois, que de nombreux distributeurs sans peur nous font abondamment découvrir !

© Studiocanal GmbH / Dean Medias Tous droits réservés

Le cinéma documentaire se porte également très bien dernièrement, puisque deux autres regards sur le monde réel nous inspirent infiniment plus que le retour superflu de Tanguy ou des relectures de contes et de mythes opérées par Alex Le Destin d’un roi de Joe Cornish et de Anne Fontaine. Contrairement à la fiction gaie qui a tendance à tourner en rond, les documentaires Love Cecil Beaton de Lisa Immordino Vreeland et de Nada Mezni Hafaiedh nous offrent une approche ingénieuse, respectivement de la vie du célèbre décorateur Cecil Beaton, entre autres exploits artistiques responsable des costumes de Gigi de Vincente Minnelli et de My Fair Lady de George Cukor, et de la communauté LGBTQ malmenée en Tunisie, alors qu’il s’agit du seul pays sorti du Printemps arabe en 2011 avec un semblant de constitution égalitaire. Enfin, le film le plus difficile à classer de la semaine est sans doute , le sixième film de Philippe Ramos, un réalisateur iconoclaste, qui s’attaque avec le même courage aux conventions sociales et cinématographiques.

Répétition d’orchestre © Les Acacias Tous droits réservés

Deux réalisateurs sont particulièrement mis à l’honneur ce mercredi du côté des reprises. L’Italien Federico Fellini et le Polonais Jerzy Skolimowski n’ont à première vue pas grand-chose en commun. Dans les deux films de chacun d’entre eux qui ont droit à un deuxième tour dans les salles obscures françaises, ils se mettent toutefois en scène eux-mêmes d’une façon assez inhabituelle. Tandis que dans les débuts de Skolimowski devant la caméra coïncident avec le premier long-métrage réalisé par ses soins, Fellini était déjà une entité culturelle incontournable quand il a entrepris et Répétition d’orchestre aux extrémités des années ’70. Ce qui les rapproche par conséquent de sa démarche très personnelle pendant la dernière partie de sa carrière, basée sur un mélange virtuose entre le documentaire et la fiction, entre le souvenir de l’enfant et les fantasmes de l’adulte.


Alex Le Destin d’un roi de Joe Cornish (États-Unis, Comédie fantastique, 2h00) avec Rebecca Ferguson, Tom Taylor et Patrick Stewart

Blanche comme neige de Anne Fontaine (France, Comédie, 1h53, distribué sur 141 copies) avec Lou De Laâge, Isabelle Huppert et Charles Berling

de Eduardo Guillot (Pérou, Drame, 1h38) avec Miguel Iza, Eduardo Camino et Javier Valdes

La Familia de Gustavo Rondon Cordova (Venezuela, Drame, 1h22) avec Giovanni Garcia et Reggie Reyes (critique)

Genèse de Philippe Lesage (Canada, Drame, 2h11, distribué sur 24 copies) avec Noée Abita, Théodore Pellerin et Paul Ahmarani

Godard Sollers L’entretien de Jean-Paul Fargier (France, Documentaire, 1h15)

Le Grain et l’ivraie de Fernando Solanas (Argentine, Documentaire, 1h37, distribué sur 46 copies)

Les Grands squelettes de Philippe Ramos (France, Drame, 1h10) avec Melvil Poupaud, Jacques Bonnaffé et Rémy Adriaens

L’Incroyable aventure de Bella de Charles Martin Smith (États-Unis, Aventure, 1h36) avec Ashley Judd, Wes Studi et Edward James Olmos

Love Cecil Beaton de Lisa Immordino Vreeland (États-Unis, Documentaire, 1h39)

Les Oiseaux de passage de Cristina Gallego et Ciro Guerra (Colombie, Drame, 2h05, distribué sur 104 copies) avec Natalie Reyes, Carmina Martinez et Jhon Narvaez (critiques de Nicolas & de Jean-Jacques)

de Rodolphe Viémont (France, Documentaire, 0h52)

Ray & Liz de Richard Billingham (Royaume-Uni, Drame, 1h48) avec Richard Ashton, Michelle Bonnard et James Eeles

de Ben Stassen et Vincent Kesteloot (Danemark, Animation, 1h25, distribué sur 500 copies)

Simetierre de Kevin Kolsch et Dennis Widmyer (États-Unis, Horreur, 1h41, distribué sur 320 copies) avec Jason Clarke, Amy Seimetz et John Lithgow

de Etienne Chatiliez (France, Comédie, 1h33, distribué sur 622 copies) avec Sabine Azéma, André Dussollier et Eric Berger

Upon the Shadow de Nada Mezni Hafaiedh (Tunisie, Documentaire, 1h20)

de Michael Bully Herbig (Allemagne, Thriller historique, 2h06, distribué sur 128 copies) avec Friedrich Mücke, Karoline Schuch et David Kross (critique)

Reprises

Le Bateau phare (1985) de Jerzy Skolimowski (États-Unis, Drame, 1h30) avec Robert Duvall, Klaus Maria Brandauer et Tom Bower

Les Clowns (1970) de Federico Fellini (Italie, Comédie dramatique, 1h32) avec Federico Fellini, Riccardo Billi et Tino Scotti

Répétition d’orchestre (1978) de Federico Fellini (Italie, Comédie dramatique, 1h10) avec Balduin Bass, Clara Colosimo et Elizabeth Bali

Le Secret magnifique (1953) de Douglas Sirk (États-Unis, Mélodrame, 1h48) avec Rock Hudson, Jane Wyman et Agnes Moorehead (critique)

Walkover (1965) de Jerzy Skolimowski (Pologne, Drame, 1h15) avec Jerzy Skolimowski, Aleksandra Zawieruszanka et Krzysztof Chamiec

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Tobias Dunschen

Cet article a été rédigé par Tobias Dunschen, Rédacteur de Critique Film. Lire tous ses articles