Le box-office des films français dans le monde en mars 2021

0
1019

Seules les bêtes © 2019 Jean-Claude Lother / France 3 Cinéma / Razor Film Produktion / Haut et court Tous droits réservés

Les cinéphiles français le savent depuis deux jours : le mois de mai devrait enfin être celui de la reprise, après plus de six mois de fermeture de nos chères salles obscures. Dans un peu moins de trois semaines, les écrans devraient se rallumer sous le faisceau lumineux des projecteurs. Notez l’emploi, tout à fait volontaire de notre part, du conditionnel dans ces prévisions. Car la fâcheuse expérience du mois de décembre dernier nous a malheureusement appris que rien n’est sûr à l’avance en ces temps de grande incertitude pandémique. Néanmoins, sous réserve que les cinémas pourront réellement rouvrir partout en France à partir du mercredi 19 mai et que l’embellie sera de même de rigueur dans la plupart des marchés étrangers porteurs, on peut donc considérer que ce box-office des films français à l’international soit l’avant-dernier avec des chiffres à la morosité prononcée.

En effet, au lieu de sonner la reprise du printemps, le mois de mars 2021 a été celui d’un statu quo à petit feu. Les statistiques communiquées hier par Unifrance sont là pour le prouver. Ainsi, seules deux productions majoritairement françaises se hissent tant bien que mal au dessus de la très modeste barre symbolique des dix mille spectateurs : Les Traducteurs de Régis Roinsard, qui a pu achever sa carrière dans les salles françaises juste avant le premier confinement en mars 2020, et Seules les bêtes de Dominik Moll, passé encore un peu plus tôt par la case de l’exploitation cinématographique en France.

En parfaite cohérence avec ces résultats peu reluisants, les films aux capitaux principalement français ratent de peu le cumul mensuel à six chiffres, tandis que les plus de 130 films à l’affiche, à participation française plus ou moins importante, ont su dépasser de justesse le demi-million de spectateurs.

¡ E viva españa ! Si ce n’était pour les vaillants cinémas de nos voisins espagnols, restés ouverts tout au long de l’hiver et du printemps, cette chronique se réduirait sans doute encore davantage à une peau de chagrin. En l’état, les trois premiers films du classement tirent leur meilleure fréquentation de ce marché. En plus des deux titres cités plus haut, il s’agit de Deux de Filippo Meneghetti, le candidat malheureux de la France à l’Oscar du Meilleur Film international. L’un de ses concurrents directs, arrivé aussi loin que lui c’est-à-dire jusqu’à la liste de pré-sélection, était La Nuit des rois de Philippe Lacôte. Le choix officiel de la Côte d’Ivoire, encore dans les cartons bien remplis de son distributeur français JHR Films, débute d’ores et déjà sa carrière internationale au Québec, ce qui lui permet d’intégrer le Top 10 à la dernière place.

Enfin, sous la rubrique « surprise improbable », on classerait ce mois-ci l’apparition de deux films très différents. Alors qu’on attend avec impatience la réouverture des salles de répertoire en France, afin de pouvoir célébrer en bonne et due forme le 60ème anniversaire de A bout de souffle de Jean-Luc Godard, distribué a priori par Carlotta Films, le public néo-zélandais et suédois a pu prendre de l’avance. Réjouissons-nous de la nouvelle inclusion d’une ressortie dans ce classement, d’habitude sous l’emprise de films à vocation plus commerciale !

Par contre, celle de Le Barbier de Sibérie de Nikita Mikhalkov, le film d’ouverture du Festival de Cannes en 1999, nous laisse assez perplexe. Surtout, parce qu’aucun pays en particulier ne paraît l’avoir ressorti récemment, selon les informations généralement fiables disponibles sur le site de Unifrance. En même temps, avec à peine quatre mille entrées, on ne peut pas non plus dire que cette fresque historique avec Julia Ormond et Richard Harris ait enthousiasmé tardivement les foules, d’où qu’elles viennent.


Le Top 10 des productions françaises à l’étranger en mars 2021

  1. Les Traducteurs 28 282 entrées / 319 484 cumul – distribué dans 3 pays sur 194 écrans
  2. Seules les bêtes 10 581 entrées / 32 586 cumul – distribué dans 2 pays sur 76 écrans
  3. Deux 5 467 entrées / 64 297 cumul – distribué dans 5 pays sur 80 écrans
  4. Antoinette dans les Cévennes 5 165 entrées / 79 926 cumul – distribué dans 2 pays sur 15 écrans
  5. De Gaulle 4 957 entrées / 49 682 cumul – distribué dans 2 pays sur 31 écrans

6. Le Barbier de Sibérie 4 194 entrées / 2 420 063 cumul – distribué dans 1 pays, nombre d’écrans NC

7. La Fille au bracelet 3 953 entrées / 44 085 cumul – distribué dans 1 pays sur 61 écrans

8. La Daronne 3 928 entrées / 201 946 cumul – distribué dans 2 pays sur 21 écrans

9. A bout de souffle 3 790 entrées / 157 209 cumul – distribué dans 3 pays sur 14 écrans

10. La Nuit des rois 2 801 entrées cumulées – distribué dans 1 pays sur 7 écrans

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici