Le box-office des films français dans le monde en janvier 2021

0
454

© 2019 Stéphanie Branchu / Les Films Velvet / France 3 Cinéma / Pyramide Distribution Tous droits réservés

En France, les salles de cinéma sont fermées depuis tellement longtemps qu’on en oublierait presque qu’il y a tout de même encore de rares pays, où la sortie cinéphile ne relève pas de l’impossible. Ils ne sont certes pas nombreux, surtout en Amérique du Nord et en Europe, où nos voisins en Espagne et au Luxembourg font figure d’exception. Mais cette activité à petit feu vaut toujours mieux que le scénario du pire. Celui-ci nous avait fait craindre qu’il n’y ait même pas de quoi récupérer auprès des consciencieux statisticiens d’Unifrance un Top 10 des productions françaises à l’étranger pour le début de l’année 2021. Or, il a finalement été annoncé il y a trois jours, le mercredi 3 mars.

Comme ce fut déjà le cas ces derniers mois, il n’y a pas vraiment de succès commercial à signaler. Bien au contraire, puisque le cumul de tous les films français, productions majoritaires et minoritaires confondues, ayant été projetés dans le monde en janvier atteint à peine 624 000 entrées. C’est-à-dire l’équivalent assez déprimant d’une première semaine sur le territoire national d’une comédie française n’ayant guère atteint ses objectifs. De celles-là, le classement mensuel est pour une fois plutôt exempt. En effet, on y trouve principalement des films ayant assez bien marché en France au cours de l’année morcelée 2020, voire des sorties plus anciennes, du monde d’avant en 2019.

Le nouveau champion dans le contexte d’un box-office international toujours aussi peu prévisible et globalement déprimé est de Martin Provost. La comédie doucement féministe avec Juliette Binoche – visiblement fâchée de ne pas avoir été nommée aux César –, ainsi que trois autres acteurs de renom qui l’ont été, doit son statut à ses entrées à peu près honorables générées en Espagne et en Australie.

Le sort de ses quatre poursuivants dépendait de leur sortie sur un seul territoire. de Grégory Magne a fait sentir aux spectateurs espagnols un certain vent de fraîcheur. De même, en quelque sorte, pour l’aventure familiale de Nicolas Vanier. Classé troisième, de Eric Lartigau profite assez mollement de la plus importante combinaison de copies pour un film français à l’étranger, en sortant en Corée du Sud, le pays d’origine de l’actrice Doona Bae, près d’un an après sa première nationale.

Quant à , il s’agit de l’un des premiers, mais sans doute pas des derniers films, empêchés de sortir en France à cause de la crise sanitaire, puis partis chercher leur bonheur commercial ailleurs. Pour le quatrième long-métrage de Danielle Arbid, c’était en l’occurrence le cas en Russie.


Le Top 10 des productions françaises à l’étranger en janvier 2021

  1. 30 408 entrées / 155 139 cumul – distribué dans 2 pays sur 127 écrans
  2. 19 703 entrées / 35 663 cumul – distribué dans 1 pays sur 91 écrans
  3. 16 340 entrées / 55 658 cumul – distribué dans 1 pays sur 432 écrans
  4. 16 290 entrées cumulées – distribué dans 1 pays sur 245 écrans
  5. 13 905 entrées / 22 271 cumul – distribué dans 1 pays sur 241 écrans

6. 9 664 entrées / 1 492 858 cumul – distribué dans 5 pays sur 52 écrans

7. 6 809 entrées / 73 472 cumul – distribué dans 1 pays sur 95 écrans

8. 6 770 entrées / 199 025 cumul – distribué dans 2 pays sur 165 écrans

9. 6 361 entrées / 18 014 cumul – distribué dans 1 pays sur 20 écrans

10. 5 572 entrées / 218 858 cumul – distribué dans 2 pays sur 36 écrans

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici