http://www.lebenssalz.ch http://www.paulplaza.nl http://www.ostendsurfing.be http://www.qsneaker.nl http://www.wtcbentille.be http://www.thegooddeal.ch http://www.kantoorencreatief.nl
News — 19 juin 2018
Le box-office de la semaine du 6 juin 2018

Les dinosaures ont simultanément volé, couru et nagé au secours du box-office français en cette semaine 23, allant du 6 au 12 juin. Et on ne les remerciera jamais assez pour ce transfert de sang neuf, aussi génétiquement modifié soit-il, car sans eux, les salles de cinéma de l’Hexagone auraient fait un petit pas supplémentaire vers l’extinction. Le regain modeste de fréquentation, équivalant à un million de spectateurs en plus par rapport à la semaine dernière – exceptionnellement mauvaise – ne suffit ainsi point à franchir la barre guère ambitieuse des trois millions d’entrées hebdomadaires. Pire encore, dans l’hypothèse que de Juan Antonio Bayona ne soit pas sorti cette semaine-là, on aurait eu droit à l’un des plus misérables cumuls depuis très longtemps. La position dominante des dinosaures permet donc aux chiffres de retrouver un niveau à peu près normal. Cela se traduit par exemple à travers une hausse de plus d’un tiers des spectateurs dans les salles de province, mais également par une part de marché dérisoire du cinéma français de 16 %, en concurrence disproportionnée avec les productions américaines, dominant, voire asphyxiant les salles à environ 75 % !

Si un spectateur sur deux va voir votre film, vous devriez a priori être aux anges. La part de marché de Jurassic World Fallen Kingdom est en effet imposante, bien qu’elle ne s’élève techniquement qu’à 49,7 %. Son distributeur, Universal, n’a en plus pas tellement de quoi faire la fine bouche, après un premier semestre 2018 assez décevant, notamment si on le compare à la même époque un an plus tôt, qui avait vu se succéder un film millionnaire après l’autre. Cependant, si les cinquièmes aventures des dinosaures sur grand écran peuvent se vanter du deuxième meilleur démarrage en part de marché depuis le début de l’année, après celui des Tuche 3 de Olivier Baroux début février, ce titre se paye très cher, au prix d’une fréquentation globale toujours aussi exsangue. Les deux conséquences principales de cette victoire en trompe-l’œil sont d’un côté que désormais seuls les trois premiers films du classement ont su attirer respectivement plus de 100 000 spectateurs – un exploit sans éclat, réservé ces deux dernières semaines aux quatre premiers – et de l’autre que nous avons l’honneur inespéré d’annoncer un film iranien en tant que dauphin des meilleurs démarrages ! Les films de Asghar Farhadi avaient certes tendance à faire des passages plus ou moins brefs dans le Top 10 français, son dernier s’y accrochant même pendant un mois grâce à sa distribution européenne prestigieuse, mais pour son confrère Jafar Panahi, pareille percée commerciale relève simplement de l’exploit. Bravo donc à , qui fait le bonheur temporaire des salles art & essai, tandis que dans les multiplexes, le passage de témoin entre de Ron Howard et de David Leitch a enfin eu lieu.

Voici les principaux chiffres du Top 10 du box-office français entre le mercredi 6 et le mardi 12 juin 2018 :


1. Jurassic World Fallen Kingdom – distribué par Universal Pictures France – Nouveauté – 1 396 911 entrées cumulées – 50 % part de marché
2. Deadpool 2 – distribué par 20th Century Fox France – 4ème semaine / – 39 % – 210 205 entrées / 2 240 547 cumul – 7 % part de marché
3. Solo A Star Wars Story – distribué par Walt Disney Studios France – 3ème semaine / – 45 % – 202 459 entrées / 1 101 305 cumul – 7 % part de marché
4. Trois visages – distribué par Memento Films – Nouveauté – 82 587 entrées cumulées – 3 % part de marché
5. – distribué par Studiocanal – 2ème semaine / – 46 % – 74 989 entrées / 214 175 cumul – 3 % part de marché


6. – distribué par Paramount Pictures France – Nouveauté – 70 496 entrées cumulées – 3 % part de marché
7. – distribué par SND – 2ème semaine / – 35 % – 68 500 entrées / 174 140 cumul – 2 % part de marché
8. – distribué par Gaumont – Nouveauté – 63 154 entrées cumulées – 2 % part de marché
9. – distribué par Walt Disney Studios France – 7ème semaine / – 38 % – 57 738 entrées / 4 947 104 cumul – 2 % part de marché
10. – distribué par Le Pacte – Nouveauté – 45 052 entrées cumulées – 2 % part de marché


Le calendrier des sorties a été quelque peu chamboulé cette semaine entre la France et les États-Unis, puisque les spectateurs internationaux ont eu droit à Jurassic World Fallen Kingdom en avance par rapport au public américain, tandis que ce dernier a su découvrir les aventures de la bande d’Ocean au féminin quelques jours plus tôt. Ocean’s 8 de Gary Ross démarre très solidement, légèrement au dessus des trois films réalisés par Steven Soderbergh dans les années 2000, cette progression fondant par contre comme neige au soleil si l’on prend en considération l’inflation depuis dix-sept, quatorze et onze ans. Le nouvel espoir du cinéma d’horreur, de Ari Aster, qui était censé renouveler l’exploit de Sans un bruit de John Kransinski, désormais hors du Top 10 américain mais avec plus de 185 millions de dollars en poche, fait des débuts plus modestes, quoique suffisants pour l’une des meilleures moyennes par copie, à l’exception du film en tête et d’un documentaire sur l’animateur de programmes pour enfants Fred Rogers. En effet, les documentaires mobilisent toujours avec la même vigueur leur public de niche, comme le prouve également le précédemment mentionné RBG, qui approche doucement des dix millions de dollars de recette globale. Puis, un autre habitué de la partie américaine de notre chronique, First Reformed de Paul Schrader, poursuit avec une impressionnante régularité l’expansion du parc de salles où il est projeté. Enfin, tout n’est pas qu’informations encourageantes outre-Atlantique non plus, puisque Hotel Artemis de Drew Pearce, le nouveau thriller avec Jodie Foster et Sterling K. Brown, démarre laborieusement en huitième position, se classant de suite dans le Top 50 des pires démarrages sur un nombre élevé d’écrans.

Voici les principaux chiffres du Top 5 du box-office américain pour le week-end se terminant le dimanche 10 juin 2018 :


1. Ocean’s 8 – distribué par Warner Bros. – Nouveauté – 41 607 378 $ cumulés
2. Solo A Star Wars Story – distribué par Buena Vista – 3ème semaine / – 46 % – 15 748 575 $ / 176 700 049 $ cumul
3. Deadpool 2 – distribué par 20th Century Fox – 4ème semaine / – 39 % – 14 148 517 $ / 279 164 058 $ cumul
4. Hérédité – distribué par A24 – Nouveauté – 13 575 172 $ cumulés
5. Avengers Infinity War – distribué par Buena Vista – 7ème semaine / – 31 % – 7 238 699 $ / 655 136 398 $ cumul

Articles semblables

Partage

Auteur

Tobias Dunschen

Cet article a été rédigé par Tobias Dunschen, Rédacteur de Critique Film. Lire tous ses articles