News — 13 décembre 2018
Le box-office de la semaine du 5 décembre 2018

© StudioCanal Tous droits réservés

Après un raz-de-marée de nouveautés la semaine dernière, celle-ci, le numéro 49, allant du 5 au 11 décembre, se contente essentiellement de préserver le statu quo. Le cumul des entrées hebdomadaires baisse imperceptiblement, d’un peu moins de 46 000 tickets vendus, pour rester au dessus des trois millions et demi de spectateurs plus ou moins ravis de ce qu’ils ont vu sur grand écran. C’est conforme à la moyenne pour cette période de l’année, dans les starting-blocks pour mieux remplir les salles pendant les vacances de Noël. En théorie, le coup d’envoi des festivités aurait dû être donné dès ce mercredi-ci, donc hier. Mais on ne voit pas bien laquelle des nouveautés toutes fraîches pourrait rivaliser avec les locomotives que seront, on l’espère, Aquaman de James Wan côté américain et L’Empereur de Paris de Jean-François Richet côté français dès le 19 décembre. En attendant cette embellie certaine, réjouissons-nous des bons chiffres publiés par le CNC pour le mois de novembre, grâce à une fréquentation en hausse de 5,1 % et un cumul mensuel de plus de 18 millions de spectateurs ! Une vigueur qui profite une fois de plus aux productions françaises, qui représentent carrément une part de marché de 54 % cette semaine. Merci l’ami Astérix !

Le cinéma français se porte bien, certes, mais de Louis Clichy et Alexandre Astier n’est que le dixième film français à se hisser tout en haut du box-office national en 2018 ! Et accessoirement le quatrième film d’animation sur la même période. Il n’y a donc pas vraiment de quoi se bomber le torse avec son troisième meilleur démarrage de l’année pour un film d’animation sur la capitale. La popularité de l’univers imaginé par Goscinny et Uderzo lui a permis d’approcher le million d’entrées, soit, mais les films de fiction autour des aventures des ancêtres gaulois – étaient-ils aussi « réfractaires au changement » que leurs descendants qui testent en ce moment les limites du pouvoir et de l’insurrection ? – démarrent traditionnellement avec plus de panache. Non, la véritable bonne surprise de la semaine est de Jeanne Herry, la preuve qu’un conte social engagé peut rencontrer son public. Les films à l’affiche depuis plus longtemps subissent pour leur part un certain désamour de la part de spectateurs, qui n’en peuvent sans doute plus de chanter en boucle les tubes de Queen ou de rigoler face aux frasques sous l’eau de la troupe improbable rassemblée par Gilles Lellouche. Ainsi, a beau être désormais un quadruple millionnaire et figurer dans le Top 3 des films français les plus vus ces douze derniers mois, il est fort à parier que ce soit la dernière fois qu’on en fera mention dans ce contexte. De même, le champion de la stabilité, de Bryan Singer, fait un peu moins bien à ce niveau-là que les films destinés à un jeune public, qui font d’ores et déjà le plein en anticipation de l’esprit des fêtes.

Voici les principaux chiffres du Top 10 du box-office français entre le mercredi 5 et le mardi 11 décembre 2018 :


1. Astérix Le Secret de la potion magique – distribué par SND – Nouveauté – 928 153 entrées cumulées – 26 % part de marché
2. – distribué par Universal Pictures France – 2ème semaine / – 34 % – 383 332 entrées / 964 446 cumul – 11 % part de marché
3. – distribué par Warner Bros. France – 4ème semaine / – 42 % – 300 740 entrées / 3 371 611 cumul – 8 % part de marché
4. Pupille – distribué par Studiocanal – Nouveauté – 263 524 entrées cumulées – 7 % part de marché
5. Bohemian Rhapsody – distribué par 20th Century Fox France – 6ème semaine / – 38 % – 213 460 entrées / 3 274 372 cumul – 6 % part de marché


6. – distribué par Mars Films – 2ème semaine / – 38 % – 210 053 entrées / 548 982 cumul – 6 % part de marché
7. – distribué par Walt Disney Studios France – 2ème semaine / – 36 % – 163 793 entrées / 418 732 cumul – 5 % part de marché
8. – distribué par 20th Century Fox France – 2ème semaine / – 43 % – 119 874 entrées / 330 130 cumul – 3 % part de marché
9. – distribué par Metropolitan Filmexport – 2ème semaine / – 46 % – 106 966 entrées / 304 326 cumul – 3 % part de marché
10. Le Grand bain – distribué par Studiocanal – 7ème semaine / – 48 % – 88 195 entrées / 4 078 944 cumul – 2 % part de marché


© Universal Pictures Tous droits réservés

Ça ne bouge pas beaucoup dans le classement français, mais qu’est-ce que c’est que cet immobilisme exacerbé dans les salles américaines ?! C’est en effet la première fois depuis très longtemps que rien ne bouge au sein du Top 5. Les écarts se resserrent un peu, notamment à cause de la stabilité impressionnante du Grinch, encore plus populaire aux États-Unis que chez nous. Mais sinon, nous pourrons pour une fois poster exactement le même collage d’affiches que la semaine dernière en bas de ce paragraphe. Il n’y a pas à tergiverser : c’est le week-end le plus faiblard de l’année outre-Atlantique, avec seulement un peu moins de 85 millions de dollars cumulés par les 91 films à l’affiche et comptabilisés dans les salles américaines. Mais comme en France, les affaires devraient reprendre de plus belle pendant les vacances de Noël … La « nouveauté » la mieux classée, à la quatorzième place, est la reprise pour son 25ème anniversaire de La Liste de Schindler de Steven Spielberg, qui ne devrait certainement pas voir une exploitation sur un parc de salles aussi large lors de sa ressortie française prévue en mars 2019. Avec une moyenne d’environ cinq-cents dollars par copie dans plus de mille cinémas, l’enjeu de cette restauration était avant tout de l’ordre de la mémoire et du prestige et beaucoup moins déterminé par son potentiel commercial. Si vous visitez régulièrement notre site, vous n’avez pas pu manquer la fréquence avec laquelle les différentes associations de critiques et autres syndicats professionnels annoncent leurs palmarès ces derniers jours. D’un point de vue économique, les mieux placés sont toujours La Favorite de Yorgos Lanthimos, qui garde la meilleure moyenne par copie du Top 25 tout en doublant le nombre de salles où il est projeté, ainsi que, enfin, Green Book Sur les routes du Sud de Peter Farrelly, qui reste quasiment stable en n’augmentant que légèrement son exposition.

Voici les principaux chiffres du Top 5 du box-office américain pour le week-end se terminant le dimanche 9 décembre 2018 :


1. – distribué par Buena Vista – 3ème semaine / – 36 % – 16 253 831 $ / 140 971 716 $ cumul, sortie française le 13 février 2019
2. Le Grinch – distribué par Universal – 5ème semaine / – 16 % – 15 039 050 $ / 223 324 225 $ cumul
3. – distribué par MGM – 3ème semaine / – 40 % – 9 975 167 $ / 96 124 564 $ cumul, sortie française le 9 janvier 2019
4. Les Animaux fantastiques Les Crimes de Grindelwald – distribué par Warner Bros. – 4ème semaine / – 38 % – 6 953 846 $ / 145 356 370 $ cumul
5. Bohemian Rhapsody – distribué par 20th Century Fox – 6ème semaine / – 23 % – 6 141 666 $ / 173 710 836 $ cumul

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Tobias Dunschen

Cet article a été rédigé par Tobias Dunschen, Rédacteur de Critique Film. Lire tous ses articles