Le box-office de la semaine du 5 août 2020

0
346

© 2020 Daniel C. McFadden / Riverstone Pictures / STX Films / Metropolitan Filmexport
Tous droits réservés

L’arrivée du premier petit blockbuster américain de l’été n’a pas tellement changé la donne en cette semaine 32, allant du 5 au 11 août. Alors que la saison tire laborieusement vers sa fin, le box-office français se maintient dans un état léthargique tellement répétitif qu’on ne s’en inquiéterait presque plus. Certes, pour la première fois depuis la réouverture des salles, le cumul hebdomadaire dépasse timidement la barre du million d’entrées. Mais dans l’ensemble, la stagnation à un niveau particulièrement bas prévaut encore et toujours. On s’épargnera donc pour une fois l’éternelle litanie des baisses catastrophiques par rapport à l’année dernière. De même, la santé toute relative du cinéma français, cette semaine-ci à une part de marché de 48 %, fait avant tout office de trompe-l’œil. Car la succession rapide des champions nationaux en dit plus sur l’instabilité du marché que sur un renouveau tout à fait hypothétique de la comédie à la française.

Un trio de nouveautés se classe en tête du Top 10, sans que cette arrivée de sang neuf ne bouscule réellement les choses. La comédie éphémère du moment de Pascal Bourdiaux s’est livrée tout au long de sa semaine de démarrage une course vaguement intense avec Greenland Le Dernier refuge de Ric Roman Waugh pour la première place. Qu’elle l’a remportée en fin de compte, elle le doit à quelques broutilles près à ses avant-premières, puisque le film catastrophe avec Gerard Butler – on vous avait prévenu qu’il ne s’agit guère d’un blockbuster hollywoodien digne de ce nom ! – avait su s’imposer lors des premières séances parisiennes et du premier week-end sur la France entière. Le troisième de la bande est le film d’animation belge de Ben Stassen. Ce réalisateur chevronné du genre depuis le début du siècle était habitué à des chiffres plus encourageants, son film précédent Royal Corgi ayant terminé sa première semaine à l’affiche avec 200 000 spectateurs supplémentaires au compteur.

Puis, tout en bas du classement, L’Infirmière de Kôji Fukada fait office d’anomalie plaisante. En effet, ces dernières années, le cinéma japonais est très rarement représenté parmi les meilleurs résultats du box-office français, au profit d’une percée plus ou moins spectaculaire et durable de la part de son voisin coréen. Il s’agit donc d’un léger exploit de la part du distributeur spécialisé Art House Films, dont le plus grand succès commercial à ce jour était le diptyque Asako de Ryusuke Hamaguchi en janvier 2019.

Enfin, parmi les films en continuation, il n’y a pas grand-chose à signaler, puisqu’ils baissent tous d’une manière conséquente, dans une fourchette comprise entre 34 % et 47 %. Ah si, oui, pardonnez-nous, les chiffres de de François Ozon doivent vous paraître étranges, si vous les comparez à ceux de la semaine précédente, plus élevés. On ignore d’où vient l’erreur, mais il faut croire que le passage de la barre des 300 000 entrées vient seulement d’avoir lieu. Le film précédent du réalisateur, Grâce à Dieu, avait cumulé plus du double avant sa sortie du classement début mars 2019 au bout de sa troisième semaine d’exploitation.

Voici les principaux chiffres du Top 10 du box-office français entre le mercredi 5 et le mardi 11 août 2020 :

  1. Les Blagues de Toto – distribué par SND – Nouveauté – 205 528 entrées cumulées – 19 % part de marché
  2. Greenland Le Dernier refuge – distribué par Metropolitan Filmexport – Nouveauté – 193 402 entrées cumulées – 18 % part de marché
  3. Bigfoot Family – distribué par Apollo Films – Nouveauté – 84 767 entrées cumulées – 8 % part de marché
  4. T’as pécho ? – distribué par Pathé – 2ème semaine / – 40 % – 66 018 entrées / 175 679 cumul – 6 % part de marché
  5. – distribué par SND – 4ème semaine / – 37 % – 52 867 entrées / 507 877 cumul – 5 % part de marché

6. – distribué par Warner Bros. France – 5ème semaine / – 45 % – 51 869 entrées / 625 581 cumul – 5 % part de marché

7. – distribué par Gaumont – 5ème semaine / – 34 % – 48 406 entrées / 643 694 cumul – 4 % part de marché

8. – distribué par Apollo Films – 2ème semaine / – 47 % – 43 860 entrées / 127 287 cumul – 4 % part de marché

9. Été 85 – distribué par Diaphana Distribution – 4ème semaine / – 37 % – 34 537 entrées / 304 043 cumul – 3 % part de marché

10. L’Infirmière – distribué par Art House Films – Nouveauté – 27 767 entrées cumulées – 3 % part de marché

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici