News — 09 septembre 2019
Le box-office de la semaine du 28 août 2019
© 2019 20th Century Fox France Tous droits réservés

Puisqu’il pouvait difficilement poursuivre sur sa lancée néfaste de la semaine précédente, le box-office français se rattrape tant soit peu en cette semaine 35, allant du 28 août au 3 septembre. On retrouve du coup un niveau de fréquentation convenable pour cette période-ci de l’année, avec plus de 2 750 000 entrées enregistrées au cumul hebdomadaire, c’est-à-dire près de 150 000 spectateurs supplémentaires par rapport à la semaine passée. Et surtout une stabilité quasiment parfaite par rapport à la même semaine en 2018, quand En eaux troubles de Jon Turteltaub récidivait pour la première et dernière fois en haut du classement. Le programme des sorties a principalement été bénéfique pour la part de marché des productions françaises, qui bondit de treize points à de très raisonnables 31 %. Enfin, selon les premières estimations du CNC, la tendance est restée au beau fixe pendant le mois d’août, le quatrième mois consécutif en hausse, avec près de seize millions d’entrées cumulées.

Aussi plaisante l’arrivée de de Grand Corps Malade et Mehdi Idir au sommet du Top 10 français soit-elle, il faudrait néanmoins signaler qu’il s’agit du premier film français à accomplir cet exploit dans son propre pays depuis le début de l’été, voire plus précisément depuis le passage éclair de Nous finirons ensemble de Guillaume Canet il y a trois mois et demi ! Pire encore, l’incursion dans la vie scolaire à Saint-Denis n’est que le quatrième film français avec un tel succès symbolique depuis le début de l’année et le tout premier en 2019 qui n’est pas une suite ! Espérons qu’il saura faire au moins aussi bien que le premier film du tandem de réalisateurs, Patients, devenu millionnaire après sa sortie en mars 2017. Les autres nouveautés classées sont forcément américaines, fin de la période estivale oblige, avec toutefois un démarrage un peu poussif pour de Ric Roman Waugh qui ne fait de loin pas aussi bien que dans les salles outre-Atlantique. Après les déclins vertigineux de la semaine précédente, les films en continuation ont eu le temps de souffler un peu, la plus fort baisse étant à mettre sur le compte des bolides de Fast & Furious, tandis que le nouveau Desplechin fait preuve d’une belle stabilité.

Voici les principaux chiffres du Top 10 du box-office français entre le mercredi 28 août et le mardi 3 septembre 2019 :

  1. La Vie scolaire – distribué par Gaumont – Nouveauté – 485 386 entrées cumulées – 18 % part de marché
  2. – distribué par Sony Pictures Releasing France – 3ème semaine / – 29 % – 380 858 entrées / 2 049 159 cumul – 14 % part de marché
  3. – distribué par Walt Disney Studios France – 7ème semaine / – 27 % – 270 175 entrées / 9 271 668 cumul – 10 % part de marché
  4. Wedding Nightmare – distribué par 20th Century Fox France – Nouveauté – 233 242 entrées cumulées – 8 % part de marché
  5. – distribué par Universal Pictures France – 4ème semaine / – 37 % – 195 236 entrées / 2 253 974 cumul – 7 % part de marché

6. La Chute du président – distribué par SND – Nouveauté – 188 852 entrées cumulées – 7 % part de marché

7. – distribué par Universal Pictures France – 5ème semaine / – 17 % – 161 738 entrées / 1 997 589 cumul – 6 % part de marché

8. C’est quoi cette mamie ?! – distribué par UGC – 4ème semaine / – 27 % – 131 554 entrées / 1 054 881 cumul – 5 % part de marché

9. Roubaix une lumière – distribué par Le Pacte – 2ème semaine / – 18 % – 94 208 entrées / 208 981 cumul – 3 % part de marché

10. – distribué par Paramount Pictures France – 3ème semaine / – 26 % – 89 121 entrées / 455 159 cumul – 3 % part de marché


Don’t let go © 2018 Sundance Institue / OTL Releasing Tous droits réservés

Le week-end du Labor Day coïncide aux États-Unis avec la fin de la saison des blockbuster. L’été 2019 y a été plutôt bon, avec la somme astronomique de plus de quatre milliards de dollars rapportés. Ce qui équivaut au huitième meilleur été de tous les temps, quoique de 4 % inférieur à celui de l’année passée. Le point de conclusion de cette parenthèse lucrative, qui n’en est plus vraiment une en raison des sorties événement désormais reparties quasiment sur toute l’année, a par contre été peu glorieux. En baisse d’un quart des spectateurs par rapport à la semaine précédente du côté du Top 12, le cumul hebdomadaire américain est le deuxième plus mauvais de l’année, ses 91 millions de dollars dépassant misérablement les 73 millions de dollars du pire week-end de l’année 2019, début février, quand Glass de M. Night Shyamalan s’accrochait mollement en tête lors de sa troisième semaine à l’affiche. Peu de changement donc dans le classement actuel, les résultats solides du Roi lion de Jon Favreau lui permettant de gagner deux places alors qu’il a déjà fait le plein dans les salles depuis près de deux mois. Aucune nouveauté n’a réussi à s’imposer, le thriller Don’t let go de Jacob Aaron Estes avec David Oyelowo débutant à une très modeste quinzième place.

Voici les principaux chiffres du Top 5 du box-office américain pour le week-end se terminant le dimanche 1er septembre 2019 :

  1. La Chute du président – distribué par Lionsgate – 2ème semaine / – 44 % – 11 799 409 $ / 40 913 630 $ cumul
  2. – distribué par Universal – 3ème semaine / – 18 % – 9 505 900 $ / 56 513 865 $ cumul
  3. Le Roi lion – distribué par Buena Vista – 7ème semaine / – 14 % – 6 923 452 $ / 521 152 746 $ cumul
  4. Fast & Furious Hobbs & Shaw – distribué par Universal – 5ème semaine / – 19 % – 6 460 835 $ / 157 273 185 $ cumul
  5. Wedding Nightmare – distribué par Fox Searchlight – 2ème semaine / – 26 % – 5 912 499 $ / 20 389 072 $ cumul

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Tobias Dunschen

Cet article a été rédigé par Tobias Dunschen, Rédacteur de Critique Film. Lire tous ses articles