http://www.lebenssalz.ch http://www.paulplaza.nl http://www.ostendsurfing.be http://www.qsneaker.nl http://www.wtcbentille.be http://www.thegooddeal.ch http://www.kantoorencreatief.nl
News — 04 février 2019
Le box-office de la semaine du 23 janvier 2019
© Metropolitan Filmexport Tous droits réservés

C’est par une belle stabilité que se démarque la semaine 4, allant du 23 au 29 janvier. Avec 17 000 entrée supplémentaires par rapport à la semaine dernière, le cumul hebdomadaire reste dans une moyenne confortable, en attendant l’inévitable envol des chiffres à l’approche des vacances d’hiver. La fin du plateau est en effet désormais atteinte, sans que cette période intermédiaire n’ait affolé les compteurs, ni en bien, ni en mal. Comparée aux mêmes jours l’année dernière, la semaine enregistre même une légère hausse, d’environ 8 % en moyenne, en fonction des résultats parisiens, un peu plus faibles, ou ceux en province, au-delà des 10 %. Faute de sorties françaises porteuses, la part de marché du cinéma national se tasse légèrement, à de très solides 35 %, avant de dominer les rapports de force dès la semaine prochaine. En somme, celle-ci fut donc joliment moyenne, grâce en grande partie au retour réussi du (grand-)père Clint.

Eh oui, 88 ans et toujours aussi populaire auprès du public français, Clint Eastwood détient définitivement la recette miracle de longévité que bon nombre de ses confrères devraient lui envier amèrement ! Depuis le début du siècle, il a réalisé pas moins de neuf films devenus millionnaires dans les salles françaises, un chiffre qui sera arrondi avec certitude vers le haut par , son premier film en tant qu’acteur depuis le décevant Une nouvelle chance de Robert Lorenz, sorti en novembre 2012. Le seul très léger défaut cosmétique de ce démarrage plus qu’honorable est qu’il aurait fallu d’un seul ticket supplémentaire vendu pour atteindre le chiffre rond de 660 000 entrées. Après avoir connu tant de haut et de bas au fil d’une carrière longue d’un demi-siècle, l’éminence grise du cinéma hollywoodien s’en remettra sans aucun doute. La proximité thématique des trois autres nouveautés classées ne leur a pas réellement porté préjudice, puisque les trois contes raciaux que sont malgré tout Green Book Sur les routes du Sud de Peter Farrelly, de Philippe Godeau et The Hate U Give La Haine qu’on donne de George Tillman Jr. réalisent une première semaine à peu près conforme aux attentes. A l’approche de la cérémonie des Oscars dans un peu moins de trois semaines, les enjeux sont les plus élevés pour le premier, qui a l’air d’avoir trouvé son public européen en dépit d’une histoire typiquement américaine. Enfin, parmi les films en continuation, une distinction marquée s’affiche entre les films français comme de Louis-Julien Petit et L’Incroyable histoire du facteur Cheval de Nils Tavernier, qui résistent plutôt bien et les productions américaines qui ne font guère le poids face à leur nouvelle concurrence directe.

Voici les principaux chiffres du Top 10 du box-office français entre le mercredi 23 et le mardi 29 janvier 2019 :

  1. La Mule – distribué par Warner Bros. France – Nouveauté – 659 999 entrées cumulées – 20 % part de marché
  2. – distribué par Walt Disney Studios France – 2ème semaine / – 43 % – 308 267 entrées / 847 380 cumul – 10 % part de marché
  3. Green Book Sur les routes du Sud – distribué par Metropolitan Filmexport – Nouveauté– 288 777 entrées cumulées – 9 % part de marché
  4. Les Invisibles – distribué par Apollo Films – 3ème semaine / – 20 % – 242 272 entrées / 930 164 cumul – 7 % part de marché
  5. – distribué par Warner Bros. France – 3ème semaine / – 46 % – 236 407 entrées / 1 503 387 cumul – 7 % part de marché

6. Yao – distribué par Pathé – Nouveauté – 185 564 entrées cumulées – 6 % part de marché

7. L’Incroyable histoire du facteur Cheval – distribué par SND – 2ème semaine / – 30 % – 179 379 entrées / 435 552 cumul – 6 % part de marché

8. – distribué par Gaumont – 3ème semaine / – 27 % – 118 083 entrées / 527 400 cumul – 4 % part de marché

9. – distribué par Warner Bros. France – 6ème semaine / – 39 % – 104 211 entrées / 3 180 891 cumul – 3 % part de marché

10. The Hate U Give La Haine qu’on donne – distribué par 20th Century Fox France – Nouveauté – 97 825 entrées cumulées – 3 % part de marché


Alex Le Destin d’un roi © 20th Century Fox France Tous droits réservés

La Mule est à l’affiche aux États-Unis depuis près de deux mois, mais le 37ème film de Clint Eastwood y a tout de même accompli l’exploit de passer la barre des 100 millions de dollars cette semaine-ci, seulement le sixième film du réalisateur à franchir ce cap symbolique. Une exclusivité que les spectateurs américains ont désormais en avance sur ceux en France est le dernier film de Jean-Luc Godard, Le Livre d’image, qui sera d’ici un mois et la sortie de Les Éternels de Jia Zhang-Ke, le seul film présenté en compétition au dernier Festival de Cannes à ne pas avoir eu le privilège de sortir sur les écrans français. Dans les salles outre-Atlantique, il n’a évidemment pas déplacé les foules, puisqu’il fait son entrée à la 56ème place, avec une faible moyenne par copie de 420 dollars. Les autres nouveautés, grand public celles-là, ne s’en sortent guère mieux, puisque Alex Le Destin d’un roi de Joe Cornish intègre le Top 5 avec la plus basse moyenne par copie et que Serenity de Steven Knight avec Matthew McConaughey et Anne Hathaway, réunis à l’écran quatre ans et demi après Interstellar de Christopher Nolan, fait encore moins bien à une modeste huitième place. Les films fraîchement nommés aux Oscars voient tous leur fréquentation rebondir, en premier Green Book Sur les routes du Sud qui monnaie ses cinq nominations à travers une hausse de 150 % et 1 500 écrans supplémentaires, aux pieds du Top 5 et avec un cumul de près de cinquante millions de dollars depuis sa sortie limitée il y a près de trois mois. Enfin, n’a certes été nommé qu’une seule fois, en tant que Meilleur Film d’animation, mais sa stabilité de semaine en semaine a de quoi étonner. Elle lui permettra de devenir très prochainement le plus grand succès du département animation de Sony, devant Hôtel Transylvanie 2 de Genndy Tartakovsky sorti en 2015 !

Voici les principaux chiffres du Top 5 du box-office américain pour le week-end se terminant le dimanche 27 janvier 2019 :

  1. Glass – distribué par Universal – 2ème semaine / – 53 % – 18 884 440 $ / 73 425 575 $ cumul
  2. The Upside – distribué par STX Entertainment – 3ème semaine / – 20 % – 11 940 352 $ / 62 845 198 $ cumul, sans date de sortie en France
  3. Aquaman – distribué par Warner Bros. – 6ème semaine / – 28 % – 7 265 123 $ / 316 469 197 $ cumul
  4. Alex Le Destin d’un roi – distribué par 20th Century Fox – Nouveauté – 7 173 887 $ cumulés, sortie française le 10 avril
  5. Spider-man New Generation – distribué par Sony – 7ème semaine / – 19 % – 6 110 126 $ / 169 000 242 $ cumul

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Tobias Dunschen

Cet article a été rédigé par Tobias Dunschen, Rédacteur de Critique Film. Lire tous ses articles