http://www.lebenssalz.ch http://www.paulplaza.nl http://www.ostendsurfing.be http://www.qsneaker.nl http://www.wtcbentille.be http://www.thegooddeal.ch http://www.kantoorencreatief.nl
News — 29 mars 2019
Le box-office de la semaine du 20 mars 2019
© Universal Pictures France Tous droits réservés

Aïe, aïe, aïe, les chiffres du box-office français font mal cette semaine, très mal ! Le numéro 12, allant du 20 au 26 mars, se distingue en effet par une chute vertigineuse des entrées par rapport à la semaine précédente, certes aidée par l’opération promotionnelle du « Printemps du cinéma ». Le cumul hebdomadaire est ainsi divisé par deux ou presque, à moins de cent mille spectateurs près, mais qui a l’âme au chipotage face à un tel effondrement ? On est donc passé sensiblement en dessous des deux millions et demi de tickets vendus, un très mauvais résultat, même en cette période traditionnellement marquée par une accalmie entre les vacances d’hiver et celles de Pâques. Il s’agit carrément des chiffres les plus pitoyables pour cette semaine de l’année depuis plus de quinze ans, c’est pour dire ! Rien que par rapport à la même semaine en 2018, la fréquentation nationale perd plus de 16 % ! Bref, il n’y a vraiment pas grand-chose à sauver dans ce carnage économique, si ce n’est, semaine après semaine, la bonne santé du cinéma français, encore crédité d’une part de marché de 48 % et représenté pas moins de sept fois au sein du Top 10.

Quand le film le plus résistant parmi ceux à l’affiche depuis un certain temps perd largement plus que la moitié de ses spectateurs en comparaison à la semaine précédente, il y a un (gros) problème ! Le candidat guère chanceux au titre le plus solide en cette semaine catastrophique est de Rémi Bezançon, qui devrait tout de même batailler pour atteindre le million d’entrées. Il fait cependant toujours mieux que le film d’animation japonais , qui connaît dans les multiplexes français un sort comparable à sa sortie américaine, où il n’avait par contre perdu que 69 % en deuxième semaine au mois de janvier dernier. Il n’empêche qu’il aurait suffi de trente petites entrées pour qu’il ravisse au moins la neuvième place à Qu’est-ce qu’on a encore fait au bon Dieu ? de Philippe De Chauveron. Le champion de Anna Boden et Ryan Fleck s’accroche sans panache au trône, qu’il devrait en toute probabilité quitter la semaine prochaine au profit du Dumbo de Tim Burton. La branche française de Disney s’en remettra, certainement. A priori les premiers coupables de l’essoufflement du box-office, les nouveautés peinent à briller. Contrairement à son démarrage éclatant outre-Atlantique, le film d’horreur Us de Jordan Peele déçoit forcément chez nous, où le réalisateur avait su attirer 180 000 spectateurs supplémentaires en première semaine avec son premier film Get out en mai 2017. Quant à l’offre française, elle a tout l’air de contenter exclusivement le public auquel elle est destinée, à savoir les jeunes de banlieue pour de Varante Soudjian et les spectateurs d’un certain âge pour Qui m’aime me suive de José Alcala.

Voici les principaux chiffres du Top 10 du box-office français entre le mercredi 20 et le mardi 26 mars 2019 :

  1. Captain Marvel – distribué par Walt Disney Studios France – 3ème semaine / – 60 % – 354 462 entrées / 2 491 533 cumul – 14 % part de marché
  2. Us – distribué par Universal Pictures France – Nouveauté – 285 741 entrées cumulées – 12 % part de marché
  3. – distribué par Le Pacte – 2ème semaine / – 59 % – 174 700 entrées / 596 941 cumul – 7 % part de marché
  4. Walter – distribué par SND – Nouveauté – 168 564 entrées cumulées – 7 % part de marché
  5. – distribué par Pathé – 2ème semaine / – 65 % – 127 030 entrées / 488 928 cumul – 5 % part de marché

6. Le Mystère Henri Pick – distribué par Gaumont – 3ème semaine / – 55 % – 118 842 entrées / 746 632 cumul – 5 % part de marché

7. Qui m’aime me suive – distribué par Apollo Films – Nouveauté – 107 993 entrées cumulées – 4 % part de marché

8. – distribué par Pathé – 5ème semaine / – 56 % – 94 754 entrées / 1 339 594 cumul – 4 % part de marché

9. Qu’est-ce qu’on a encore fait au bon Dieu ? – distribué par UGC – 8ème semaine / – 69 % – 90 872 entrées / 6 535 966 cumul – 4 % part de marché

10. Dragon Ball Super Broly – distribué par Wild Bunch Distribution – 2ème semaine / – 77 % – 90 842 entrées / 490 947 cumul – 4 % part de marché


Hotel Mumbai © Bleecker Street Tous droits réservés

Aux États-Unis, Us a donc beaucoup plus soigné son départ qu’en France. Mieux encore, avec plus de 70 millions de dollars rapportés pendant son premier week-end d’exploitation, le film de Jordan Peele réalise même le deuxième meilleur démarrage pour un film de fiction original dans l’Histoire du box-office américain, après les 77 millions de dollars de Avatar de James Cameron il y a bientôt dix ans. Inutile d’espérer qu’il finira au même niveau vertigineux que l’épopée de science-fiction aux quatre suites programmées jusqu’en 2025. Le cumul de Get out, le phénomène du printemps 2017, qui avait fini à plus de 176 millions de dollars, semble par contre aisément à sa portée. Au demeurant, Us s’est octroyé une part de marché impressionnante de près de 50 % pour son premier week-end et se place au troisième rang des meilleurs démarrages d’un film d’horreur dans les salles américaines, derrière Halloween de David Gordon Green à 76 millions de dollars en octobre dernier et Ça de Andres Muschietti à 123 millions de dollars l’automne précédent. L’arrivée de l’éléphant volant ce week-end dans les salles américaines devrait par contre le reléguer à la deuxième place dès la semaine prochaine. Le succès de Us est aussi dû à l’absence d’une quelconque concurrence sérieuse. Ainsi, il faudra descendre jusqu’à la dix-huitième place du classement pour trouver une autre « nouveauté », sous forme de la reprise de Sexe intentions de Roger Kumble pour son 20ème anniversaire, puis encore dix-huit places plus bas pour la sortie sur un parc de salles limité de Hotel Mumbai de Anthony Maras, qui conte la même histoire, mais depuis un point de vue plus héroïque, que Taj Mahal de Nicolas Saada, sorti en France en décembre 2015. Enfin, la meilleure expansion de la semaine est toujours à mettre sur le compte de Gloria Bell de Sebastian Lelio, qui grimpe dix places pour désormais faire partie du Top 10 avec une moyenne par copie solide d’environ 2 500 de dollars.

Voici les principaux chiffres du Top 5 du box-office américain pour le week-end se terminant le dimanche 24 mars 2019 :

  1. Us – distribué par Universal – Nouveauté – 71 117 625 $ cumulés
  2. Captain Marvel – distribué par Buena Vista – 3ème semaine / – 49 % – 34 271 793 $ / 320 749 628 $ cumul
  3. – distribué par Paramount – 2ème semaine / – 44 % – 8 761 117 $ / 29 238 421 $ cumul, sortie française le 3 avril
  4. Five Feet Apart – distribué par Lionsgate – 2ème semaine / – 35 % – 8 547 539 $ / 26 258 603 $ cumul, sans date de sortie en France
  5. – distribué par Universal – 5ème semaine / – 29 % – 6 520 065 $ / 145 739 695 $ cumul

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Tobias Dunschen

Cet article a été rédigé par Tobias Dunschen, Rédacteur de Critique Film. Lire tous ses articles