News — 02 juillet 2018
Le box-office de la semaine du 20 juin 2018

Les semaines se suivent et se ressemblent. Le problème de taille, c’est que leur point commun est la faiblesse généralisée des entrées, plus que jamais à vérifier en cette semaine 25, allant du 20 au 26 juin. Tandis que les chiffres hebdomadaires précédents n’invitaient déjà guère à l’euphorie, on pourrait désormais presque sonner le glas de l’industrie du cinéma ou tout au moins de son canal de diffusion dans les salles obscures. Une baisse sèche d’un demi-million d’entrées par rapport à la semaine dernière : il y a de quoi sérieusement s’inquiéter pour l’avenir du cinéma ! Alors oui, bien sûr, les offres d’une concurrence variée ne manquent pas en cette saison estivale juste avant les vacances. Mais rien ne paraît plus nous garantir qu’on pourra échapper à la tâche sinistre de devoir chroniquer un jour prochain une semaine, où le box-office français n’aura même pas cumulé un million de spectateurs. D’ici là, cette semaine-ci est la deuxième de suite avec une tendance à la baisse, particulièrement douloureuse si l’on compare les chiffres avec ceux de l’année dernière, qui étaient d’environ 50 % supérieurs. La part de marché du cinéma français remonte légèrement à 23 %, un taux qu’il ne sera pas complètement honteux de maintenir jusqu’à la rentrée, encore si lointaine et pourtant le seul rayon de soleil probable au bout de ce tunnel d’une fréquentation catastrophique.

En troisième semaine, de Juan Antonio Bayona persiste et signe. Ce qui reste tout de même assez étonnant, au vu d’une concurrence renouvelée qui va chercher ses spectateurs sur le terrain quasiment identique du divertissement hollywoodien. Le challenger malheureux de ce round aurait en effet dû faire un peu mieux que ce quart de million de spectateurs en première semaine, tellement son succès côté américain l’avait prédestiné à autre chose. Est-ce à cause de la saison chaude et lumineuse qui se prête moins aux frissons que son pendant hivernal ou bien parce que l’anticipation avait fini par s’essouffler avec cette sortie française très tardive ? Mystère silencieux. Toujours est-il que de John Krasinski mène sans éclat un trio de nouveaux films qui se glissent modestement dans le Top 10. Et Kad Merad, et Bruno Podalydès avaient ainsi déjà fait mieux dans le passé, même si le dernier film millionnaire du premier remonte à trois ans avec Bis de Dominique Farrugia et si le deuxième n’avait côtoyé ces hauteurs qu’au début du siècle avec Le Mystère de la chambre jaune. Le binôme boiteux formé depuis un mois par et a enfin commencé à se disloquer, pile-poil au moment où le film de David Leitch a doublé le cumul de celui de Ron Howard. Tout cela grâce à une stabilité soutenue du premier, qui résiste assez bien en sixième semaine, alors que la plupart des autres films en continuation perdent à peu près la moitié de leurs entrées, de Mike Newell mis à part.

Voici les principaux chiffres du Top 10 du box-office français entre le mercredi 20 et le mardi 26 juin 2018 :


1. Jurassic World Fallen Kingdom – distribué par Universal Pictures France – 3ème semaine / – 46 % – 364 266 entrées / 2 432 733 cumul – 23 % part de marché
2. Sans un bruit – distribué par Paramount Pictures France – Nouveauté – 232 862 entrées cumulées – 14 % part de marché
3. Ocean’s 8 – distribué par Warner Bros. – 2ème semaine / – 46 % – 172 837 entrées / 491 610 cumul – 11 % part de marché
4. – distribué par Pathé – Nouveauté – 138 907 entrées cumulées – 9 % part de marché
5. Deadpool 2 – distribué par 20th Century Fox France – 6ème semaine / – 39 % – 75 452 entrées / 2 439 323 cumul – 5 % part de marché


6. – distribué par UGC – Nouveauté – 71 186 entrées cumulées – 4 % part de marché
7. Solo A Star Wars Story – distribué par Walt Disney Studios France – 5ème semaine / – 45 % – 63 975 entrées / 1 281 274 cumul – 4 % part de marché
8. – distribué par Metropolitan Filmexport – 2ème semaine / – 55 % – 40 212 entrées / 129 864 cumul – 3 % part de marché
9. Le Cercle littéraire de Guernesey – distribué par Studiocanal – 2ème semaine / – 36 % – 39 312 entrées / 100 922 cumul – 2 % part de marché
10. – distribué par SND – 2ème semaine / – 55 % – 30 273 entrées / 97 354 cumul – 2 % part de marché


Aux États-Unis, les dinosaures ont pris leur temps pour sortir – certes moins que l’équivalent en sens inverse avec Sans un bruit, mais passons – et s’octroient néanmoins la première place du box-office. Ce qui revient simplement à dire qu’ils ont rempli le contrat de leur univers, puisque leurs prédécesseurs figurent depuis des décennies dans le classement des records des meilleurs démarrages. Les 72 millions de dollars du Monde perdu Jurassic Park en 1997 et les 47 millions de dollars de Jurassic Park de Steven Spielberg en 1993 avaient à l’époque explosé les repères commerciaux du cinéma américain. Plus de vingt ans plus tard, le cinquième film autour du clonage éthiquement irresponsable engrange près de 150 millions de dollars, une somme rondelette, soit, quoique sensiblement moins que le premier film Jurassic World qui avait démarré avec 208 millions de dollars il y a trois ans. De même, comparé au démarrage des Indestructibles 2 la semaine passée dans les salles américaines, celui du nouveau champion reste tout juste correct. Il a par contre fait office de locomotive, puisque le box-office américain global de la semaine s’élève à 277 millions de dollars, le meilleur résultat depuis le démarrage tonitruant de Avengers Infinity War des frères Russo fin avril. Le film qui souffre le plus de ce sang à la fois neuf et très ancien est évidemment le Pixar, dont la deuxième semaine reste cependant très respectable, de sept millions de dollars supérieure à celle du Monde de Dory sorti il y a deux ans. Enfin, le documentaire sur l’institution américaine Fred Rogers Won’t You Be My Neighbour ? de Morgan Neville fait pour la première fois son entrée dans le Top 10 américain, avec désormais quatre millions de dollars au compteur.

Voici les principaux chiffres du Top 5 du box-office américain pour le week-end se terminant le dimanche 24 juin 2018 :


1. Jurassic World Fallen Kingdom – distribué par Universal – Nouveauté – 148 024 610 $ cumulés
2. – distribué par Buena Vista – 2ème semaine / – 56 % – 80 347 651 $ / 349 794 341 $ cumul, sortie française le 4 juillet
3. Ocean’s 8 – distribué par Warner Bros. – 3ème semaine / – 39 % – 11 546 462 $ / 100 282 222 $ cumul
4. Tag – distribué par Warner Bros. – 2ème semaine / – 44 % – 8 251 230 $ / 30 418 775 $ cumul, sans date de sortie en France
5. Deadpool 2 – distribué par 20th Century Fox – 6ème semaine / – 39 % – 5 271 882 $ / 304 172 203 $ cumul

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Tobias Dunschen

Cet article a été rédigé par Tobias Dunschen, Rédacteur de Critique Film. Lire tous ses articles