Jane By Design Saison 1 Episode 4 « Finger Bowl »

0
92
Jane By Design - The Finger Bowl

Dans ce nouvel épisode de «  », les choses sont un peu difficiles pour Jane, que ce soit à l’école ou bien au travail. Va-t-elle réussir longtemps à jongler entre les deux ?

Jane By Design - the finger bowl

Un début de relation compliqué

Dans l’épisode précédent, Lulu s’excusait auprès de Billy et souhaitait revenir avec lui. Elle était même prête, pour cela, à rendre leur relation publique. Le seul problème ? L’annoncer à Jane !

Dans l’épisode de cette semaine, Billy annonce la grande nouvelle à sa meilleure amie, et celle-ci ne le prend pas très bien. Jane a en effet l’impression que Billy lui a menti et l’a trahie.

Sa réaction me semble, tout de même, un peu exagérée. Jane évite son ami et ne veut plus lui adresser la parole, plutôt que de prendre un instant pour écouter ce qu’il a à lui dire. Cette réaction me semble un tantinet immature pour quelqu’un qui est censé avoir mûri grâce à son expérience dans le monde du travail. Mais bon, Jane a quand même toujours 16 ans, donc on va lui pardonner.

En tout cas, pour le nouveau couple rien ne semble facile. En effet, les deux amoureux ne sont pas vraiment supportés par leur amis respectifs . Tout cela est dur pour Billy et Lulu.

Leur relation va-t-elle tenir le coup ? Jane a-t-elle, quant à elle, perdu son seul et unique ami au lycée ?

Jane By Design - The Finger Bowl

Miyoko Sato, la tyrannique

Du côté boulot, ce n’est pas plus reluisant pour Jane. Gray est en déplacement alors que Miyoko Sato, éditrice d’un magazine de mode, doit passer au bureau. Jane et Jeremy reçoivent alors la lourde tâche de lui faire visiter les locaux et de lui présenter la nouvelle ligne.

Mais, ils vont rencontrer un problème : Miyoko Sato est très difficile à satisfaire. Elle leur fait des demandes improbables pour la nourriture, trouve tous les vêtements prévisibles, tous les gens ennuyeux et agaçants.

J’ai trouvé ce personnage très stéréotypé. Forcément, c’est une femme qui a réussi dans la mode, qui a un poste très haut placé et des décisions à prendre, donc cette femme est agaçante, insatisfaite, tyrannique… Et j’en passe. Pourrait-on, une fois, avoir une femme qui a réussi et qui est plaisante ? Est-ce trop demander de ne pas toujours s’appuyer sur ce stéréotype pour écrire un scénario ? C’est encore et toujours « Le diable s’habille en Prada ».

En résumé

En bref, un épisode qui m’a très moyennement convaincu. Trop de clichés, de réactions puériles. J’ai passé tout l’épisode à vouloir secouer les personnages et à leur demander (oui, je parle aux personnages de série et de films) de bien vouloir agir comme des personnes saines d’esprit.

Globale : [rating:3][five-star-rating]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici