How I Met Your Mother Saison 8 Episode 3 – Nannies

2
419

La huitième année de How I Met Your Mother se poursuit avec un épisode sympathique, dans lequel chaque personnage trouve sa place.

Alors que Marshall et Lily se mettent en quête d’une baby-sitter, Ted et Robin se disputent le titre de meilleur couple et Barney revient en force sur le marché du célibat.

Si Marshall et Lily avaient été totalement mis de côté lors des deux précédents épisodes, ils sont au cœur de celui-ci. La thématique de la recherche de la nounou a déjà été maintes fois explorée à la télévision (on se souvient de Ross et Rachel engageant Freddie Prinze Jr dans la saison 9 de Friends), mais demeure un vivier intéressant pour les scénaristes. Voir défiler des candidates à qui on ne confierait pas même un hamster est plutôt savoureux. Le père de Lily, qu’on apprécie à dose homéopathique, a droit à la même storyline que d’habitude : relation tendue avec sa fille au début d’épisode, qui lui reproche d’avoir été absent et de se ne pas s’être occupé d’elle, puis finalement réconciliation.

Le Barney célibataire est de retour, avec de nouveaux stratagèmes et de nouveaux dictons. Après sa rupture avec Robin, nos avions eu droit à l’excellent et légendaire Playbook, et à présent qu’il n’est plus avec Quinn, il lance le Bangtober Fest, qui, bien qu’amusant, ne restera pas dans les annales. Voir Barney se mettre en travers du chemin de Lily et Marshall afin de récupérer les jeunes et séduisantes baby-sitter potentielles est une bonne idée, même la nounou parfaite, Mrs Buckminster, une vielle femme douce et rassurante cédant à ses charmes (mais ce n’est pas la première fois que Barney passe la nuit avec une personne âgée, souvenez-vous de la voisine de Maggie dans l’épisode The Window dans la saison 5). La confrontation avec Lily est, bien qu’attendue, assez drôle.

Ted et Robin qui se chamaillent, nous avons régulièrement l’occasion de le voir. La saison passée, ils se battaient pour récupérer l’appartement de Quinn, cette semaine, ils tentent de déterminer qui est le plus avancé dans son couple. Si certaines répliques sont amusantes, il est décevant de voir la manière dont les scénaristes traitent le personnage de Victoria, un personnage que nous aimons depuis la toute première saison, et qui d’un coup se trouve métamorphosé en véritable souillon, sur le simple prétexte que tous les couples doivent être détruits avant fin octobre. Il y avait probablement des solutions plus cohérentes pour les faire rompre, plutôt que de ternir l’aura d’un personnage en trahissant l’image que les fans en avaient.

Si les seconds rôles sont sacrifiés sur l’autel de l’invraisemblance, tous les personnages principaux sont traités de façon cohérente, et ce pour la première fois depuis quelques temps. L’épisode, bien que très drôle, n’apporte pas grand chose à l’intrigue, ne faisant pas réellement avancer les choses. Nous l’aurions pourtant souhaité pour une potentielle ultime saison.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici