Account Suspended
Account Suspended
This Account has been suspended.
Contact your hosting provider for more information.
Glee Saison 5 Episode 5 – The End of Twerk

Ouf, enfin un épisode totalement abouti ! Autant A Katy or a Gaga était très léger côté scénario, autant avec The End of , nous revenons aux valeurs sûres de  : l’engagement politique.

Après que Tina ait surpris et filmé Blaine en pleine séance de twerking, Will décide de sonner l’heure de la révolution à en donnant comme thème à ses élèves le Twerk, cette danse si perversive à la mode. À New-York, Kurt et Rachel décident de s’affirmer en se faisant tatouer.

Avec , Glee devient rebelle et fait dans la controverse. Après les épisodes dédiés à Madonna, Britney Spears, ou plus récemment, Lady Gaga et Katy Perry, Glee dédie, subtilement, cet épisode à et son comportement si controversé.

Glee rentrant dans la polémique, ça fait longtemps que ça ne nous était pas arrivé !

The End of Twerk est un appel à tous sur la liberté de comportement ou d’orientation sexuelle. Pourquoi interdire à des jeunes de danser le twerk ou obliger des personnes à choisir leur préférence sexuelle ?

The End of Twerk est un hymne à la tolérance et aux durs choix que nous impose parfois la vie. Wade « Unique » est donc au centre de cet épisode. Il est effectivement paniqué quand il doit utiliser les sanitaires. Ne se considérant pas comme un garçon, il se sent très mal à l’aise rien qu’à l’idée de franchir la porte des toilettes réservées à la gente masculine. Il n’est pas non plus autorisé à utiliser celles des filles. Sue décide donc de lui concocter des toilettes  (mobiles de chantier) juste pour lui, en plein milieu de la salle de chant.

miley-cyrus-wrecking-ball-

Cette situation entraîne, encore une fois, un bras de fer musclé entre Sue et Will qui, après avoir bataillé, et même s’être comporté comme Sue en détruisant tout ce qui se trouvait sur son passage en sortant du bureau de la nouvelle principale,  décide de mettre ses opinions et sa fierté de côté en acceptant de renoncer au twerk pour qu’Unique ait les clés de toilettes du personnel enseignant, afin qu’il se sente bien dans sa peau.

Du côté de New-York, le fil rouge de la rébellion est bien maintenu. Kurt et Rachel veulent s’affranchir de leur image et essayer quelque chose d’un peu fou, ils décident donc de se faire tatouer. Même si celui de Kurt est totalement râté, Rachel préfère lui cacher le sien. Pour ne jamais oublier Finn et essayer de faire son deuil de son amour parti trop tôt, elle s’est fait graver sur sa peau le nom de Finn. Mais, hormis cette scène très émouvante, il n’y a pas vraiment de bonnes scènes du côté de la côte Est et encore moins de séquences chantées.

Toutes les interprétations sont faites par le  : Blurred Lines de Robin Thicke par Will et ses élèves (un clin d’œil à la prestation controversée du chanteur et de Miley Cyrus au MTV Video Music Awards), le touchant If I were a boy de Beyonce par Unique et surtout le très beau Wrecking Ball de Miley Cyrus par Marley.

The End of Twerk est enfin un épisode comme on les aime, bien mené, avec un thème fort. Mais malgré ces points forts, on peut toujours regretter que l’épisode ne soit pas satisfaisant à 100 %. Quand les auteurs s’appliquent à donner de bonnes histoires aux personnages de Lima, ils délestent ceux de New York, pourquoi ne sont-ils pas capables de donner autant à l’un et à l’autre de bons scénarios ? Espérons qu’ils s’en rendent compte et recitifient le coche rapidement. La semaine prochaine, l’épisode est dédié à Billy Joel, peut être aura t-on enfin ce que l’on attend : la perfection !

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=_9UMdAhAqtg[/youtube]

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Florence

Cet article a été rédigé par Florence Pereira Silva, chroniqueuse de séries TV de Critique Film.fr