Festival de Gérardmer 2011

1
61
Dario Argento

Le Festival du film fantastique de Gérardmer s’est déroulé du 26 au 30 janvier 2011.  Comme pour l’édition précédente (2010), l’équipe de Critique Film était présente pour voir les futurs films d’horreur, de science-fiction et fantastiques qui vont faire parler d’eux dans les prochains mois. Et cette année fut celle du diable avec , et Devil. On se serait cru dans un Martine : Devil à la plage, Devil fait du ski…

Festival Gérardmer

Avec une programmation des plus aguicheuses, un jury au top composé de Dario Argento, Lucile Hadzihalilovic (scénariste d’Enter the Void) et (La Colline a des yeux, Piranha 3D) et un festival remodelé (les films étaient diffusés 24h/24 et de nombreuses conférences et expositions les accompagnaient), le festival était plus qu’attendu.

Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’on a pas été déçu. Une ambiance de feu, des festivaliers très en forme, un gros soleil (même s’il faisait quand même très froid) et surtout, de superbes films pour tous les goûts.

Dario Argento

Des films de tous les horizons

La programmation de cette année est des plus éclectiques. Tout d’abord avec des films provenant des 4 coins du monde : Urugayens, Mexicains, Finlandais, Norvégiens, Français, Américains, Chinois, Coréens et Australiens et un mélange de genres détonnant. On a donc eu droit à :

  • Du gore avec et Bedevilled. De la bonne boucherie comme on aime. Des styles diamétralement opposés puisque Dream Home est un film purement sanglant et son scénario s’articule autour de cela, tandis que Bedevilled est un revenge movie avec une tension progressive pour un final baigné dans le sang.
  • Du fantastique avec L’Empire des Ombres, Rare Export : un conte de Noël et Devil, des films bien différents mais qui nous plongent toujours plus dans des univers étranges et irréels dans lesquels on confond rêve et réalité. L’irrationnel a pris le contrôle du festival à la frontière de l’étrange et du merveilleux.
  • Et enfin du fun avec The Troll Hunter, un mélange entre Le Projet Blair Witch et Jurassic Park, avec une pointe d’humour. Un film qui ne se prend pas au sérieux pour notre plus grand bien et The Loved ones qui nous plonge dans l’horreur mais en gardant un soupçon d’ironie et un second degré qui fonctionnent à merveille.

Un jolie palmarès

Le palmarès est aussi réussi que le festival, même si on trouvera toujours à y redire. J’ai rencontré le Diable de Kim Jee-Woon a été plébiscité à trois reprises pour le Prix du Jury Jeunes de la Région Lorraine, le Prix du Public – L’Est Républicain/Vosges Matin ainsi que pour le Prix de la Critique.

Dario Argento

de Sean Byrne a été primé par le jury Syfy et a également remporté le Prix du Jury, à égalité avec de Jorge Michel Grau.

Enfin, nous l’attendions tous, le Grand Prix de ce 18ème Festival International du Film Fantastique de Gérardmer a été remis à Bedevilled de Jang Cheolsoo.

Liste des films :

Ne nous jugez pas

Rare Export : un conte de Noël

Cold Prey 3

The Loved ones

Bedevilled

L’Empire des ombres

I saw the devil

Devil

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=G31dwoGpj6M[/youtube]

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici